background img

Nouvel article

1251 Views

Les 38èmes Rencontres Cinéma de Gindou débutent dans 3 jours ! 


Le 7ème art comme on l’aime du 20 au 27 août. 

Les Rencontres Cinéma de Gindou se déploient en 2022 du 20 au 27 août. Plus de 500 films, tous formats confondus, ont été visionnés pour réaliser cette programmation composée de 73 films, courts et longs métrages, de fiction et documentaire. L’invité d’honneur est Alain Guiraudie, la soirée d’ouverture lui est consacrée, ainsi que les projections de 10 h 30 dans l’Arsénic du dimanche 21 au jeudi 25 août. Une rencontre autour de ses romans aura également lieu à la librairie le mercredi 24 août, à 12 h 30. Ce seront des retrouvailles car Alain Guiraudie est venu la première fois à Gindou en 1995 recevoir un prix pour le scénario de son 3ème court métrage, La Force des choses. Que de chemin parcouru depuis pour l’un des réalisateurs les plus inventifs du cinéma français !

La sélection « Vagabondages cinématographiques » ira comme à son habitude d’un continent à l’autre, à travers des œuvres extrêmement diverses. Aucun film n’est réduit qu’à une seule problématique, mais nous verrons par exemple comment on vit aujourd’hui dans les quartiers populaires de Bangui en Centrafrique (Nous, étudiants !), de Lahore au Pakistan (Joyland), d’une grande ville du Nord-ouest brésilien (Rio Doce), de Rotterdam (Shabu), de la Russie de Poutine (How to Save a Dead Friend) ou à Boulogne-sur-mer dans le Nord de la France (Les Pires), ou comment la finance impacte l’industrie en Haute-Savoie (Reprise en main), se développe la fièvre raciste dans un village de Transylvanie en Roumanie (RMN), opère la mondialisation dans l’évolution des sociétés chinoises et grecques (A Marble Travelogue), à quels bouleversements la société japonaise serait conduite dans un pays où toute la priorité serait donnée à l’économie (Plan 75) ou à quelles contradictions le capitalisme soumet l’agriculture dans les plaines de Catalogne (Nos soleils).

Le public pourra retrouver dans ce panorama des cinéastes que le festival suit depuis leurs débuts : Eleonor Gilbert pour son étonnant périple en train vers Thun-le-Paradis, Daniela de Felice pour son portrait intime d’une jeune italienne de la fin du siècle dernier dans Ardenza, Camille Ponsin pour son irréductible Combattante en soutien des exilés du Darfour, Carine May et Hakim Zouhani pour tous les possibles de leur Cour des miracles, et Steve Achiepo pour son spectaculaire Marchand de sable. Ajoutons aussi le retour du producteur Paulo Branco, l’invité d’honneur en 2015, qui viendra présenter le très beau et très troublant long métrage du réalisateur portugais Tiago Guedes, Traces.

La programmation patrimoine rendra hommage à Guy Cavagnac, producteur, cinéaste et écrivain, président de Gindou Cinéma de 1998 à 2007, et qui nous a quittés début 2022. Seront proposés des films qu’il a produits, comme Aloïse de Liliane de Kermadec qui était sélectionné au festival de Cannes en 1975, qu’il a réalisés comme Le Soldat Laforêt ou de Jean Renoir avec qui il a travaillé, comme Partie de campagne. Cette sélection s’intéressera également, sous le titre « éclats de cinéma militant », au Front populaire et à l’antifascisme dans les années 30.

En parallèle des projections, les habituelles tchatches, rencontres avec les invités, auront lieu cette année dans l’Arsénic ou sur sa terrasse, la librairie-Tartinerie de Sarrant tiendra toute la semaine une librairie éphémère ouverte de 10 h à 22 h, avec des rencontres avec des auteurs : Alain Guiraudie le 24 août et Tangui Perron le 26 août. Les apéro-concerts tous les jours à 19h à partir du 21 août seront assurés par Pandérovox, Baldango, Dub & Dajoe, Tongues, Lina Modika, À Bout de Souffle et Blonde Hiver.

Les projections en plein air et en soirée, dans le cinéma de verdure et en cinéma itinérant, sont gratuites et une participation est demandée pour les projections en journée dans l’Arsénic. Moteur !

> Programme complet : www.gindoucinema.org

Photo Nelly Blaya

Récemment Publié

»

Cahors : Le personnel de l’APAJH 46 en grève « pour les oubliés du Ségur »

Manifestation ce mardi devant l’ARS.  Ce 27 septembre 2022, les ...

»

Figeac : Journées d’études à l’IUT les 29 et 30 septembre sur le thème « Habiter un territoire rural quand on est jeune ça veut dire quoi ? »

Un ciné-débat est aussi prévu ce jeudi avec la projection du film ...

»

Cahors : La dédicace de Christophe Mauri à Calligramme, c’est ce mardi 

L’auteur sera présent à la librairie de la rue Joffre ce 28 ...

»

Le SICTOM des Marches du Sud Quercy et le SYDED agissent en faveur du compostage

Campagne de financement. Dans le cadre de la « semaine européenne ...

»

Vaylats – Endurance équestre : Les Ecuries Rouby accueillent la M7 French Cup les 4, 5, et 6 novembre 

Programme exceptionnel.  La course de Vaylats devient la M7 French ...

»

Lot – Commerces de proximité : Le 8 octobre, la FDAC organise des animations dans tout le département 

Une première au niveau national.  Ce 26 septembre, c’est à ...

»

Millésime 2022, aléas climatiques… l’analyse de Bertrand Vigouroux

Les vendanges se terminent.  « Les vendanges devraient être ...

»

Cahors : « Le Coup du Maître » décroche le Safran d’Or à « La BD prend l’air »

Joli coup de projecteur lors du festival de Cajarc.  Fin des ...

»

Cauvaldor : Projection-échange aux grottes de Lacave ce mercredi dans le cadre des journées du développement durable

Elle aura lieu ce 28 septembre 2022, à 19 h (rendez-vous à 18 ...

Menu Medialot