background img

Nouvel article

1028 Views

Lot – Coronavirus : « L’objectif, c’est 100 % des jeunes volontaires entre 12 ans et 17 ans vaccinés en deux semaines »


Michel Prosic, préfet du Lot, a fixé le cap.

« On s’est fixé un objectif : 100 % des jeunes volontaires entre 12 ans et 17 ans vaccinés en deux semaines. » Ce lundi 6 septembre, Michel Prosic, préfet du Lot, Julie Senger, déléguée départementale de l’ARS, et Xavier Papillon, le DASEN, étaient au lycée Gaston Monnerville à Cahors, pour le coup d’envoi du déploiement de la vaccination dans les collèges et lycées.

« L’objectif des campagnes organisées dans le cadre scolaire est de vacciner le plus d’élèves possible et le plus rapidement possible. Il s’agit d’une mesure d’égalité devant l’enseignement. Lancée depuis le 15 juin 2021, la vaccination des adolescents progresse régulièrement à un rythme soutenu : à la mi-août, 70 % des jeunes de 12 à 17 ans ont reçu une première dose dans le Lot. Pour amplifier cette tendance, il est indispensable de proposer une vaccination aux derniers élèves âgés de 12 à 17 ans, restant à vacciner. Un haut niveau de vaccination de cette classe d’âge permettra de freiner encore la circulation virale. La balance bénéfice/risque est favorable aux adolescents, notamment afin d’éviter les effets du « Covid long », ainsi que l’importance, y compris du point de vue de la santé publique, d’un « retour à la normale » en matière de vie sociale et de fonctionnement du système scolaire. Les services de la préfecture, de l’Éducation nationale, la direction départementale de l’Agence régionale de santé, les services de la CPAM, le Service départemental d’incendie et de secours et les centres de vaccination sont mobilisés afin de programmer des opérations de vaccination à destination des élèves des établissements publics et privés, dès les premiers jours de la rentrée. Les deux lycées agricoles du département sont également associés à cette campagne. Le plan de vaccination des établissements scolaires permettra de vacciner chaque collégien et lycéen volontaire, mais également les apprentis des CFA, les étudiants en licence, et les professionnels de l’éducation nationale. La cible vaccinale s’établit ainsi à un maximum de 6 500 élèves et étudiants. Les opérations de vaccination dans le cadre scolaire débuteront dès la première semaine de cours et se concentreront sur deux semaines uniquement, afin que le plus grand nombre d’élèves possible bénéficie d’un schéma vaccinal complet avant les vacances de la Toussaint » a indiqué le représentant de l’Etat.

Et de détailler le dispositif : « Le credo, c’est pas plus de 15 minutes, pas plus d’un kilomètre. 19 établissements du second degré accueilleront une équipe mobile et 15 établissements, situés à moins de 15 minutes de centres de vaccination déjà existants, emmèneront leurs élèves à pied vers les centres. En deux semaines maximum, du 6 au 17 septembre, tous les élèves et étudiants volontaires se seront vu proposer la vaccination. Aucun volontaire ne restera à côté. Je remercie les chefs d’établissement, leurs adjoints, et leurs équipes pour la mise en place de cette logistique.»

> Pour les établissements scolaires situés à plus de 15 minutes à pied d’un centre de vaccination

Une équipe mobile est montée pour proposer une opération de vaccination au sein de l’établissement scolaire. Cette équipe mobile est constituée dans la plupart des cas d’une ou plusieurs lignes de vaccination du centre de vaccination le plus proche qui se délocalisent dans l’établissement scolaire. Des équipes mobiles complémentaires seront également constituées par les effecteurs du Service départemental d’incendie et de secours et de la CPAM.

> Pour les établissements scolaires situés à moins de 15 minutes à pied d’un centre de vaccination

Les élèves seront accompagnés à pied au centre de vaccination où des créneaux leur seront réservés. L’attribution des créneaux de vaccination aux élèves de chaque classe a été organisée en concertation avec l’établissement scolaire et le centre de vaccination concernés.

Photo@DR

Récemment Publié

»

Cahors-Figeac-Biars : Ils ont manifesté sous la pluie 

Près de 600 personnes ont répondu à l’appel de ...

»

Pradines Lot Basket : Le programme de ce 1er week-end d’octobre 

Tour d’horizon des équipes.  Après le dernier week-end très ...

»

Gindou Cinéma : Des résidences d’écriture de scénario à la page

3ème édition.  La 3ème édition des résidences d’écriture ...

»

Cahors : Des démarches mises en oeuvre pour lutter contre le moustique tigre

Un plan de gestion est en cours d’élaboration. C’est au jardin ...

»

Rugby : Un arbitre sénégalais rejoint le comité du Lot

Il officiera également pour Cahors Rugby. L’arbitrage a toujours ...

»

Bétaille : Un cœur de village transformé

L’inauguration a eu lieu le 24 septembre.  Les habitants ...

»

Cambes : Sortie nature à Puy Blanc

Elle est programmée le 6 octobre.  Jeudi 6 octobre, à ...

»

Douelle : L’extinction de l’éclairage public, c’est désormais de 23 h à 7 h

Nouvelle mesure. En février 2017 la commune de Douelle a acté ...

»

Cahors : Le syndicat FO demande un plan Marshall pour sauver l’hôpital 

Retour sur la manifestation de ce 27 septembre.  Ce 27 septembre ...

Menu Medialot