background img

Nouvel article

2579 Views

Les habitants de l’AOC Cahors sont de plus en plus fans et ambassadeurs des vins de leur appellation


L’UIVC vient de dévoiler les résultats d’une enquête menée du 10 avril au 10 juin.300x38

L’Union Interprofessionnelle du Vin de Cahors (UIVC) a profité du festival Lot of Saveurs, qui s’est déroulé début juillet, pour commencer à dévoiler les résultats d’une enquête menée du 10 avril au 10 juin sur la consommation et la perception des vins de Cahors par les habitants de l’appellation. Réalisée par Arnaud Lamy, étudiant en sociologie et anthropologie de l’alimentation à l’ISTHIA (Institut Supérieur du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’alimentation), cette étude est née d’une double interrogation de l’UIVC :

– Les habitants du vignoble de Cahors consomment-ils le vin de leur terroir ? Si oui, comment est-il consommé ? Si non, pourquoi ?

– Comment le vin AOC Cahors est-il perçu par les habitants du vignoble ?

Rappel : Le territoire du vignoble s’étend sur 21 700 ha, comprend 45 communes et sa population de 18 ans et plus est d’environ 44 000 habitants.

Nombre d’habitants interrogés : 340 (panel représentatif)

article

> Consommation des vins de Cahors par les habitants de l’appellation

> Les habitants du territoire du vignoble :

– consomment 9 % des volumes commercialisés par l’appellation, soit environ 1 816 000 bouteilles par an;

– sont 86 % à consommer des vins de Cahors, mais surtout occasionnellement (70 %, dont 28 % 1 à 2 fois par semaine et 42 % plus rarement) ;

– sont 14 % à ne pas consommer de vins de Cahors (17 % des femmes habitant le territoire, contre 10 % des hommes), sachant que parmi eux 64 % ne consomment pas de vin en général et 36 % préfèrent consommer d’autres vins, surtout des Bordeaux.

> Les habitants du territoire consommant des vins de Cahors :

– sont 70 % à en consommer toute l’année, notamment lors de repas entre amis et dans une moindre mesure en famille ;

– en achètent chacun 4 bouteilles (75 Cl) par mois (8 par les consommateurs réguliers et 3 par les consommateurs occasionnels) ;

– sont 56 % à les acheter directement chez les producteurs, notamment les consommateurs réguliers, 23 % en grande-distribution, 17 % chez les cavistes, notamment les consommateurs occasionnels, 2 % par correspondance et 2 % sur les salons.

– sont 48 % à préférer les vins de Cahors aux autres vins.

bandeau_medialot

> Perception des vins de Cahors par les habitants de l’appellation

> Les habitants du territoire du vignoble :

– sont 84 % à juger les vins de Cahors comme différents des autres vins, notamment les consommateurs réguliers, et ce pour 2 raisons principales : leur cépage, le malbec ; leur goût : vins « goûteux », « forts », tanniques », « de terroir », « de caractère » ;

– sont 73 % à les percevoir les vins des Cahors comme des milieux de gamme et 20% comme des hauts de gamme ; les non-consommateurs sont ceux qui les perçoivent le plus comme des vins d’entrée de gamme mais aussi qui n’ont pas d’avis sur la question ;

– sont 54 % à penser que les vins de Cahors ne sont « pas chers » ;

– sont 70 % à penser que les vins de Cahors ont évolué ces 10 dernières années, et ce positivement : car ils sont « plus qualitatifs » (« moins tanniques », « plus légers », « plus raffinés », « plus variés », « plus ronds », « plus agréables à boire ») ;  et car ils ont « une meilleure image ».

Au final, les habitants du territoire sont 86 % à recommander les vins de Cahors à leur entourage (et même 93 % des consommateurs réguliers).

> L’analyse du président de l’UIVC, Pascal Verhaeghe : « Les résultats de cette enquête sont très satisfaisants car ils révèlent une évolution très positive de la consommation et de la perception des vins de Cahors au cours des dix dernières années : plus de 80 % des habitants du vignoble jugent ses vins différents des autres tout en les achetant et donc les aimant, 73 % les perçoivent comme des milieux de gamme et 20% comme des hauts de gamme, enfin plus de 50 % estiment qu’ils ne sont pas chers.  Bref, tout cela va dans le bon sens, car les habitants de notre vignoble sont les premiers ambassadeurs de nos vins et car des marges de progression existent encore … »

Récemment Publié

»

Le Grand Figeac adapte ses services au couvre-feu à 18 h

Les modalités dans l’article. La généralisation du couvre-feu, ...

»

Souillac : « Faire pour apprendre » avec Thierry Marx

Il a animé un atelier ce 18 janvier pour les étudiants du ...

»

Une voiture en feu à Calamane

Intervention rapide des pompiers de Cahors. Les sapeurs-pompiers du ...

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de ce 18 janvier

Les indicateurs épidémiques se dégradent rapidement. L’ARS ...

»

Sauvetage d’un randonneur à Vayrac

Le GRIMP* a été mobilisé. Les pompiers du Lot ont été alertés ...

»

Guide Michelin 2021 : Le Lot conserve ses étoiles

Le palmarès de cette année a été dévoilé. Le célèbre guide ...

»

Vaccination contre le Covid-19 : L’Institut Camille Miret en campagne

Coup d’envoi ce 18 janvier. Alors que de plus en plus de ...

»

Cahors : Les plats à emporter cette semaine « Au P’tit Bouchon »

Les instants gourmands sont de retour. C’est reparti pour le ...

»

Les pompiers du Lot : Cérémonie d’hommage à l’adjudant Laurent Delbreil

Elle s’est déroulée à Cahors. Les personnels de l’Etat-Major ...