background img

Nouvel article

2074 Views

Le 1er mai, c’est l’ouverture de la pêche aux carnassiers


Pêcheurs et amoureux des grands espaces sauvages se préparent.

300x38

A partir du 1er mai, la pêche au leurre ou au vif est autorisée sur le réseau de 2ème catégorie (sauf exceptions locales), ce qui permettra aux nombreux pêcheurs sportifs traqueurs de prédateurs, de prospecter ici un arbre noyé, là un herbier, dans le but de leurrer un brochet, un sandre, un black-bass ou une perche. Spinners, jerks, sticks, shads, cuillers  et autres leurres vont bientôt sillonner les eaux du Lot, de la Dordogne, du Célé, de l’Ouysse et des 24 lacs et barrages classés en 2ème catégorie dans le département. Le département du Lot est particulièrement riche en poissons carnassiers, les grands brochets sont légion sur le Lot et la Dordogne, le sandre est toujours présent, sans doute en moindre quantité que dans les années 90, mais avec des sujets de plus en plus beaux. La population de perches a recolonisé de façon exceptionnelle les eaux du Lot et de la Dordogne. Le black-bass quant à lui se fait plus discret que les autres espèces de carnassiers, mais là aussi de très beaux sujets sont capturés et le plus souvent relâchés chaque année. N’oublions pas le silure, en pleine phase d’expansion dans les eaux du Lot, qui est un poisson carnassier extrêmement puissant et combatif pouvant se pêcher au leurre également, même s’il n’entre pas dans la définition juridique des poissons carnassiers (pas de quotas, pas de taille légale). Enfin, les amoureux des grands espaces sauvages se retrouveront sans aucun doute sur les rives de la Dordogne afin de tenter de débusquer une de ces superbes truites fario qui peuplent la rivière espérance.

article

> Attention, il y a des spécifiés et des nouveautés réglementaires cette année !

Un décret ministériel paru le 9 avril 2016 officialise l’information existante sur le guide de la pêche 2016, réglementant le nombre de captures de poissons carnassiers à 3 spécimens maximum par jour et par pêcheur dont 2 brochets maximum. Cette disposition concerne le brochet, le sandre et le black-bass. La perche et le silure n’entrent pas en ligne de compte pour ce quota. Si le no-kill général sur les carnassiers est préconisé par la Fédération, chacun a le droit de conserver un poisson capturé dans la limite des quotas et des tailles légales de captures suivantes :

– Brochet : 60 cm

– Sandre : 50 cm

– Black-bass : 30 cm

– Truite fario : 23 cm sauf 25 cm sur le rivière Dordogne et 20 cm sur certains cours d’eau (voir liste détaillée dans le guide départemental)

> Parcours spécifiques : certains parcours de pêche ou sections de cours d’eau font l’objet d’une réglementation particulière avec obligation de relâcher les poissons capturés (parcours no-kill) :

Lac de Cassagnes : remise à l’eau obligatoire de tous les carnassiers (brochet, perche, black-bass, sandre), pêche au vif interdite.

Plan d’eau de  Miers/Alvignac : remise à l’eau obligatoire du black-bass, ouverture de la pêche au leurre le 15 juin uniquement, pêche au vif interdite.

Lac du Tolerme : remise à l’eau obligatoire du black-bass, pêche du sandre fermée jusqu’au 10 juin inclus.

Rivière Lot à Cahors (entre chaussée de Coty et chaussée Valentré) : remise à l’eau obligatoire du brochet.

Rivière Lot sur le barrage de Cajarc : remise à l’eau obligatoire du black-bass

Rivière Dordogne à Floirac : Remise à l’eau obligatoire des truites et ombres.

Avant la date d’ouverture et bien entendu dès le 1er mai, les gardes-pêche du département seront mobilisés sur l’ensemble du réseau, dans l’objectif d’informer les pêcheurs sur les poissons et la réglementation départementale mais aussi de faire appliquer les mesures de l’arrêté préfectoral réglementant la pêche.

> Rappel du prix de la carte de pêche :

Carte personne majeure départementale : 73 euros

Carte personne majeure interfédérale (91 départements réciprocitaires) : 95 euros

Carte personne mineure (moins de 18 ans) : 20 euros

Carte découverte jeunes (moins de 12 ans) : 6 euros

Carte femme : 32 euros

Carte hebdomadaire : 32 euros

Carte journée : 10 euros

Les cartes sont en vente chez près de 100 dépositaires sur l’ensemble du département ou directement en ligne sur le site www.pechelot.com

Dépliant et réglementation sur demande chez les dépositaires ou auprès de la Fédération du Lot pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique : info@pechelot.com ou 05 65 35 50 22

Récemment Publié

»

Saint-Chamarand : Exposition «1 heure 1 kilomètre» de Catherine Dedieu-Lugat

Parcours artistique de confinement. Une exposition d’une dizaine de ...

»

Feu de cheminée à Vidaillac

En 2019, les pompiers du Lot  sont intervenus à 175 reprises pour ...

»

Cauvaldor défend les petites villes de son territoire

Pour 9 communes, la Communauté de communes a déposé une ...

»

Grand Figeac : L’Office de tourisme renouvelé

Nouvelles têtes pour la structure. Depuis le 3 novembre dernier, ...

»

Bière au Malbec et clic & collect pour la brasserie les Acolytes

La micro brasserie, située à Fages, ne chôme pas. « La bière ...

»

Cahors-Saint-Pierre-la-Feuille (RD 820 et RD 261) : Réfection de la chaussée et modification de circulation

Les travaux sont programmés du 25 novembre au 18 décembre. Le ...

»

Lhospitalet : Une commune en plein essor

Tour d’horizon des projets. Aux dernières municipales à ...

»

Saint-Paul-de-Loubressac : Le CEN lance un financement participatif pour acquérir 13 hectares

L’objectif est de préserver la faune et la flore. Depuis plus de ...

»

Leyme – Lacapelle-Marival – Sousceyrac : Le salon TAF virtuel de Figeac vous ouvre ses portes via France Services Ségala-Limargue

Il aura lieu ce jeudi 26 novembre. La Région Occitanie organise ...