background img

Nouvel article

960 Views

Le Cahors Fight Team ne lâche pas la journée contre les violences faites aux femmes


article

Elle est reportée.

Le Cahors Fight Team, avant que l’ombre du Coronavirus ne vienne perturber le quotidien de chacun, avait imaginé une journée contre les violences faites au femmes. Celle-ci devait se dérouler, en deux temps, le 21 mars, au dojo EDF, avec une conférence et une initiation aux sports de combat. Le projet n’est pas abandonné mais la date est reportée ultérieurement.

« Au vu de l’actualité autour des violences faites aux femmes je me suis intéressé à ce sujet. Le bilan des femmes qui meurent sous les coups de leur conjoint est alarmant. C’est vraiment un enjeu de société surtout dans le contexte actuel où on prend en compte la parité. J’ai eu aussi un échange avec une personne qui a été dans cette situation. Elle m’a expliqué comment psychologiquement elle a perdu confiance, la mésestime qui s’installe, le manque de confiance qui grandit» explique William Vielet, ancien champion d’Europe en équipe, et passionné des arts martiaux et plus particulièrement de Mixed Martial Arts. C’est pourquoi il a envisagé de mettre en place une telle journée s’articulant autour d’une conférence suivie de la pratique d’art martial.

Et de préciser : « La pratique d’un art martial n’est pas du tout un remède pour répondre aux coups mais permet à la personne de reprendre confiance en soi. L’initiation aux sports de combats, c’est la découverte des avantages liés à ces disciplines que sont le MMA et le KickBoxing. Cette journée s’adressera aussi bien à des personnes qui ont subi des violences qu’à d’autres qui ont seulement besoin de retrouver confiance et estime de soi. Ce sera ouvert à toutes les femmes ». Autour de la table des conférences afin d’informer et de sensibiliser sont prévus comme intervenants : ALAVI, Pause aux Filaos, CIDF F46 et Aurélien Pradié, député du Lot.

> Contact et renseignement : www.cahors-fight-team.fr ou 06 11 36 20 67.

> Lundi 24 février, le Cahors Fight Team de Cahors, recevait au dojo, Thomas Loubersanes, n°1 mondial 2019 IBJJF No Gi (sans kimono), 3 fois champion d’Europe et 2 fois champion du monde. D’origine toulousaine, cette grande pointure des arts martiaux a fait deux interventions, au sein du dojo, autour du grappling (Jiu-Jitsu Brésilien et Luta Livre) pour les kids et les ados-adultes. Le grappling est un combat apparenté à une forme de lutte dont le but est de soumettre son adversaire. Le stage, organisé par William Vielet, n’a pas désempli de l’après-midi au soir et les participants étaient ravis de se confronter au champion.

Photo @M.-F. P.

Récemment Publié

»

La CCI du Lot accueille les Ateliers Numériques Google

Ils auront lieu à Cahors et à Cambes le 5 octobre et le 2 ...

»

Cahors : « Douce France » en avant-première au cinéma Le Grand Palais

La projection est programmée le jeudi 1er octobre, à 20 h 30, en ...

»

Gendarmerie du Lot : Opération anti-stupéfiants au Montat, Lhospitalet et Fontanes

60 véhicules ont été contrôlés. Vendredi 25 septembre, entre ...

»

Mélodie Guinchard met la 3D à portée

La jeune femme est perspectiviste 3D. Guinch’Art. Originaire de ...

»

Grand Cahors – eau et assainissement : Le service s’adapte

Accueil physique, téléphone, courriel… sont au menu. Depuis le ...

»

Carlucet : A la découverte des enduits anciens

Une animation aura lieu le 3 octobre. Samedi 3 octobre, le Parc ...

»

Cahors : Succès des journées européennes du patrimoine

Les visiteurs étaient au rendez-vous. Malgré une météo ...

»

Sibelle et le retour à l'(a)normal

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : Le salon du bien-être & de la relaxation n’aura pas lieu

Il était programmé ce week-end. Le salon du bien-être & de ...