background img

Nouvel article

2170 Views

L’Assemblée Lotoise pour la Nupes demande « un débat citoyen » pour la réouverture de la ligne de chemin de fer Cahors-Capdenac 


Communiqué du collectif.

L’Assemblée Lotoise pour la Nupes, « collectif de citoyens engagés qui souhaite œuvrer, par des actions concrètes, pour l’union de toutes les forces de gauche », communique : « Le Conseil départemental et le Syndicat des Voies vertes du Lot s’apprêtent à hypothéquer l’avenir économique, social, environnemental et patrimonial de notre département en lançant le projet de déferrement de la ligne de chemin de fer entre Cahors et Capdenac, au profit d’une « voie verte cyclable », à des seules fins touristiques. Cela rendrait impossible et de façon irrémédiable toute solution de transport collectif ferré entre Figeac et Cahors. C’est pourquoi, nous citoyens, membres de l’Assemblée Lotoise pour la Nupes, réclamons la tenue urgente d’un débat citoyen au niveau départemental afin que puissent être, enfin, confrontés les objectifs de ce projet avec les possibilités de réouverture d’un service public de transport ferroviaire. L’Assemblée Lotoise pour la Nupes a adressé à l’ensemble des élu·es des municipalités du Lot un courrier leur demandant de s’exprimer par un vote sur un moratoire du déferrement, l’organisation d’un débat démocratique suivi d’une consultation qui permettra de recueillir l’avis de nos concitoyens sur l’avenir de cette ligne. Il n’est pas question d’opposer vélo et transport collectif par le rail. La création d’un réseau de voies vertes cyclables dans notre département est un élément pertinent d’une politique touristique. Il s’agit de construire un outil supplémentaire dans l’indispensable transition écologique. La réouverture de cette voie ferrée offrira aux Lotois·es un moyen de déplacement sûr et peu polluant alors que l’utilisation du transport automobile est responsable d’importantes émissions de gaz à effet de serre bien supérieurs à la moyenne nationale.  De plus, de par son profil plat, cette ligne est particulièrement adaptée au transport du fret alors qu’un train représente l’équivalent d’une trentaine de camions.  Enfin, cette ligne participerait à l’attractivité du territoire et au désenclavement de toute la partie du département qu’elle irriguerait. Rappelons également que la Région a pris la décision d’investir fortement (800 millions d’euros) pour garder et réouvrir des lignes ferroviaires secondaires désaffectées, sur 204 kilomètres d’ici à 2028. »

Photo DR

Récemment Publié

»

Cahors : Concert Musiques et chants d’Orient et d’Occident au temps des troubadours ce lundi 

Il se déroulera ce 24 juin, à 17 h, dans le cloître de la ...

»

Cahors : Exposition Arts Visuels autour des contes pour les petits de Saint-Gabriel 

Aboutissement graphique du projet de l’année.  Jeudi 20 juin, ...

»

Saint-Pierre-Lafeuille : Le goût des autres de « Nous sommes d’ici et d’ailleurs »

2ème édition organisée par Lot Pour Toits.  Ce 19 juin 2024, ...

»

Cahors : Laurent Binet en dédicace à La Fourmi rouge et au Grand Palais le 28 juin 

2 séquences sont au programme.  « Vendredi 28 juin 2024, ...

»

Lot – Elections législatives 2024 : Elsa Bougeard, « candidate des Lotois pour des lendemains apaisés »

Retour sur la réunion publique du 20 juin.  Jeudi 20 juin 2024, ...

»

Cet autre Lotois qui évangélisa la Chine

Moins connu que Jean-Gabriel Perboyre (1802-1840), Adolphe ...

»

Concours National de la Résistance et de la Déportation 2024 :  Collégiens et lycéens distingués

Liste des lauréats dans le département. Les prix du Concours ...

»

Cross Country : Maxime Mazet, vice-champion de France 2024

Performance majuscule en National 3. Le championnat de France de ...

»

Cahors : « Arcanum » ajoute une corde à son arc avec DermArt

Extension de l’activité. Dermopigmentation (atténuation de ...

Menu Medialot