background img

Nouvel article

1933 Views

Limogne : Manifestation des parents d’élèves et des élus contre la suppression d’une classe


Des délégations de Leyme-Molières et de Sousceyrac ont également été reçues à l’inspection académique.

IMG_5519

Mercredi 8 février, une soixantaine de parents d’élèves et d’élus de Limogne et des communes alentours a manifesté devant l’inspection académique à Cahors contre la suppression annoncée d’une classe de l’école. Jean-François Vignes, adjoint au maire de Lugagnac, ne comprend pas cette décision : « Ils ferment pour des effectifs à 17,6. L’année prochaine, nous aurons une classe CE2-CM1-CM2 où il y aura 28 élèves. Je ne crois pas à un enseignement de qualité avec un tel effectif. » Philippe Canceil du Collectif Citoyen de Sauvegarde des Ecoles de Village dénonce : « On représente aussi d’autres secteurs. C’était un appel des parents de Limogne qui ont voulu montrer leur détermination. On se retrouve avec des RPI modifiés l’année dernière et qui perdent une classe cette année. Le DASEN prend des décisions qui favorisent les écoles privées. Il y a un vrai ras-le-bol de la part de la population.  On ne peut pas proposer 19 suppressions de classes avec 0 poste à rendre. On demande du mouvement là où il y a une acceptation, une concertation avec les élus, où il y a un projet partagé. » Tout au long de la matinée des délégations de parents d’élèves et d’élus de Limogne, Leyme-Molières, et Sousceyrac ont été reçues à l’inspection académique. A suivre…

300x38

> La réaction de l’inspecteur d’académie. Guillaume Lecuivre, inspecteur d’académie, a fait le point : « Les répartitions pédagogiques ne sont pas faites. Elles sont travaillées en conseil d’école, avec les enseignants, et l’inspecteur de la circonscription. A Limogne, on est, en prévision, à 21 élèves en maternelle, et 50 en élémentaire pour une moyenne d’élèves à 17,8. La proposition d’enlever un emploi concernerait la maternelle. On serait alors à un emploi pour 21 enfants en maternelle et deux emplois pour 50 élèves soit un effectif moyen de 25 avec une possibilité d’un triple niveau. A Sousceyrac, on est à 24 élèves en maternelle et 43 élèves d’élémentaire pour une moyenne d’élèves à 16,8. Le retrait d’un emploi positionne l’effectif moyen à 22,3. Là encore, nous ne sommes pas sur une saturation des classes. A Leyme-Molières, on est à 89 élèves, 31 maternelles et 58 élémentaires, avec 4 emplois à Leyme et un emploi à Molières. La moyenne par classe est de 17,8. Le retrait d’un emploi nous fait passer à 22,2 élèves. Ce qui me semble pertinent, c’est de consolider, et de solidifier la structure de Leyme. Les audiences se sont déroulées dans un bon état d’esprit. On ne fait pas les choses à l’aveugle. On étudie les situations au cas par cas pour qu’il n’y ait pas de dégradation des conditions d’enseignement, d’apprentissage, et de vie des familles. »

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

> Marie Piqué, vice-présidente de la région Occitanie, dénonce « la saignée de la rentrée 2017/2018 » : « L’école en milieu rural doit être elle aussi l’école de l’égalité, c’est dans cet esprit que nous devons penser l’équité territoriale. Aussi, les prévisions de fermetures à l’ordre du jour du prochain CDEN (Conseil Départemental de l’Education Nationale) avec pas moins de dix-neuf classes, écoles ou regroupement pédagogique intercommunal sur notre territoire est une véritable atteinte au maillage scolaire en milieu rural, je ne peux l’accepter. De plus, comme toujours ces fermetures d’écoles et de classes mettent plus largement en péril plusieurs dizaines d’emplois communaux : cantine, garderie, emplois périscolaires… C’est là un des derniers mauvais coups de la politique zélée du gouvernement avant de tirer sa révérence. Je serai donc dans les jours et les semaines qui viennent aux côtes des enseignants, des parents d’élèves et des élus locaux aussi bien dans la rue que dans les instances de représentation pour défendre les écoles communales et le service public de proximité. »

ambulot-428x60

pub-facebook-300-x-38-px-media-lot-2016

article

Récemment Publié

»

Cahors-Figeac-Biars : Ils ont manifesté sous la pluie 

Près de 600 personnes ont répondu à l’appel de ...

»

Pradines Lot Basket : Le programme de ce 1er week-end d’octobre 

Tour d’horizon des équipes.  Après le dernier week-end très ...

»

Gindou Cinéma : Des résidences d’écriture de scénario à la page

3ème édition.  La 3ème édition des résidences d’écriture ...

»

Cahors : Des démarches mises en oeuvre pour lutter contre le moustique tigre

Un plan de gestion est en cours d’élaboration. C’est au jardin ...

»

Rugby : Un arbitre sénégalais rejoint le comité du Lot

Il officiera également pour Cahors Rugby. L’arbitrage a toujours ...

»

Bétaille : Un cœur de village transformé

L’inauguration a eu lieu le 24 septembre.  Les habitants ...

»

Cambes : Sortie nature à Puy Blanc

Elle est programmée le 6 octobre.  Jeudi 6 octobre, à ...

»

Douelle : L’extinction de l’éclairage public, c’est désormais de 23 h à 7 h

Nouvelle mesure. En février 2017 la commune de Douelle a acté ...

»

Cahors : Le syndicat FO demande un plan Marshall pour sauver l’hôpital 

Retour sur la manifestation de ce 27 septembre.  Ce 27 septembre ...

Menu Medialot