background img

Nouvel article

1465 Views

Loi Travail : Les TPE-PME du Lot refusent d’être bâillonnées !


Le projet de loi El Khomri a vraiment du mal à passer…

article

L’Union Professionnelle Artisanale (UPA) et la Maison de l’Artisan communiquent : « Le projet de loi El Khomri, modifie de façon substantielle les règles du dialogue social. En privilégiant l’accord d’entreprise à l’accord de branche, il affaiblit les compromis existants et adaptés aux TPE/PME. Il modifie, par ailleurs, les règles de la représentativité patronale établies en 2014, en plein accord avec toutes les organisations patronales. Ainsi, seules les grandes et très grandes entreprises compteraient tandis que les TPE et PME, pourtant plus nombreuses, seraient marginalisées. Or, le Conseil Constitutionnel a confirmé les règles établies en 2014 et validé le principe du calcul du poids des organisations patronales selon leur nombre d’entreprises adhérentes. Les TPE-PME participent au lien social et rendent de nombreux services, chaque jour à tous les Français. Ce sont des acteurs essentiels de la vie économique des territoires, des communes et de tous les quartiers. Elles représentent 98 % des entreprises du pays et sont le socle de l’emploi de proximité, non délocalisable. Elles jouent un rôle essentiel dans la formation des jeunes, avec l’apprentissage et les stages professionnels, mais aussi l’insertion professionnelle. Les TPE-PME ont  un fort potentiel de croissance et de développement. Si demain, comme envisage de le faire le gouvernement, elles sont écartées des instances du dialogue social, elles ne pourront alors plus défendre leurs modes d’entrepreneuriat et leurs besoins spécifiques, différents de ceux des grandes entreprises. Des branches professionnelles disparaitront. Contrairement aux grandes entreprises, les TPE-PME n’ont que rarement  une direction des ressources humaines (DRH) et leurs chefs d’entreprise ne pourront tout simplement pas appliquer des dispositifs devenus trop complexes. Elles attendaient soutien et souplesse, de la part du gouvernement. Au final, avec le projet de loi El Khomri, ce ne sera ni l’un, ni l’autre. En effet, l’esprit tout entier de ce texte est tourné vers les grandes et très grandes entreprises. Le CPA, la place prépondérante accordée à la négociation collective, sont des dispositifs très éloignés de la réalité et des besoins des TPE-PME. Les élus de l’artisanat du Lot, et notamment le président de l’UPA Pierre Delpeyroux, le président de la CAPEB Eric Lalande, et le président de la CNAMS Bernard Sauvagnac,  sont totalement mobilisés pour faire entendre la voie des TPE-PME et des Artisans ! »

300x38

> L’action s’inscrit sur le web et les réseaux sociaux à partir du site : www.tpepmeendanger.fr . Les internautes et les utilisateurs de smartphone sont invités à déposer soit un selfie ou la photo de la vitrine d’une petite ou moyenne entreprise à laquelle ils tiennent. Cette photo rejoindra le mur des TPE-PME de France.

Récemment Publié

»

Saint-Céré – Cahors : Des lycéens toujours mobilisés

Les Premières (les Terminales n’étant plus en présentiel) ...

»

Cahors : Un manga au cinéma Le Grand Palais pour la réouverture

Les places sont déjà en vente sur le site internet. A partir du ...

»

« LOL », le chien d’assistance judiciaire, dans « 66 Minutes »

Reportage diffusé dans l’émission de M6 ce dimanche 9 mai ...

»

OPECST : Mission commune pour Huguette Tiegna et Angèle Préville

La députée et la sénatrice du Lot rendront prochainement leurs ...

»

Cahors : Alain Astruc tourne « La chambre obscure » au lycée Gaston Monnerville

En résidence « Occit’avenir », il travaille avec les ...

»

Cahors : L’hommage rendu aux morts de la police nationale

La cérémonie a eu lieu ce 7 mai. Emotion et tristesse. La ...

»

Elections départementales 2021 : Patricia Gontier et Vincent Salero, candidats sur le canton de Figeac 2

Leurs remplaçants sont Mélanie Maulien Baeza, et Pascal ...

»

Solidarité : Ça roule pour Emmaüs Cahors

Généreux don au profit de l’association. Mercredi 5 mai 2021, ...

»

Sibelle pense à Martine, déportée à l’âge de 2 ans

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...