background img

Nouvel article

1330 Views

Lot – Influenza aviaire : Démarrage de la première campagne de vaccination des canards 


Le comité départemental s’est réuni le 24 novembre dernier. 

Après 3 années de crises IAHP successives sur le territoire national, la première campagne de vaccination a débuté depuis le 1er octobre 2023, sous la supervision des vétérinaires sanitaires, en lien avec les éleveurs et les acteurs des filières professionnelles. 

Pour mémoire, 1 378 foyers IAHP ont été recensés en élevage en France, lors de l’épizootie 2021- 2022, conduisant à l’abattage de 22 millions de volailles. Lors de l’épizootie 2022-2023, 402 foyers en élevage ont été recensés, pour un total de 10 millions de volailles abattues. 

La vaccination est obligatoire pour les élevages détenant plus de 250 canards (Barbarie, mulard et Pékin) dont les produits (viande et foie gras) sont destinés à la commercialisation. 

L’ensemble du territoire métropolitain (à l’exception de la Corse) est concerné, ce qui représente environ 64 millions de canards à vacciner dans 2 700 élevages, sur la campagne 2023-2024. Dans le Lot, sur la base des chiffres 2022, on peut estimer à un peu plus de 600 000 le nombre total de palmipèdes gras concernés. 

Cette campagne vaccinale est prise en charge à 85% par l’État, le reste étant à la charge des filières. 

Le dispositif vaccinal offre un bouclier additionnel pour protéger les élevages. Il renforce les mesures classiques de prévention déjà en vigueur sur le territoire métropolitain (mesures de biosécurité, surveillance sanitaire garantissant une détection précoce de la maladie, réduction de la densité des élevages…), dont la bonne application reste impérative. 

Un comité départemental de suivi de la vaccination associant organisations professionnelles agricoles, vétérinaires, laboratoires et administrations s’est réuni le 24 novembre sous l’égide de la préfète. 

Il a permis de constater l’absence de foyers IAHP dans le Lot, de rappeler l’importance de poursuivre la bonne mise en œuvre des mesures de protection des élevages, et de souligner le bon déroulement de la campagne de vaccination en cours comme le soutien important déployé par l’État. La préfète a également salué la très bonne mobilisation de l’ensemble des acteurs de la filière et leur excellente coopération. 

Le comité de suivi départemental se réunira de nouveau durant le 1er trimestre 2024 pour faire le point sur la mise en œuvre de la campagne de vaccination en cours.

Photo d’illustration archives

Récemment Publié

»

Le Bon Mix annonce son expansion en Suisse 

Elle se fera via la diffusion DAB+ dans les villes de Genève et de ...

»

Bellefont-La-Rauze : « Notre rêve est devenu un cauchemar » 

Un projet d’extension pour créer des chambres d’hôtes est ...

»

Tour-de-Faure : L’Association Environnementale Lot/Célé vent debout contre le projet d’un 2ème parc photovoltaïque

Elle demande le soutien et l’intervention des ...

»

Coliviandes Cahors joue la carte locale 

Régal annoncé !  De l’or rouge ! Coliviandes Cahors et ...

»

Carton plein pour le « Workshop de l’équipement des professionnels du tourisme lotois »

C’était le rendez-vous à ne pas manquer.  Comme chaque année, ...

»

Cahors : Blocages filtrants à l’Atrium et à Regourd et opération sourire des agriculteurs de la FDSEA et des JA ce vendredi 

Nouvelle mobilisation départementale ce 23 février 2024.  La FDSEA ...

»

Rugby Quercy Féminin : Des défaites riches d’enseignements à Albi 

Retour sur les rencontres de ce samedi.  Si les 2 équipes de RQF ...

»

Gintrac : Le loto d’Aquí l’Òc, c’est ce dimanche 25 février 

Le début des parties est prévu à 14 h 30 (ouverture des portes à ...

»

Rugby : Beau parcours pour les  – de 16 ans et les – de 19 ans de la sélection du Lot

Dernières rencontres contre leurs homologues de la ...

Menu Medialot