background img

Nouvel article

1630 Views

Le Grand Figeac veut offrir d’ici la fin du mois de mai un masque à chaque habitant du territoire


Une collecte participative est en cours (le lien pour participer dans l’article).

« Aucun d’entre nous n’aurait pu se préparer à la situation inédite engendrée par l’épidémie mondiale de COVID-19. Certains diront qu’il fallait s’y attendre, d’autres que ce ne sera pas la première épidémie de cette envergure que connaitront nos sociétés. Pour ma part, une chose est sûre, c’est une épreuve que nous ne surmonterons que collectivement et qui met nos organisations au défi de trouver les solutions qui seront nécessaires pour la dépasser. Bien entendu, c’est à l’Etat, garant de la protection de l’ensemble de la population face aux risques et aux dangers, qu’il revient d’apporter une réponse massive et uniforme sur l’ensemble du territoire national : notre système de santé, bien qu’éprouvé, nous montre sa solidité et sa capacité à endurer une pression intense et extrême ; la solidarité nationale face aux plus démunis mais également aux acteurs de l’économie sera également déterminante pour ne pas ajouter aux pertes de vies humaines des pertes économiques qui seraient insurmontables. La place des collectivités territoriales aux côtés de l’Etat est indispensable à la lutte contre l’épidémie : relayer les consignes sanitaires et veiller à leur bonne application au niveau local, assurer la continuité des services essentiels à la population pour permettre aux soignants de se consacrer pleinement à leurs missions mais également à tous de vivre le confinement dans les meilleures conditions. Le bloc local, Communes et Communauté de communes, alors même qu’il était en plein renouvellement, s’est donc totalement mobilisé pour assurer cette fonction. Très vite, dès le 13 mars, j’ai souhaité que le Grand Figeac se mobilise. Agents et élus ont été au rendez-vous, réactifs et pragmatiques dans l’action. Un objectif unique guide le Grand Figeac : apporter les réponses adaptées aux habitants de nos 92 Communes, en lien étroit et en complémentarité avec les Communes, l’Etat, les Départements du Lot et de l’Aveyron et la Région Occitanie. En peu de temps, nous avons fait beaucoup et nous continuerons. La lutte contre l’épidémie n’est pas finie, la sortie de confinement prendra certainement plusieurs mois et le Grand Figeac restera présent aux côtés des Communes pour adapter ses actions » rappelle Vincent Labarthe, président du Grand Figeac.

Plan de continuité d’activités, des mesures immédiates ; Mon Voisin Solidaire : plateforme d’entraide citoyenne ; des tablettes pour garder le contact entre les familles et les résidents des EHPAD ; une gouvernance adaptée aux circonstances… la Communauté de communes s’est mobilisée comme jamais face à cette crise hors normes et ce n’est pas fini notamment au niveau des masques.

Après 1900 masques produits par la collectivité en partenariat avec une jeune entreprise locale Le Mouton Givré et grâce aux premières couturières volontaires, le Grand Figeac a d’abord voulu répondre aux générosités exprimées en ouvrant cette collecte participative et solidaire: produire environ 4500 masques en coton lavable 100% made in Grand-Figeac pour les personnels non-soignants des établissements de santé, médico-sociaux et les services publics des Collectivités locales assurant les fonctions essentielles à la population. Après 1 semaine de collecte et face à la nécessité pour chacun de se protéger et de protéger les autres, le Grand Figeac et ses Communes membres ont décidé d’aller plus loin : offrir d’ici la fin du mois de mai un masque à chaque habitant du territoire. Afin de collecter des fonds pour fabriquer plus de masques en tissus lavables à l’attention des aidants et de la population, le Grand Figeac a reçu de nombreuses demandes de contributions volontaires. Cette volonté de contribuer à l’effort collectif ne peut être perçue directement par la Collectivité. L’ouverture d’une souscription publique, sans contrepartie, ouverte à tous et centrée sur un objet défini permettra d’assurer cette collecte. Le Grand Figeac assure ainsi un rôle d’organisateur dans un but d’intérêt général. Il ne collecte pas des fonds pour son fonctionnement mais propose d’organiser la collecte pour le compte des donateurs volontaires. Pour 1 euro collecté le Grand Figeac ajoutera 1 euro et amplifiera ainsi la production de masques en tissus. Il complétera le financement nécessaire pour produire ces masques, estimé aujourd’hui à 70 000 euros.

Face à la pénurie de masques et aux difficultés encore attendues en termes d’approvisionnement, la fabrication de masques en tissus peut apporter une première réponse à la limitation de la propagation du virus causant l’épidémie COVID19. Ces masques ne peuvent remplacer les masques FFP2 pour les personnels médicaux et soignants en contact des malades, mais ils viennent compléter les gestes barrières qui sont aujourd’hui les seuls moyens de limiter la propagation du virus. Ils sont fabriqués selon la recommandation AFNOR SPECS76-001. Aussi, la collecte, dont l’objectif minimum est fixé à 5 000 euros, sera exclusivement dédiée à l’achat de tissus, la découpe et les matériaux nécessaires à la confection des masques. Le coût de matière première et de découpe est estimé à 70 000 euros. Plus de 100 couturières se sont déjà portées volontaires pour assurer cette confection. Il en faudra au moins 225 : alors n’hésitez pas si vous avez des talents de couturiers à vous inscrire sur https://www.grand-figeac.fr/mon-voisin-solidaire pour être intégré dans le groupe! Des masques seront destinés aux personnels non-soignants des établissements de santé, médico-sociaux et les services publics du Grand Figeac dès la mi avril puis d’ici la fin du mois de mai pour chaque habitant du territoire.

article

> Accéder à la collecte, ouverte jusqu’au 24 avril :

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/masques-made-in-grandfigeac-covid19/

> Le FabLab du Grand Figeac rejoint le collectif de « makers » de visières de protection. Depuis le début de l’épidémie, un collectif de plusieurs dizaines de « makers » bénévoles, mené par Xavier et Franck chauffeurs accompagnateurs d’enfants handicapés, se sont organisés sur le territoire: à l’aide d’un réseau de 17 imprimantes 3D et autant de bénévoles, le collectif a déjà produit et livrés plus de 150 visières de protection à destination notamment de l’Hôpital de Figeac, d’infirmières, d’EHPAD, sur le Lot, l’Aveyron et le Cantal. Ils ont reçu des demandes pour plus de 1 100 visières donc plus de 850 sur le Grand-Figeac. Afin de faire face à la demande grandissante de visières de protection, le collectif a fait appel au Grand-Figeac pour disposer d’imprimantes 3D supplémentaires et de matériel. Le Grand Figeac et l’IUT de Figeac ont donc décidé de mettre à disposition le FabLab du Grand-Figeac et ses 4 imprimantes 3D ainsi que le matériel nécessaire à disposition de ce collectif pour la fabrication de visières à l’attention des établissements de santé et médico-sociaux ainsi qu’aux services publics de première nécessité.

> Les chiffres de Mon Voisin Solidaire : plateforme d’entraide citoyenne

Depuis le 26 mars, ce sont :

– 145 aidants inscrits sur 44 Communes du Grand-Figeac, 

– 24 des 60 couturières issus de la plateforme,

– plus de 3 200 visiteurs uniques,

– une majorité d’aidants de moins de 35 ans,

Récemment Publié

»

L’hommage rendu à Alain Jutier

Il nous a quittés. Jean-Marc Vayssouze, maire de Cahors, et ...

»

Cadurcienne 2020 : L’appel aux dons est lancé

La solidarité est toujours d’actualité. Contraint d’annuler ...

»

Cahors Vallée du Lot : Une saison touristique inédite

Bilan avec le vice-président de l’Office de tourisme. Sylvain ...

»

Cahors : Le GRIMP intervient pour évacuer une victime en arrêt cardio-respiratoire

La configuration du logement a nécessité un dispositif ...

»

La Pétanque Marnhacoise à l’heure du challenge

La convivialité était de mise. La Pétanque Marnhacoise a ...

»

Restauration de murets en pierre sèche à Lentillac-du-Causse

Le chantier participatif est programmé le 10 octobre. Dans le ...

»

L’ancien château de Léo Ferré partira aux enchères

Il est situé sur les hauteurs de Saint-Clair, près de ...

»

Rocamadour : « Sexe, arnaque et tartiflette » à Côté Rocher

La comédie est à l’affiche du 2 au 4 octobre. « Sexe, arnaque ...

»

Réduction des déchets : Une volonté commune du Département du Lot et du SYDED

Les actions vont s’amplifier. A l’occasion de ...