background img

Nouvel article

798 Views

Lot – Trains : + de trains, + de dessertes, et gain de temps réclamés par Urgence Ligne POLT


Retour sur l’AG du 15 octobre. 

Ce samedi 15 octobre, l’association Urgence Ligne POLT a tenu son assemblée générale à Cahors, à l’espace Clément Marot. Jean-Claude Sandrier, le président, Jean-Noël Boisseleau, vice-président, Jean-Marc Vayssouze, maire de Cahors, et Serge Rigal, président du Département, étaient à la tribune avec un objectif annoncé lors de cette AG : « Viser un cap supérieur pour POLT ». Les parlementaires, Huguette Tiegna, députée, Jean-Claude Requier, et Angèle Préville, sénateurs, mais aussi Frédéric Gineste, vice-président du Département en charge des infrastructures de mobilité, Raphaël Daubet, président de Cauvaldor, Jean-Marie Courtin, président de Quercy Bouriane et maire de Gourdon, et Gilles Liébus, maire de Souillac, étaient également présents tout comme les représentants de la SNCF et des associations d’usagers et de défense des gares.

« L’avenir de nos territoires ne se dessinera pas sans une offre crédible de déplacements alternatifs à la voiture ou à l’avion. La régénération engagée de la ligne et la prochaine livraison de nouvelles rames constituent une première étape incontestable. Il est néanmoins urgent d’engager des travaux de modernisation de cette ligne, après des décennies de manque d’investissement. L’État s’est engagé à assumer deux tiers de la charge de l’opération. Il convient désormais de concrétiser cet engagement. Dans un contexte de crise énergétique et d’urgence climatique, les annulations et les retards de trains à répétition, le vieillissement des infrastructures et le ralentissement des vitesses de circulation doivent désormais faire l’objet d’une réponse forte de la part de l’État. Notre ambition est claire : faire du train un moyen de déplacement à la fois crédible, fiable et compatible avec notre engagement en faveur de la transition écologique et de la préservation du pouvoir d’achat. Pour ce faire, il est indispensable de préserver les dessertes quotidiennes et les trains de nuit. Je demande également au Gouvernement que le projet de ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse s’accompagne d’un véritable effort en faveur de la modernisation de la ligne POLT » a rappelé Jean-Marc Vayssouze.

Serge Rigal a fait part de son « indignation face à une situation de maltraitance territoriale ». « La manière dont la ligne Paris – Orléans – Limoges – Toulouse est exploitée incarne à merveille cette France à deux vitesses que nous refusons : arrêts et trains supprimés, retards, etc.. les déconvenues s’enchaînent pour les usagers de Cahors, Gourdon et Souillac or, nous ne sommes pas des sous-citoyens ! Nous voulons 10 trains intercités aller-retour desservant Cahors et le Lot. Nous devons aussi aller voir collectivement les entreprises pour développer le fret.  A l’heure de la transition énergétique une desserte ferroviaire de qualité est indispensable. C’est une question d’égalité de traitement, de respect et de dignité territoriale » a-t-il expliqué.

Jean-Noël Boisseleau, expert ferroviaire du Département et vice-président d’Urgence Ligne POLT, qui a travaillé en étroite collaboration avec la Ville de Cahors à l’organisation de l’AG, a conclu : « Nous avons remis sur le devant de la scène l’accélération des travaux sur la ligne et leur financement croisé Etat, Région, collectivités. L’introduction des nouvelles rames en 2023/24 doit se traduire par un saut qualitatif notamment en gain de temps de parcours. C’est essentiel sinon les usagers seraient dans l’incompréhension. » A suivre…

> Le livre « Une ligne de vie Paris, Orléans, Limoges, Toulouse » publié chez La Bouinote a été présenté. Dans cette oeuvre collective, l’association Urgence Ligne POLT (Paris-Orléans-Limoges-Toulouse) livre avec passion le récit d’une lutte pour la modernisation d’un axe ferroviaire central, primordial pour notre territoire. Une aventure de presque deux siècles pour une ligne ferroviaire de 713 kilomètres, qui dessert dix-sept villes, quatre régions et concerne quinze départements et plus de cinq millions d’habitants. Une aventure où se mêlent l’Histoire avec un grand H et les anecdotes locales, où alternent les époques…

Photo DR

Récemment Publié

»

Cahors : Le Salon du Disque et de la BD revient en force le 5 février

31ème édition à l’espace Valentré de 9 h à 17 h 30.  Le ...

»

Un nouveau président pour le syndicat des pâtissiers chocolatiers du Lot 

L’AG a eu lieu ce 25 janvier.  L’assemblée générale des ...

»

Gourdon : Sortie d’un album compilation et nouveau studio pour Guillaume Wilmot

Riche actualité. Une année qui commence bien pour la création ...

»

Castelnau-Montratier : Phil’anthrope repart avec une nouvelle équipe

Retour sur l’assemblée générale de l’association.  La ...

»

Cahors : Accords mets aux truffes et vins de Didier Pelvillain au Coin des Halles ce mercredi 

Rendez-vous toujours gourmand midi et soir ce 1er février 2023. Le ...

»

Pern : Un projet d’un café-restaurant multiservices dévoilé lors des voeux du maire 

La cérémonie s’est déroulée ce dimanche.  Comme la plupart ...

»

Elections départementales Renaissance – Lot : La liste menée par Capucine Fiacre en tête 

Le bureau départemental se réunira dans les prochains jours pour ...

»

Cahors : Le restaurant Le Marché d’Amandine et Marc fait le plein de nouveautés 

Cuisine en salle, salon de thé, boutique, chef à domicile, cours… ...

»

Bilan de compétences – coaching : Des rencontres essentielles avec Orientaction

Les véritables valeurs sont au coeur des échanges.  Nicole ...

Menu Medialot