background img

Nouvel article

1256 Views

Les traiteurs du Lot tirent la sonnette d’alarme !


En raison de la 5ème vague de Covid-19, la profession est de nouveau mise à mal. 

La cinquième vague de Covid que nous rencontrons actuellement met de nouveau à mal la profession de traiteur événementiel en France et sur le département. En l’espace d’une semaine, les traiteurs du Lot ont ainsi vu la quasi-totalité de leurs prestations annulées sur la période de décembre (cocktails, prestations auprès des collectivités, associations etc…). Ces annulations leurs donnent malheureusement un sentiment de déjà vu. Le préjudice pour les artisans traiteurs du Lot est d’ores et déjà énorme à l’échelle de leurs entreprises. 

A titre d’exemple, sur un chiffre d’affaires prévisionnel de 40 000 euros pour le mois de décembre, le traiteur l’Epicure situé à Bretenoux, en est à 22 000 euros d’annulation (de dernière minutes, alors que les chambres froides et les frigos sont pleins de marchandise. « Que faire de toutes ces marchandises, si nous n’avons plus de prestations ? » a confié Alexandre Boudriaux. 

Les autres artisans traiteurs du Lot affichent des pertes similaires, et sont très inquiets pour les fêtes de fin d’année qui sont habituellement un temps fort pour la profession  Le président de la Confédération Nationale des Charcutiers Traiteurs (CNCT) Joël Mauvigney a rencontré mardi 7 décembre Bruno Lemaire afin d’évoquer la situation des traiteurs, qui font partie des professions les plus impactées depuis le début de l’épidémie.

Aujourd’hui, le moral de la profession est au plus bas, malgré une très bonne reprise de l’activité cette année, et des prévisions 2022 au plus haut.  Cette nouvelle reprise de l’épidémie pourrait de nouveau remettre en jeu leur avenir si aucune aide ne leur est rapidement apportée. Certains ont commencé à rembourser le « Prêt Garanti par l’Etat » (PGE), et avec une trésorerie au plus bas les difficultés financières risquent d’être rapidement au rendez-vous.

Les traiteurs du Lot en appellent ainsi au préfet et aux parlementaires afin de faire remonter leurs craintes et pour que des aides spécifiques au secteur soient rapidement apportées. Les Lotois peuvent également soutenir la profession en consultant les cartes de fin d’année des traiteurs, composées de produits locaux sélectionnés avec soin, et en passant commande afin de ravir les papilles de leurs convives !

> Retrouvez les traiteurs du lot sur www.traiteurs-lot.com 

Photo @DR

Récemment Publié

»

Badminton : Zem’bad Le Montat ne connaît pas la crise !

Le club compte 48 licenciés cette saison.  Malgré le contexte ...

»

Montcuq : Délia, un air d’Italie, soutenu par l’ADIE

Adrien Laplanche, gérant de l’épicerie, a été aidé par ...

»

Figeac : Retour de l’offre déjeuner à la Dînée du Viguier

Les gourmands sont prévenus.  L’Hôtel Mercure Figeac Viguier ...

»

Verglas : Prudence encore ce matin sur les routes du Lot

Les agents du Département en charge des routes sont à pied ...

»

Paysans Bio du Quercy au MIN : Pour Carole Delga, « le développement des circuits de proximité est un maillon essentiel pour assurer notre souveraineté alimentaire » 

La présidente de la Région a participé à l’inauguration du ...

»

Coups « doubles » pour Pradines Badminton 

Dimanche de compétition pour les badistes.  Les jours se suivent ...

»

Veau à la broche des Artisans du Goût Lotois : Remise d’un chèque de 1000 euros à l’amicale des pompiers de Saint-Céré 

Joli geste ! Lundi 10 janvier 2022 au centre de secours des ...

»

Rocamadour : 1 500 000 vues pour « SOLIDE comme le ROC » 

Enorme coup de projecteur !  On le sait, internet et les réseaux ...

»

Réforme des outils de gestion des risques climatiques : Aurélien Pradié appelle les agriculteurs et les viticulteurs à être vigilants

Le député du Lot revient sur les dossiers de la profession.  Les ...