background img

Nouvel article

985 Views

Le Brexit, les soucis de Lord Lawson et le beau brouillard du Quercy


Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux sociaux.

Tout a commencé par un tweet cette semaine de Pete Timmins, qui précise être « papa et grand-père, heureux à la retraite, vivant dans un hameau français paisible et rural ». Son message : « Avez-vous entendu parler du pauvre Lord Lawson ? Il a sollicité auprès des autorités françaises un titre de séjour « post-Brexit » afin de pouvoir jouir de sa maison à Cahors toute l’année. Les autorités françaises ont rejeté sa demande, car il n’est pas résident fiscal en France. Maintenant, il doit la vendre. » Une photo de la belle demeure accompagne le post. Pour info, car c’est tout le sel de l’affaire, Lord Lawson, 88 ans, est un ancien chancelier de l’Échiquier du gouvernement britannique, longtemps réputé « europhile », qui en 2015 avait fait sensation en prenant parti pour le Brexit. Les réponses sont nombreuses. Souvent ironiques. Parfois plaintives, ou traduisant une forme de désenchantement par rapport à ce divorce entre l’Angleterre et l’Europe. « Cela ressemble à un endroit agréable ! J’aurais pu envisager d’y vivre si je n’avais pas perdu le droit de le faire… » se plaint FoolontheHill. Pourtant, certains followers plus attentifs mènent l’enquête et concluent que la résidence du Lord n’est pas dans le Lot. « Bon débarras! Cependant sa maison n’est pas à Cahors, mais près de Vic-Fezensac, dans le Gers » note Mark. Et de préciser :
« Les autorités françaises n’ont pas rejeté sa demande. Simplement, après le Brexit, pour rester plus de trois mois, il doit devenir résident et donc payer des impôts en France. Et donc il ne pourrait plus siéger à la Chambre des Lords. » Conclusion de Douglas Hogan : « Il peut posséder son manoir, il peut aussi être Lord (ou seigneur). Mais il lui est interdit, donc, d’être seigneur du manoir ! » Bien résumé !

article

– Restons british. Simon Petherick se souvient avoir rallié Sète depuis l’Angleterre pour assister à un concert. Il a fait le trajet en moto : « J’y suis allé seul en février 2018 après la mort de mon père. C’était un voyage fou, à travers la neige et le blizzard, avec une étape à Cahors pour boire un verre de vin… Mais quand je suis enfin arrivé à Sète, le soleil s’est levé. » Cahors, une ville où il est bon de recharger ses batteries. Avec modération, quand même.

Et encore une anecdote d’outre-Manche. Debbie raconte sur Twitter qu’après avoir préparé ses biscuits de Noël, elle a dégusté un chardonnay. Et que ses sablés semblaient surpris en la regardant ! Savortheharvest lui répond : « Je vois ce que tu veux dire. Les biscuits moelleux au gingembre et aux épices que j’ai préparés hier, eux, sont bien passés avec un bon vin de Cahors ! »

Retour au Vieux Continent et à la météo hivernale dans notre cher Lot. Laquelle se révèle très changeante d’un jour à l’autre. Ainsi, Aurélien Rouquet poste une photo avec cette légende : « Après le #brouillard de cette année #Covid19, le #brouillard magnifique du #Lot est plus qu’apaisant ! » Mais quand le ciel est clair, alors, le spectacle est autre. « Comme un éclair » constate ainsi : « Je ne sais si vous le croirez, mais de la limite entre Tarn-et-Garonne et le Lot, on voit la chaîne des Pyrénées… »

– Fin d’année oblige, on termine de façon plus légère. Enfin, plus désinvolte. Ou pas. A vous de juger. Un internaute se souvient ainsi fin décembre qu’il y a deux mois, nos confrères de La Montagne ont osé ce titre : « Brive était lundi 12 octobre à 24 km de l’épicentre d’une onde sismique enregistrée par le capteur de Montcuq. »

– Et puis, en hommage au Lotois d’adoption lauréat du prix Fémina pour « Nature humaine », cette réflexion de Serge Joncour : « Le paradoxe de l’époque, c’est que depuis qu’on ne peut plus rien dire, on a jamais entendu autant de conneries. »

> Rendez-vous le 10 janvier 2021 pour une nouvelle année 100 % lotoise et connectée !

Récemment Publié

»

Puy-l’Evêque : Un sanglier renverse une personne âgée place Savournin

L’animal a dû être neutralisé. Ce samedi 16 janvier était ...

»

Cahors-Pradines : Graines d’Etoiles Lot se projette

Deux concerts sont programmés. Le traditionnel concert de fête de ...

»

Railcoop s’envole mais son site s’est crashé

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Mercuès-Espère : Un sanglier sème la panique sur la D811

La police est intervenue. Ce samedi 16 janvier, aux alentours de ...

»

Le Lot à la télé, c’est ce samedi soir sur France 5

Coup de projecteur dans « Echappées Belles » à 20 h 50. Ce ...

»

Château de Mercuès – Château de Haute-Serre : Le festival Toques N’Truffes à emporter !

L’édition 2021 passe en Click & Collect. Contraints par ...

»

Lot – Coronavirus : Les centres de vaccination se déploient

La campagne de vaccination s’accélère.  La campagne de ...

»

Grand Cahors : Fermetures anticipées d’équipements liées au couvre-feu

Divonéo, médiathèque, centres sociaux… sont notamment ...

»

Sibelle court après le « temps long »

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...