background img

Nouvel article

1089 Views

L’APESA du Lot : Une aide psychologique à destination des chefs d’entreprise


Une formation pour renforcer le dispositif existant est organisée en visioconférence le 28 avril, de 9 h à 12 h.

L’association d’Aide Psychologique aux Entrepreneurs en Souffrance Aiguë (APESA) agit, depuis 2017, dans le Lot, auprès des dirigeants d’entreprise en détresse. Créée par les juges du tribunal de commerce, les Chambres de commerce et des métiers, ainsi que les syndicats patronaux UEL et Maison de l’artisan, l’APESA du Lot est notamment présente auprès du tribunal de commerce de Cahors. Le dispositif mis en place par l’APESA, notamment par la formation de toute personne, acteur de proximité, en lien avec les dirigeants et sensibilisée à la problématique de la souffrance psychologique de cette population, permet de détecter les situations de tension ainsi que le risque suicidaire. Il permet également de susciter un contact avec le chef d’entreprise afin de lui proposer un accompagnement psychologique, le dispositif demeurant confidentiel et gratuit pour le dirigeant.

L’APESA du Lot a formé 140 « sentinelles », ces personnes en contact avec les dirigeants d’entreprise, tout au long de leur parcours professionnel et personnel, mais également lors des procédures judiciaires. Ils sont commerçants, artisans, interlocuteurs des chambres consulaires, comptables, avocats, huissiers, mandataires judiciaires, juges et auxiliaires de justice… et en mesure de détecter le risque suicidaire. Après accord formel du dirigeant et l’alerte déclenchée par la « sentinelle », la prise en charge du dirigeant par un psychologue se fait dans les six heures. Cinq séances de thérapie, qui souvent suffisent, sont prises en charge par l’association. Aujourd’hui, l’APESA du Lot travaille avec un réseau de 14 psychologues dans le département. Dans le contexte sanitaire particulier, et les difficultés économiques liées, les chefs d’entreprise peuvent être fragilisés.

Avec l’appui des chambres consulaires, le préfet du Lot a souhaité renforcer le dispositif existant. A ce titre, une formation d’une demi-journée, afin de mettre en place de nouvelles « sentinelles », permettra de comprendre comment repérer une personne en souffrance aiguë, déceler les facteurs des risques suicidaires et les signaux d’alerte les plus fréquents chez les chefs d’entreprise. Par ailleurs, le préfet, la CCI et la CMA ont notoirement renforcé les moyens financiers de l’APESA du Lot pour que toutes les situations décelées puissent être prises en compte dans les meilleurs délais durant toute l’année 2020.

article

La formation est organisée en visioconférence le 28 avril, de 9 h à 12 h. Elle est accessible depuis une connexion en télétravail ou un équipement personnel. Pour s’inscrire : https://extranet.apesa-france.com/fr/formation/inscription/180/NvqrM4ILlr.

Photo @DR

Récemment Publié

»

Cahors : Deux accidents côte de Roquebillière

La police appelle à la prudence. Ce jeudi 24 septembre 2020, 2 ...

»

Causse de Labastide-Murat : Une aide financière pour la pratique sportive

La Communauté de communes est partenaire de l’opération. La ...

»

Cahors : Qui va garder les enfants ? sur la scène du théâtre

Le spectacle est à l’affiche le jeudi 1er octobre, à 20 h 30. A ...

»

Pradines : Opération de police d’envergure aux Escales

Des contrôles ont eu lieu ce mercredi. Ce mercredi 23 septembre ...

»

Cahors : L’épicerie sociale et solidaire de Sainte-Valérie plus que jamais au soutien

La structure s’adapte aux conséquences de la crise ...

»

Sauzet : 178 grammes d’herbe de cannabis saisis

Les gendarmes du Lot poursuivent la lutte engagée contre les ...

»

Cazals (RD 45) : Un arbre tombe sur la route

Une déviation a été mise en place. Suite à un fort coup de vent ...

»

Covid-19 : 10 résidents et 2 salariés positifs à l’EHPAD de Castelnau-Montratier-Sainte-Alauzie

Un seul résident présente des symptômes. La préfecture du Lot ...

»

Cahors Rugby : Le match face à Gaillac reporté

Il devait avoir lieu ce samedi soir. Cahors Rugby communique : ...