background img

Nouvel article

2594 Views

Le PC et le PS remettent à sa place l’Assemblée Lotoise pour la Nupes


Les représentants des partis ont mis les points sur les i évoquant notamment « une supercherie » trahissant l’accord national.

Qui se cache derrière l’Assemblée Lotoise pour la Nupes créée fin 2022 ? Difficile de le savoir… enfin officiellement… mais ce que les représentants des partis de la gauche lotoise (PS, PC, EELV, LFI) confirment c’est que ladite Assemblée ne compte aucun des leurs en son sein et ils profitent d’un communiqué contre le déferrement de la ligne Cahors-Capdenac-Figeac pour mettre les points sur les i. 

> Le communiqué de l’Assemblée Lotoise pour la Nupes : « En catimini, les travaux de déferrement de la ligne Cahors-Capdenac-Figeac ont commencé ce 4 septembre sous le tunnel de Montbrun, et ce, au lendemain de l’inauguration en grande pompe de la gare de Figeac en présence de la présidente de la Région Occitanie et du président du Grand-Figeac. Aucune signalisation des travaux en cours sur la voie publique et des salariés d’une entreprise de travaux public, mal préparés : absence de chaussures de sécurité, de casques antibruit, de gants et de système d’aération permettant d’évacuer du tunnel les poussières et gaz d’échappement des machines. Le syndicat mixte des Voies vertes du Lot, présidé par Serge Rigal, refusant de remettre en question ses certitudes, concrétise ainsi un choix, fait il y a plusieurs dizaines d’années, qui interroge, aujourd’hui. Démonter une voie ferrée a-t-il encore un sens, dans le contexte du réchauffement climatique qui s’accélère? Le transport ferré des hommes et des marchandises nous semble en effet prioritaire. L’Assemblée lotoise pour la Nupes fait siens, dans ces circonstances, les propos tenus par Carole Delga, présidente de la Région, à l’occasion de l’inauguration de la gare vendredi dernier : « Je veux une société où l’on peut discuter ». Il nous semble en effet urgent qu’un débat citoyen permette de confronter les objectifs poursuivis par la destruction d’une voie ferrée et ceux qui permettraient la réouverture de cette ligne de chemin de fer reliant les deux plus grandes villes du Lot. » 

> Le « retour en gare » de la section du PC de Figeac et du PC du Lot : « La cérémonie de remise en service de la gare de Figeac enfin rénovée a été bêtement perturbée et dénaturée par un mouvement de protestation contre le projet du conseil départemental du Lot de « déferrement » de la ligne Cahors / Capdenac en vue de la réalisation de la dite touristique « voie verte ». L’objet de la cérémonie était de marquer le succès de l’initiative régionale qui, ayant repris la propriété des bâtiments, a permis la restauration à l’identique, en évitant le délai inacceptable de la SNCF, laquelle ne l’envisageant qu’à partir de 2030, et dans des conditions où la façade était détruite. Nous, communistes, ne nous retrouvons pas dans des formes d’activisme qui ne peuvent que discréditer le mouvement social et se retourner contre les forces qui les organisent. Et nous devons d’autant plus clarifier nos positions qu’une banderole « Nupes » s’était jointe aux protestataires ce jeudi 31. « L’Assemblée lotoise Nupes » n’a pas d’existence organisationnelle, si ce n’est au coup par coup. Or aucune décision commune n’a décidé de l’engagement de la Nupes dans l’action intempestive du 31 en gare de Figeac. Et nous ignorons si c’est la France Insoumise qui, seule, a décidé de soutenir et de tenir banderole.  Nous avons noté avec étonnement le décalage entre le degré d’hostilité portée par les trouble-fêtes contre la présidente de Région, et leur moindre degré d’agressivité contre la préfète pourtant comptable de la politique gouvernementale qui fait notamment que, sous pression européenne, la France refile aux opérateurs privés l’essentiel des activités fret de la SNCF, pourtant déjà largement amoindries au profit du routier. Le président du conseil département du Lot n’a pas eu non plus d’accueil agressif, il est pourtant le porteur du projet de déferrement.  La section figeacoise et la Fédération lotoise du PCF réaffirment ici leur opposition au projet de déferrement de la ligne Cahors / Capdenac. Nous devons préserver l’avenir de cette voie ferrée considérant que la voie verte peut être réalisée sur un autre parcours. » 

> « Une supercherie » pour Geoffrey Cros, premier fédéral du PS 46,  : « La Nupes est un accord législatif avec un intergroupes à l’assemblée mais qui n’enlève pas les spécificités de chacun. Dans l’’Assemblée Lotoise de la Nupes, il n’y a pas de militants du PS, du PC, et aucun dirigeant lotois d’ EELV, et de LFI. C’est une supercherie. Il ne faut pas confondre le militantisme politique et l’activisme. Là, nous avons affaire à des activistes utilisant le blocage, l’invective. Cela peut abîmer la gauche. »

Récemment Publié

»

Cahors-Figeac : 1100 manifestants dans les rues contre l’extrême droite 

Retour sur la mobilisation de ce 15 juin 2024.  Ils étaient plus de ...

»

Cahors : « Rendez-vous dans le Lot », exposition événement au musée Henri Martin 

Elle est à découvrir jusqu’à la fin de l’année.  Le 8 juin ...

»

Lot : Les finances publiques recrutent 13 contractuels 

Le contrat d’une durée de 3 ans commencera  le 1er septembre ...

»

Cahors : Portes ouvertes à l’école des métiers du Lot le 22 juin 

Elles se dérouleront de 9 h à 14 h.  Collégien, lycéen, ...

»

Cressensac-Sarrazac : L’huile de noix du Moulin d’Antoine à déguster le 23 juin 

Démonstration et vente à partir de 10 h.  Après avoir ramassé ...

»

Cahors : Exposition éphémère de Véronique Delous au salon de coiffure d’Eric Martinez 

Les visiteurs ont pu découvrir de nouvelles peintures de la série ...

»

Cahors : Les courts métrages des lycéens de Gaston Monnerville projetés au Grand Palais 

Aboutissement d’une année de travail.  Ce lundi 10 juin 2024, ...

»

Saint-Géry : Concert des Swing Brother’S  ce dimanche 

Ils seront accompagnés par Thierry Roques à l’accordéon. Les ...

»

Présentation de la situation financière des établissements du Centre intercommunal d’action sociale de Cauvaldor

Point d’étape.  Mardi 11 juin, le CIAS Cauvaldor a présenté ...

Menu Medialot