background img

Nouvel article

1584 Views

Le Rassemblement National 46 a fait sa rentrée


Le parti de Marine Le Pen a organisé une conférence de presse.

« J’ai boycotté le congrès des maires et des élus du Lot car nous sommes le 1er parti d’opposition du Lot et nous devrions participer aux tables rondes et comme ce n’est pas le cas… Ce n’était pas la peine d’être présents à cet entre-soi qui est une farce » a lancé Emmanuel Crenne, délégué départemental du RN 46 avant de passer le relais à Bruno Lervoire, porte parole du RN local, qui a livré des chiffres concernant l’insécurité et le chômage : « L’année n’est pas encore terminée mais l’on sait déjà qu’elle sera l’une des plus criminogènes de l’histoire du Lot. En effet, avec 4 528 crimes et délits enregistrés fin août, l’année 2018 comptabilise déjà près de 600 crimes et délits de plus que l’année 2017 à la même période. Concernant le chômage, cet été, on dénombre plus de 14 000 Lotois en recherche d’emploi (catégories A, B, C). Alors que la moyenne régionale de l’augmentation du chômage se situe à 1,8 % sur un an, le Lot fait face à une explosion de 3,8 %. Pourtant, rien n’est fait pour arrêter l’hémorragie. Aussi bien au niveau national que local, les responsables politiques se complaisent dans la médiocrité et préfèrent s’occuper de leurs petites carrières plutôt que de mettre en œuvre de vraies politiques en faveur de la création d’emploi. »  

article

> « En janvier 2018, le Rassemblement National du Lot avait distribué des tracts dénonçant la présence dans la mosquée de Souillac d’individus suspects appartenant aux milieux islamistes. Au cours de cette action, nos militants et moi-même avions été intimidés et agressés verbalement à plusieurs reprises par un individu qui s’était présenté comme le Trésorier de la mosquée de Souillac. J’ai porté plainte contre l’individu en question qui a été condamné pour outrage à une personne dépositaire de l’autorité publique vendredi 7 septembre par le Tribunal Correctionnel de Cahors à une amende et à nous verser un dédommagement.  Cette décision du tribunal de Cahors est une grande victoire pour le Rassemblement National : notre droit à librement diffuser notre message politique concernant la montée et les dangers de l’islam radical à Souillac est ainsi en effet reconnu, contre tous ceux que cette information semble gêner et qui ont tenté d’interdire l’expression d’une liberté fondamentale par la menace et la violence » a déclaré Emmanuel Crenne. 

Récemment Publié

»

Cahors : L’hommage rendu aux harkis

La cérémonie s’est déroulée place Charles de Gaulle. Ce 25 ...

»

Cahors : Biocoop bien dans ses murs à Terre Rouge

Le 3ème magasin de l’enseigne a ouvert ses portes le 9 ...

»

Figeac : Une soirée débat pour mieux gérer l’agressivité de l’enfant 

Elle aura lieu le 29 septembre, à 20 h 30. Régulièrement, le ...

»

Gourdon : La MSAP vous ouvre ses portes du 12 au 16 octobre prochain

Programme varié sur 5 journées. La MSAP de Gourdon, grâce à la ...

»

Cahors : Deux accidents côte de Roquebillière

La police appelle à la prudence. Ce jeudi 24 septembre 2020, 2 ...

»

Causse de Labastide-Murat : Une aide financière pour la pratique sportive

La Communauté de communes est partenaire de l’opération. La ...

»

Cahors : Qui va garder les enfants ? sur la scène du théâtre

Le spectacle est à l’affiche le jeudi 1er octobre, à 20 h 30. A ...

»

Pradines : Opération de police d’envergure aux Escales

Des contrôles ont eu lieu ce mercredi. Ce mercredi 23 septembre ...

»

Cahors : L’épicerie sociale et solidaire de Sainte-Valérie plus que jamais au soutien

La structure s’adapte aux conséquences de la crise ...