background img

Nouvel article

1725 Views

Lot – Grand Age : Un portail en ligne pour faciliter les démarches des familles en recherche d’une solution d’accueil


 « Viatrajectoire Grand Age » est un service public, gratuit et sécurisé. 

Le portail « Viatrajectoire Grand Age » a été présenté ce 14 janvier à l’Hôtel du Département à Regourd. Ce service public, gratuit et sécurisé est désormais accessible aux particuliers dans le Lot. Il permet de rechercher une solution d’accueil ou d’hébergement pour une personne âgée et d’effectuer l’ensemble de la démarche d’admission en ligne. «  Aujourd’hui la question des solutions proposées à nos seniors pour bien vivre longtemps est un enjeu de société. Une question de solidarité.  Dans le Lot, cette volonté d’agir pour nos ainés n’est pas toute neuve. Notre mobilisation n’a pas attendu la crise sanitaire.  Par exemple, cela fait plus de dix ans que nous avons identifié le service à domicile comme un enjeu d’avenir pour nos territoires et leurs habitants. Et nous continuons d’ailleurs de valoriser ces métiers de demain. Mais si le Département du Lot agit pour préserver au maximum l’autonomie de nos ainés, via des dispositifs d’accompagnement à domicile, et de prévention, parfois il n’est plus possible de demeurer à la maison. Voilà pourquoi nous agissons pour garantir un égal accès aux établissements. Cela passe par un accompagnement des établissements d’hébergement pour répondre aux exigences de qualité de prise en charge des résidents, mais aussi en veillant à garantir leur accessibilité financière. Placer un ainé ne doit pas être un luxe. Ce doit être un choix, un choix accessible !  Toutes les personnes âgées du Département et leur famille devraient avoir ce choix : rester à domicile ou rejoindre un établissement. Le Département se mobilise, mais il ne peut agir seul ! Face à une pression budgétaire de plus en plus forte pesant sur nos collectivités, nous continuons à œuvrer pour les solidarités, avec détermination, et volontarisme.  ar ce n’est pas une simple affaire budgétaire : derrière, il y a des aînés en souffrance et des établissements en grande difficulté. Mais si seul on va vite, ensemble on va plus loin. Ainsi, le schéma autonomie en passe d’être signé avec nos partenaires constituera un premier pas de franchi vers une nécessaire gouvernance partagée du problème.  Pour de tels enjeux, il faut proposer des solutions pragmatiques, efficaces, économes, qui incitent les uns et les autres à mieux travailler ensemble. Dans le Lot nous savons compter sur les uns les autres. Viatrajectoire est aussi une expression de ce partenariat que je souhaite toujours plus étroit avec l’ARS pour que la solidarité ne soit pas qu’un mot, mais bien une réalité concrète pour nos aînés et pour tous les Lotois » a déclaré Serge Rigal, président du Département. « Cet outil ouvert au grand public, c’est un meilleur service aux publics !  Dans notre pays, on a plutôt tendance à agir chacun dans son coin, et chaque administration ou niveau de collectivité cherche toujours à défendre son pré-carré.  C’est contreproductif pour le citoyen et au Département, ce n’est pas notre vision des choses. Parce que nous partons toujours du besoin du citoyen avant de raisonner « structure ». A l’heure de chercher une place en Epahd, trop de personnes se trouvent démunies, en proie à des informations contradictoires, ballotées d’une structure à l’autre. Grâce à notre travail partenarial et à Viatrajectoire, il s’agit aussi d’alléger cette part d’inquiétude et ces difficultés.  Agir et travailler ensemble, c’est la meilleure façon de répondre aux besoins des habitants. Cet outil est partagé, c’est bien en ce sens que nous proposons des solutions adaptées, dans le but de rendre un meilleur service aux citoyens. Dans des situations parfois compliquées humainement, simplifier cette recherche est un pas de plus vers une meilleure accessibilité à l’offre de placement en établissement. Plus généralement sur la question de la santé, que l’on parle de démographie médicale, comme de besoin en personnel, de valorisation des métiers du grand-âge, d’attractivité du territoire, nous sommes aussi pleinement mobilisés pour trouver avec nos partenaires des solutions pour nos habitants et respecter le principe d’égal accès au soin » a souligné Maryse Maury, vice-présidente en charge des personnes âgées et des personnes handicapées. Valérie Jobert, directrice de l’EHPAD d’Arcambal, et Marie-Pierre Garcia, directrice de l’EHPAD Orpéa (toutes deux membres de l’union des directeurs des Établissements pour personnes âgées du Lot) ont salué la mise en place de  « Viatrajectoire Grand Age », « outil d’intelligence et d’appréhension collective » qui va permettre « de mieux travailler et de se concentrer sur d’autres actions ». Financé par l’Agence Régionale de Santé Occitanie pour faciliter les démarches d’admission de personnes âgées en EHPAD, USLD, Résidences Autonomie ou Accueil de jour, le portail « ViaTrajectoire Grand âge » répond aux besoins des familles en recherche d’un établissement adapté à l’état de santé et aux attentes de la personne âgée.  Ce nouveau service se déploie progressivement dans toute la région Occitanie. En partenariat avec le Conseil Départemental du Lot et le Groupement d’Intérêt Public (GIP) E-santé Occitanie, cette plateforme initialement réservée aux professionnels de la santé et du social est désormais accessible à tous dans le Lot.

> Un service pratique qui facilite les démarches

En cette période épidémique, un formulaire dématérialisé et une recherche à distance participent à trouver la meilleure solution tout en limitant les déplacements. En pratique, il suffit au demandeur de se connecter sur le site www.viatrajectoire.fr (espace particulier). Il peut effectuer une recherche par critères (budget, prestations de confort, tarifs, reste à charge, secteur géographique,…). Une liste de résultats personnalisée est générée. Le demandeur adresse sa demande aux établissements sélectionnés, en quelques clics, via un formulaire unique (CERFA dématérialisé). Le volet médical et autonomie est complété en ligne par le médecin traitant lors d’une consultation. Une fois le dossier complet le demandeur est informé en temps réel des réponses des établissements. Il peut directement envoyer l’ensemble du dossier sous forme dématérialisée à l’établissement qu’il aura sélectionné. 

> Un outil accessible à tous les acteurs dès aujourd’hui :

Les professionnels de la filière gériatrique, dans les établissements de santé, réseaux de ville et de santé, comme dans les structures d’hébergement et d’accueil, sont opérationnels pour gérer les demandes via cette application.La gestion de la demande en ligne facilite la coordination avec le médecin traitant identifié par le demandeur.  Chaque médecin accède à l’espace qui lui est dédié et a aussi la possibilité de suivre l’état d’avancement de la demande en temps réel. La transmission des données médicales est sécurisée et le dossier peut-être réactualisé en fonction de l’évolution de l’état de santé du patient. 

> Chiffres clé : dans le Lot, 35 EHPAD (2 455 places) et 12 Résidences Autonomie (655 places)

>  Le niveau moyen de retraite des Lotois est de 626  euros, hors ressources annexes éventuelles. Une somme à mettre en perspective avec le coût moyen mensuel d’une place en résidence autonomie qui est de 1 080 euros, et de 1 900 euros en EHPAD. 

Récemment Publié

»

15 petits taekwondoïstes lotois à la rencontre d’une championne du monde

Les jeunes ont participé à un stage avec Yasmina Aziez. Le ...

»

Hôpital de Gourdon : Le soutien d’Edith Lagarde et de Frédéric Gineste

Les conseillers départementaux en appellent au ministre.  Edith ...

»

Sibelle, le rendez-vous manqué avec le député et les moutons d’Ouessant 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : « Pablo, y’a encore du boulot !», performance artistique pour l’Ukraine et tous les migrants ce samedi 

Rendez-vous ce 28 mai, à partir de 9 h, sur le parvis de la ...

»

Budget participatif à Lalbenque : Derniers jours pour voter !

Clap de fin ce 28 mai.  Dix projets imaginés par les ...

»

Rocamadour : « Le mariage nuit gravement à la santé » toujours à l’affiche à Côté Rocher 

Comédie à (re)découvrir les 27, 28 et 29 mai. Sophie est ...

»

Yma, Clara, et Camille sur les traces du Petit Prince 

Elles ont décollé de l’aérodrome de Cahors-Lalbenque pour ...

»

Saint-Céré : Bal’Ograph Tropical Sound ce samedi au Théâtre de l’Usine

Coup d’envoi à 20 h 30.  Venez retrouver Fanny Aguado et son ...

»

Espaces naturels sensibles du Lot : Découvrir et reconnaitre les oiseaux

Deux rendez-vous sont au programme.  Les prochaines animations ...

Menu Medialot