Nouvel article

1611 Views

Le Département du Lot va faire le plein d’énergies renouvelables


Une instance va coordonner une stratégie territoriale.

Ce mardi 12 novembre, plusieurs dossiers étaient au menu de la séance du Conseil départemental du Lot : mise en place d’une politique départementale en faveur de la production d’énergies renouvelables ; l’extension des Archives départementales du Lot ; la convention de partenariat avec l’Etat (2020/2022) pour la restauration des monuments historiques…

« Quelle place doit prendre notre collectivité en matière d’énergies renouvelables ? Il est indispensable que le Département apporte de la lisibilité sur son positionnement et que nous nous mettions tous en ordre de marche. Les énergies renouvelables deviennent une préoccupation très forte pour de nombreux acteurs. En premier lieu, je citerai la Région, bien évidemment, déterminée à devenir à l’horizon 2050 une région à énergie positive.  Ici, dans le Lot, est c’est une grande chance, nous pouvons compter sur un nombre important d’acteurs engagés : les Communautés de communes avec qui j’ai eu l’occasion d’échanger lors de la conférence des territoires, mais aussi le SYDED, Territoires Energies 46 ou Quercy Energies. Ce panorama serait incomplet si je ne citais pas les communes, quelle que soit leur taille. Il existe aussi des associations dynamiques, fruits d’une mobilisation citoyenne.  Les énergies que nous déployons tous, collectivités, organismes ou associations, doivent s’additionner, être complémentaires, lisibles, coordonnées, pour un gain d’efficacité que nous désirons tous » a déclaré Serge Rigal, président du Département en préambule. Les élus ont ensuite voté à l’unanimité la mise en place d’une instance de gouvernance spécifique créée et animée par le Département. Cette instance visera à déterminer une stratégie à l’échelle départementale, en cohérence avec la stratégie régionale. Le préfet du Lot s’associera à cette future instance. « Je souhaite qu’il la co-préside. L’engagement du préfet contribuera, j’en suis certain, à atteindre la cohérence et l’efficacité que nous recherchons tous » a précisé Serge Rigal.

> Serge Rigal a proposé à l’assemblée de se déterminer sur une motion votée à l’unanimité, moins une abstention, lors du congrès des Départements de France. « Cette motion, approuvée donc par 100 présidents de Départements, de gauche et de droite réunis, exige auprès du gouvernement le respect impératif de l’autonomie financière des Départements et leur liberté fiscale. Les Départements refusent leur asphyxie financière à brève échéance. Ce combat est celui de nos libertés. Région, Département et communes tiennent aujourd’hui le même langage. Nous pouvons être très inquiets pour notre avenir si le Gouvernement refusait de nous entendre » a-t-il indiqué. Les conseillers départementaux ont voté à l’unanimité le soutien à la motion (à retrouver dans son intégralité ici).

article

Récemment Publié

»

Le club de l’AC Gigouzac /Saint-Germain-du-Bel-Air dans les starting-blocks

Plusieurs rendez-vous sont au programme. Le bureau de l’AC ...

»

Parc Naturel des Causses du Quercy : Le nouveau topo guide Promenades et Randonnées vient de sortir

Cette édition est réalisée par Lot Tourisme avec l’appui du ...

»

Lot Express 2020 aura bien lieu avec une édition spéciale « Ouverte à tous »

Elle se déroulera les 22 et 23 août. Après les succès des ...

»

Arcambal : Sauvetage de plaisanciers sur le Lot

Les pompiers sont intervenus ce lundi. Les pompiers du Lot ont ...

»

Lalbenque : Installation du nouveau conseil municipal

Liliane Lugol a été élue maire. Ce 3 juillet a eu lieu ...

»

La Direccte du Lot à l’écoute

Une plateforme d’information est en place. La Direction ...

»

Cahors : Picard arrive zone de Labéraudie

L’enseigne devrait ouvrir ses portes avenue Maryse Bastié en fin ...

»

L’association lotoise Carrefour des Sciences et des Arts s’exporte à l’international

L’exposition [En]quête d’insectes a été louée par « le ...

»

La CPME Lot réclame un coup de pouce sur la fiscalité locale

La Confédération des petites et moyennes entreprises a demandé à ...