background img

Nouvel article

4667 Views

Le Parlement saisi d’une demande de divorce à Saint-Cirq-Lapopie 


Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux sociaux.

– A l’heure où certains courants politiques jugent la démocratie représentative à bout de souffle, et d’autres estiment qu’il faudrait de nouveaux outils pour renouer le lien entre la France d’en haut et celle d’en bas, voici de quoi nourrir la réflexion. On est alors en 1901 et figurez-vous qu’alors, de simples citoyens pouvaient adresser directement _ ou via leur député _ à l’Assemblée nationale une pétition. Ainsi lit-on, dans l’édition du 7 mars 1901 du très sérieux « Feuilleton de la Chambre des députés », ce compte rendu d’une réunion de commission de la dite Assemblée. « Pétition n° 1949. (Déposée par M. Émile Rey, Député du Lot). Des habitants de Tour-de-Faure, commune de Saint-Cirq-Lapopie (Lot), demandent l’érection de ce hameau en commune distincte. Motifs de la Commission. Les habitants de Tour-de-Faure, commune de Saint- Cirq-Lapopie, sollicitent depuis longtemps l’érection en commune de leur section. Mais le Conseil d’État ayant émis un avis défavorable, le Gouvernement n’a pas cru devoir proposer aux Chambres la création de cette nouvelle commune. En présence de cette situation, les habitants de Tour-de-Faure, au nombre de plus de cent, ont adressé à la Chambre une pétition pour lui exposer leurs griefs et lui demander de vouloir bien voter leur autonomie communale. Ils font ressortir que la section de Saint-Cirq-Lapopie comptant sept conseillers sur douze, abuse de cette supériorité numérique pour les sacrifier en toutes circonstances. Ils se plaignent notamment que les répartiteurs ne sont pas pris parmi eux, que dans la répartition de la personnelle-mobilière [ancêtre de la taxe d’habitation] ils sont plus imposés que les habitants de Saint-Cirq- Lapopie et qu’ils ne reçoivent jamais la part qui leur est due dans le partage des dépenses publiques. Ils font connaître que le conseil d’arrondissement et le conseil général ont donné un avis favorable. Il en est de même de la Commission syndicale constituée en exécution de la loi du 5 avril 1884. Les pétitionnaires exposent, en outre, que leur section remplit toutes les conditions voulues pour être érigée en commune. Sa population, d’après le dernier recensement compterait 533 habitants et Saint-Cirq-Lapopie en conserverait 623. Les ressources de la commune de Saint-Cirq-Lapopie sont de 5.291,16 F. Après la séparation, elles seraient de 2.928,85 F et celles de Tour-de-Faure seraient de 2.362,31 F. Chacune des deux sections possède une église, une école, un Presbytère et un bureau de bienfaisance. Elles sont séparées par la rivière « le Lot » qui a une largeur moyenne de 100 mètres et les délimite nettement. Tour- de-Faure est située dans la vallée et Saint-Cirq-Lapopie sur la montagne, à une altitude de 140 mètres en moyenne. La distance qui sépare les deux clochers est de près de trois kilomètres et l’on ne peut accéder à Saint-Cirq-Lapopie que par une côte longue et raide. La séparation des deux sections existerait donc en fait à tous les points de vue : religieux, scolaire, agricole, topographique. Le seul lien qui les rattache provient uniquement des actes de l’état civil. La 13e Commission, prenant en considération les raisons invoquées par les pétitionnaires, estime qu’il y a lieu, dans l’intérêt de la justice et de l’apaisement des esprits, d’accueillir le vœu des habitants de Tour-de-Faure. Elle propose, en conséquence, de renvoyer la pétition à M. le Ministre de l’Intérieur, en l’invitant à déposer un projet de loi tendant à ériger la section de Tour-de-Faure en commune distincte. »

La suite de ce feuilleton… où l’on s’aperçoit que l’on se taclait alors sévèrement d’une rive à l’autre de la rivière ? Le divorce fut officiellement prononcé un an plus tard. Et en 2002, le journal local indiquait que Tour-de-Faure allait fêter comme il se doit le centenaire de son indépendance… A noter enfin qu’Émile Rey, né le 4 octobre 1838 à Mercuès et mort le 16 novembre 1922 à Saint-Denis-Catus, fut un ami de Léon Gambetta, député du Lot de 1889 à 1906 puis sénateur de 1906 à 1920. Médecin de profession, on lui doit plusieurs lois sur les retraites et sur l’assistance médicale gratuite. 

– A propos de Saint-Cirq-Lapopie encore, nous conseillons ce blog de l’historien Patrice Foissac, grand médiéviste s’il en est, et dont l’appellation est « Saint-Cirq-Lapopie, des origines à 1550 ». L’ancien président de la Société des études lotoises y présente « quelques extraits ou documents originaux d’un ouvrage à paraître sur Saint-Cirq-Lapopie sous ce titre. [Car] Saint-Cirq, ce n’est pas qu’une très belle carte postale, il a été un village quercinois plein de vie (et l’est encore malgré tout)… » 

– On change de sujet. Les podcasts sont à la mode. Voici celui d’Elizabeth Schenider consacré au vin de Cahors, « the best-known appellation in Southwest France, likely because the wine of the region is based off a grape everyone knows : Malbec. » Nul besoin de traduire il nous semble. En revanche, sur le site spécialisé Wine for Normal People le podcast dure plus de 40 minutes. Il vaut donc mieux avoir quelques notions d’anglais. La séquence s’achève, sans surprise, par un comparatif entre malbecs du Lot et malbecs argentins…

– Après le vin, l’eau. Pour occuper votre dimanche, rendez vous sur ce site conseillé par notre confrère Fred Gouis : « Cela ne sert à rien, mais devient hypnotique… Déposez une goutte d’eau à n’importe quel endroit de la terre afin de suivre son chemin jusqu’à la mer ! » De fait, nous avons tenté l’expérience. Le site est bien fait. Mais entre nous, dans le Lot, il y a peu de suspense… En effet, où que vous déposiez votre goutte d’eau (il y a une fonction recherche en haut à droite), elle finit toujours au même endroit… Mais le spectacle en relief est agréable. 

Visuel DR

Récemment Publié

»

Elections législatives 2022 : Rémi Branco réclame « une loi sans précédent contre les déserts médicaux et en appelle à la mobilisation des Lotois »

Le candidat a fait part de ses propositions.  Ce 25 mai, Rémi ...

»

Cahors Cyclisme – Section Trial : Retour sur la Coupe Grand Sud 2022

Elle est composée de 6 manches.  Cette année 2022, la section ...

»

Cahors : Nouveaux dispositifs de vidéo-protection et le retour « d’A l’assaut de l’île » 

Les délibérations étaient à l’ordre du jour du conseil ...

»

La première fête du Pâturage à Lugagnac

Riche programme ce samedi 28 mai.  L’Association Foncière ...

»

Elections législatives 2022 : Gérard Larcher aux côtés d’Aurélien Pradié 

Le président du sénat était en visite ce 25 mai dans le ...

»

Raphaelle Levet, le mariage dans l’objectif 

Elle est aussi spécialisée dans les baptêmes, les réunions de ...

»

Rocamadour – Cahors : L’Angélus Trail 2022, c’est ce samedi 28 mai 

On peut encore s’inscrire. Le départ de L’Angélus Trail sera ...

»

Huguette Tiegna s’engage aux côtés des secrétaires de mairie 

La députée a engagé une démarche auprès des ministres de la ...

»

L’école de rugby de Luzech à l’honneur au tournoi Olivier Taule

Les Rouge et Blanc ont conservé le bouclier.  Samedi 14 mai 2022, ...

Menu Medialot