background img

Nouvel article

707 Views

Lot – Pêcheurs aux filets et engins : « Nous sommes tous de la même famille, celle des pêcheurs »


L’AG s’est déroulée à Soulomès le 27 novembre. 

C’est toute l’assemblée de licenciés des pêcheurs aux engins et filets de la Rivière Lot qui s’est levée pour acclamer Gilles Pradines auréolé du titre du Président d’Honneur lors de la récente assemblée générale de cette structure. L’enfant de Montbrun qui a cédé sa place à Philippe Boissard, président de l’ADAPEF Rivière Lot, s’en est trouvé tout  ému.

Durant une matinée, ces licenciés qui perpétuent une tradition ancestrale ont écouté et approuvé  le rapport moral du président, le bilan financier de la trésorière Marie-Claude Gennero-Payssot, échangé sur le bilan des captures de pêche ainsi que sur les perspectives de pêche à la veille du renouvellement du cahier des charges 2023/2017.

Philippe Boissard s’est félicité des excellentes relations avec la Fédération de Pêche du Lot ainsi qu’avec les responsables de tutelle, le tout dans un climat d’écoute réciproque. Il s’est attaché, après une année « blanche » due à la pandémie, à saluer le travail effectué par le Conseil d’Administration qui l’entoure, en totale osmose avec les responsables de biefs, courroie de transmission essentielle dans les rouages de l’association. Saluant l’augmentation du nombre de  licenciés et l’arrivée de 3 dames, il devait rappeler l’aide de 50 euros attribuée à tout nouveau pêcheur. Année « blanche » qui a été mise à profit pour « descendre dans les entrailles » de l’association tout en saluant le travail de Maurice Roussillon, grand argentier de l’APAEF Rivière  Lot qui a souhaité désormais  privilégier ses fonctions électives.

« Un héritage, une passion transmise par nos ainés…Nous sommes des militants de notre pratique de pêche reconnue par la fédération nationale, nous devons faire découvrir aux jeunes « pescofis » cette tradition qui nous vient du passé » devait-il lancer à l’assemblée présente.

Un leimotiv qu’a repris plus tard Jean-Jacques Ranquil, président départemental, en insistant sur l’importance de maintenir des journées de sensibilisation et se félicitant de la bonne humeur ambiante. Projections à l’appui, l’ordre du jour était déroulé avec toutes les explications d’usage. Les membres présents renouvelaient leur confiance en reconduisant les  quinze administrateurs sortants pour un nouveau mandat et en faisaient  de même pour ceux qui siègent au sein de la structure départementale de l’ADAPAEF 46. Gilles Pradines, ancien président, pouvait repartir sereinement : l’APAEF Rivière  Lot regarde de l’avant autour d’une équipe pleinement motivée à servir les intérêts de cette pratique de pêche !

«  Prenez du plaisir sur cette belle rivière Lot avec cette pêche, aux côtés des autres pratiquants que sont les pêcheurs à la ligne, les carpistes, les amateurs de truites, d’écrevisses, les passionnés du carnassier,  du silure, du « no kill ».. Nous appartenons tous à la grande  famille de la pêche. Exerçons notre loisir afin de conserver la mémoire vivante de cette pratique culturelle patrimoniale » lançait Philippe Boissard en guise de conclusion.

Il revenait à Clément Bouscarel, licencié sur la Rivière Dordogne et conteur Occitan de retenir en haleine l’auditoire par des récits, en patois, de parties de pêche. Et chacun, avec gourmandise et franche rigolade,  se délectait de ses anecdotes avant de lever le verre de l’amitié.

Récemment Publié

»

Cahors-Figeac-Biars : Ils ont manifesté sous la pluie 

Près de 600 personnes ont répondu à l’appel de ...

»

Pradines Lot Basket : Le programme de ce 1er week-end d’octobre 

Tour d’horizon des équipes.  Après le dernier week-end très ...

»

Gindou Cinéma : Des résidences d’écriture de scénario à la page

3ème édition.  La 3ème édition des résidences d’écriture ...

»

Cahors : Des démarches mises en oeuvre pour lutter contre le moustique tigre

Un plan de gestion est en cours d’élaboration. C’est au jardin ...

»

Rugby : Un arbitre sénégalais rejoint le comité du Lot

Il officiera également pour Cahors Rugby. L’arbitrage a toujours ...

»

Bétaille : Un cœur de village transformé

L’inauguration a eu lieu le 24 septembre.  Les habitants ...

»

Cambes : Sortie nature à Puy Blanc

Elle est programmée le 6 octobre.  Jeudi 6 octobre, à ...

»

Douelle : L’extinction de l’éclairage public, c’est désormais de 23 h à 7 h

Nouvelle mesure. En février 2017 la commune de Douelle a acté ...

»

Cahors : Le syndicat FO demande un plan Marshall pour sauver l’hôpital 

Retour sur la manifestation de ce 27 septembre.  Ce 27 septembre ...

Menu Medialot