background img

Nouvel article

933 Views

Lot – Carte scolaire second degré : Le CDEN boycotté par les élus, les parents d’élèves et les enseignants


Une manifestation a également eu lieu à Cahors.

Le Comité Départemental de l’Education Nationale qui devait plancher sur la carte scolaire du second degré (collèges et lycées) a été boycotté ce 22 mars par les élus, les parents d’élèves et les enseignants. « C’est un acte inédit qui prouve la gravité de la situation. Elus, parents d’élèves, et communauté éducative ne trouvent pas leur compte dans la dotation proposée » a souligné Christine Laverdet pour l’UNSA. Dans le même temps, une manifestation rassemblant plus de 150 personnes a eu lieu à Cahors, place Chapou, dans le cadre d’un appel intersyndical national au sujet des moyens insuffisants dans le second degré.« On est dans une situation inadmissible » a regretté Philippe Canceil de la CGT. « Le problème, c’est la 3ème ligne. Ils veulent faire des économies ou rentabiliser afin de payer les deux premières lignes. Il y a 14 postes équivalent temps plein qui sautent et pour un département rural comme le Lot, c’est énorme. Ça casse des dynamiques » a précisé Bertrand Serin de FO.

> Serge Rigal et les conseillers départementaux boycottent le CDEN de ce lundi. Et de communiquer : « Après avoir exprimé leur vif mécontentement face à la carte scolaire du premier degré pour la rentrée 2021, Serge Rigal et les conseillers départementaux ont pris cette fois connaissance des dotations prévisionnelles de la rentrée 2021 du second degré, en nette baisse, formulées par le ministère de l’éducation nationale. Avec une baisse équivalente à 14 postes à temps plein et des mesures impactant la diversité des formations et les conditions d’enseignement, l’équilibre de l’offre de formation pour tous les élèves Lotois en milieu rural est directement menacé. Ces propositions, qui sont de fait affligeantes pour notre territoire, deviennent intolérables au vu du contexte inédit dans lequel se trouvent actuellement élèves, enseignants et parents.  En faisant abstraction de la crise que nous traversons, réduire ainsi les moyens alloués à l’Education en ajoutant de la fragilité à la fébrilité apparait indécent. C’est pourquoi, Serge Rigal et l’ensemble des conseillers départementaux ont décidé, à l’appel de l’intersyndicale, de boycotter ce CDEN, pour défendre une nouvelle fois l’avenir de l’école rurale et inviter l’Education nationale à revenir à la raison. »

Récemment Publié

»

Elections départementales 2021 : Le Printemps Lotois Gramatois lance un appel à un débat public entre les candidats

L’invitation a été lancée. Frédéric Briesmalien et Claudine ...

»

Semaine nationale de l’artisanat : Zoom sur 5 entreprises

Serge Crabié et une délégation consulaire étaient sur le ...

»

Elections départementales 2021 : « Malgré tout, inquiétude sur l’hôpital de Gramat » dénonce l’équipe du « Lot en commun »

Communiqué des candidats : Caroline Mey-Fau, Freddy Terlizzi, ...

»

Cahors et l’aéronautique ? Pour les historiens, « c’est une blague ! »

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Cahors : « L’Oubli que nous serons » au cinéma Le Grand Palais ce dimanche en présence de Fernando Trueba

Séance programmée à 18 h 30. La magie du festival Cinélatino ...

»

Accident mortel : La gendarmerie du Lot lance un appel à témoins

Un homme s’était arrêté sur les lieux du drame mais était ...

»

Cahors : Jérôme Tuffal, Jemer Jemone, et Jérôme Theilborie exposent chez Papinou et Ardillier

Leurs univers sont à retrouver dans les boutiques du boulevard ...

»

Elections départementales 2021 : Réunions publiques au programme pour la liste « « Le Lot en commun » sur le canton de Souillac

Elles se dérouleront les 15, 16, et 17 juin. Les candidats « Le ...

»

Pradines Badminton : Reprise des cours pour les adultes

Des compétitions sont également au programme. Depuis ce mercredi ...