background img

Nouvel article

1654 Views

Le jour J pour les pêcheurs lotois, c’est le 11 mars 2023


Coup d’envoi à 6 h 47. 

Après presque 6 mois d’abstinence, les 13 000 pêcheurs lotois vont enfin pouvoir retrouver le chemin des berges pour taquiner la truite. Le feu passera au vert le samedi 11 mars dès 6 h 47 ! 

Devenue un véritable rituel pour de nombreux pêcheurs, l’ouverture est l’occasion de célébrer et savourer pleinement l’arrivée du printemps ! Les oiseaux chantent à tue-tête, les arbres bourgeonnent, les prairies commencent à fleurir, nous y sommes enfin, c’est l’ouverture de la truite ! 

> Quelques conseils pour aborder sereinement son ouverture :

– Préparation du matériel :

Bien souvent, le matériel de pêche de la truite est resté plusieurs mois au fond du garage ou d’un placard. Prenez le temps de bien tout nettoyer avec un chiffon humide, inspectez l’état de votre nylon, vérifiez votre stock de petit matériel (plombs, hameçons, flotteurs, guides fil, émerillons, leurres…). C’est également l’occasion de contrôler l’état de vos bottes, de vos cuissardes et de vos waders, quoi de plus désagréable que de passer la journée les pieds mouillés…

– Bien choisir son coin de pêche :

Dans le département du Lot, ce n’est pas le choix des spots qui manque. Avec plus de 1500 km de cours d’eau en 1ère catégorie (ruisseaux à truite), des dizaines de km de cours d’eau en 2ème catégorie où nagent de vraies populations de truites (rivières Dordogne, Cère, Célé…) et des dizaines de plans d’eau, il y en a pour tous les goûts. 

– Des plans d’eau pour une ouverture accessible et conviviale ! 

D’importants déversements de truites sont réalisés par la fédération de pêche du Lot et par les associations agréées sur de nombreux plans d’eaux : lac du Tolerme, lac Vert de Catus, plan d’eau de Laumel à Gourdon, plan d’eau de la prairie à Gramat, plan d’eau de Dégagnac, plan d’eau de Caillac, plan d’eau de Montcuq, etc… Les choix sont nombreux ! 

– Des cours de 1ère catégorie pour une pêche itinérante !

La pêche de la truite sur les ruisseaux de 1ère catégorie s’inscrit davantage dans une pêche sportive. La stratégie n’est pas de s’assoir sur un tabouret et d’attendre que le poisson passe, ici c’est au pêcheur de débusquer les truites en arpentant les berges des cours d’eau. A noter que pour satisfaire la demande des pêcheurs, d’importants déversements sont réalisés sur certains cours d’eau : la Borrèze, le Vers, le Vert, la Thèze, l’Alzou et le Céou pour ne citer qu’eux.

– Des cours d’eau en gestion patrimoniale pour les spécialistes.

Dans le département du Lot, plus de  1000 km de cours d’eau sont inscrits en « gestion patrimoniale ». Sur ces milieux sauvages et préservés, aucun déversement de truite n’y est effectué. En effet, les populations de truites naturelles s’autosuffisent, ces cours d’eau sont dit « fonctionnels ». C’est le cas de la Bave, du Veyre, du Bervezou, du Tolerme, du Mamoul et de nombreux cours d’eau du Ségala. Ces ruisseaux seront le terrain de jeu des pêcheurs spécialisés en quête de truites natives.

– Les cours d’eau de seconde catégorie pour traquer les spécimens.

La Dordogne, la Cère aval et le Célé en aval de Figeac sont des rivières de 2de catégorie où les populations de truites sont encore significatives. En effet, ces milieux sont caractérisés par une largeur importante et sont extrêmement riches en nourriture naturelle, notamment en petits poissons fourrages. Ces conditions sont optimales et propices à une croissance rapide des truites ! A noter que sur ces cours d’eau de seconde catégorie, la pêche aux leurres y est interdite jusqu’à l’ouverture de la pêche des carnassiers, à la fin du mois d’avril. 

– Connaitre la réglementation sur le bout des doigts !

Le jour de l’ouverture de la pêche, mieux vaut jouer en respectant les règles, pas moins de 25 gardes-pêche patouilleront sur l’ensemble du territoire Lotois. Romain Prouillac, chargé de développement à la fédération  confie : « La réglementation pêche, c’est un peu complexe, surtout pour les nouveaux pêcheurs qui n’en maitrisent pas encore les bases (…) mais Romain se veut rassurant, le fascicule de la pêche dans le Lot 2023 est remis à tous les pêcheurs lors de l’achat de la carte de pêche. Ce document synthétise l’intégralité de la réglementation pêche. Nous avons même décliné ce guide pour les plus jeunes dans un document simple et ludique, le kid pêche »

 —S’acquitter de la carte de pêche :

Pour pratiquer la pêche, il est obligatoire de posséder une carte de pêche en cours de validité. Il existe 7 cartes de pêche différentes dont la durée est annuelle (année civile) ou temporaire (hebdomadaire ou journalière). Il est possible d’acheter la carte chez l’un des 92 dépositaires Lotois (détaillants d’articles de pêche, offices de tourismes, commerces partenaires, mairies…). Vous pouvez également vous rendre au siège de la fédération au 133 quai Albert Cappus à Cahors. Enfin, il est également possible d’acheter sa carte de pêche sur internet directement depuis chez soi sur le site www.cartedepeche.fr.

Patrick Ruffié, président de la fédération de pêche Lotoise et son équipe vous souhaitent à toutes et tous une belle ouverture 2023 !

> Côté pratique : 

– Carte de pêche : en cours de validité 

– Heure légale de pêche : 6h47 le matin et 19h22 le soir 

– Taille minimale de capture de la fario :20 cm, 23 cm ou 30 cm (selon le milieu) 

– Taille minimale de capture l’arc-en-ciel :20 cm partout 

– Prélèvement maximum autorisé : 5 truites par jours et par pêcheur 

– Nombre de canne par pêcheurs : 1 canne en cours d’eau de 1ère catégorie et 2 cannes en plan d’eau de 2ème catégorie 

– Utilisation d’asticots : interdit en 1ère catégorie (sauf en plan d’eau comme esche) 

– Utilisation de leurres : interdit en 2ème catégorie jusqu’au 29 avril.

Récemment Publié

»

Cahors-Lalbenque : Nouveaux baptêmes du cœur à l’Aéroclub du Quercy 

3ème édition.  Une nouvelle fois l’Aéroclub du Quercy a ...

»

Cahors : Un distributeur à compotes Andros et du fromage Cant’Avey’Lot au menu du lycée Clément Marot 

Les jeunes se sont régalés.  « Après 2 ans d’absence je ...

»

Fortunes diverses pour le Tennis Club de Trespoux face à Sousceyrac

Retour sur les rencontres du week-end. Ce samedi 18 mai les ...

»

Cressensac-Sarrazac : Le Rionet fête les jeux ce samedi 25 mai !

Rendez-vous sur la place du moulin d’Antoine à ...

»

Pern et Lhospitalet : Les enjeux de la commune nouvelle 

Une nouvelle réunion publique aura lieu le 24 juin.  Le 29 avril ...

»

Cahors : Troisième édition de l’afterwork by POPITA le 13 juin

La billetterie est ouverte sur popita.events (lien dans ...

»

Cahors : Soirée David Lynch ce mardi au cinéma Le Grand Palais

« Une histoire vraie » et « Sailor et Lula » sont à ...

»

Trespoux :  Le festival « Tu Soutires ou Tu Pointes ? » est de retour les 1er et 2 juin 2024

3ème édition plus festive que jamais.  Enfin un salon des vins bio ...

»

Dégagnac : Edith Lagarde et  Frédéric Gineste à la rencontre des maires du canton 

13 projets ont notamment été soutenus par le Département.  La ...

Menu Medialot