background img

Nouvel article

3062 Views

Les infirmières et infirmiers libéraux du cabinet « Espère – Mercuès » « en grève » ce week-end


Ils s’associent au mouvement de grève national et ne prendront aucun nouveau patient sauf urgence et chimiothérapies. Explications. 

Les infirmières et infirmiers libéraux du cabinet « Espère – Mercuès », qui interviennent sur les communes de Mercuès, Espère, Boissières, Calamane, Maxou, Nuzéjouls, Crayssac et Caillac, tous les jours, s’associent au mouvement national et seront en grève les 2, 3 et 4 décembre 2022. Durant cette période, le cabinet ne prendra aucun nouveau patient, qu’il soit adressé par son médecin traitant ou par un service hospitalier. Les prises de sang ne seront pas non plus réalisées, sauf urgence et chimiothérapies. Et de communiquer : « Nous invitons les services hospitaliers et les familles à repousser les éventuels retours à domicile nécessitant des soins infirmiers car ils ne pourront être assurés ces jours-là. Les infirmières et les infirmiers libéraux sont à la fois épuisés, écœurés et en colère. Les remontées du terrain sont unanimes. De nombreux sujets font que les IDEL sont aujourd’hui à bout :

– l’article 44 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale qui permet de fixer un indu de façon forfaitaire par extrapolation à tout ou partie de l’activité. Tout cela a été adopté à coup de 49.3, sans aucun débat. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Nous sommes considérés par principe comme des fraudeurs et des coupables ; 

– aucune revalorisation de nos actes depuis plus de 10 ans ce qui a entraîné une perte de 20% de pouvoir d’achat ; 

– l’explosion du prix des carburants ; 

– le Bilan de Soins Infirmiers ; 

– la pénibilité croissante du métier. 

Obligés de travailler plus pour gagner moins, les infirmières et les infirmiers libéraux sont-ils condamnés à mourir au travail ? Les IDEL qui répondent présents 7 jours sur 7, 365 jours par an sur tout le territoire national réclament une juste reconnaissance de leur investissement et de leurs compétences et que les revendications du terrain soient prises en compte. Ainsi, nous demandons que :

– les indus ne soient pas calculés par extrapolation et l’article 44 du PLFSS 2023 ne soit donc pas appliqué ; 

– tous nos actes courants (AMI, AIS, BS) soient revalorisés à hauteur des pertes liées à l’inflation ; 

– l’Indemnité Forfaitaire de Déplacement soit portée a minima à 4 euros (au lieu de 2,50 euros aujourd’hui) comme pour les kinésithérapeutes ; 

– le BSI soit revu avec notamment un 4ème forfait, la division à la demi-journée et la maîtrise de l’algorithme ; 

– la majoration dimanche et jours fériés soit étendue au samedi ; 

– le cumul des majorations nuit et jours fériés soit possible ; 

– tous nos rôles soient véritablement reconnus ; 

– la pénibilité du métier infirmier actée avec un départ en retraite possible dès 60 ans et à taux plein à 62 ans. »

Récemment Publié

»

Inscrivez-vous pour reconnaitre le parcours du Tour de France en Bouriane le 15 juin

La fête du vélo est ouverte à tous (inscription ...

»

Cahors : Nouvelles permanences pour le point-justice 

Il est désormais situé bureau n° 205 à la Maison des ...

»

Lot : Fermes en fête 2024, c’est ce week-end ! 

Riche programme ces 1er et 2 juin (lien dans l’article). Les ...

»

Floressas : Le bar à vins L’Everest de Chambert ouvre ce 1er juin 

Des samedis gourmands sont aussi au menu. L’Everest, ler bar à ...

»

Cahors : Le tournoi de l’engagement citoyen revient le 8 juin 2024 

Le tournoi de foot se déroulera sur un terrain synthétique ...

»

Labastide-du-Vert : L’ouverture des Jardins d’Henri Martin reportée

Elle est programmée au 6 juillet.  Cela n’a échappé à ...

»

Deux podiums à Albi pour Cahors Gymnastique 

Belle performance.  Lors des grandes finales Occitanie Nord, ...

»

L’AC Gigouzac / Saint-Germain-du-Bel-Air se mobilise ce 2 juin contre le cancer ! 

Une rando est au programme (ainsi qu’un vide-grenier).  Dimanche ...

»

Deux braconniers devant le tribunal de Cahors : « La chasse, ce n’est pas que du tir »

Les deux hommes tiraient de nuit depuis leur voiture à l’aide de ...

Menu Medialot