background img

Nouvel article

14647 Views

L’ancien château de Léo Ferré partira aux enchères


article

Il est situé sur les hauteurs de Saint-Clair, près de Gourdon.

Bâtisse seigneuriale édifiée au XIVème siècle sur les hauteurs de Saint-Clair, près de Gourdon, le château de Pechrigal sera mis en vente aux enchères le 13 octobre sur un site spécialisé dans l’immobilier de luxe, Concierge Auctions.

Restauré avec soin après son rachat en 1998 par l’Américain John Manchec qui en fit un exceptionnel domaine dédié notamment aux réceptions et séminaires, le château est célèbre pour avoir été la demeure lotoise de Léo Ferré de 1963 à 1968. Une période faste en terme de création pour le poète, chanteur et compositeur, lequel était tombé amoureux du Quercy après un concert au Casino de Saint-Céré. Ici ont été composés « Franco la Muerte » ou « Ferré 64 » et le poète accomplit son rêve : aménager une imprimerie !

Cependant, les témoignages de ses proches comme les photos ou reportages télés de l’époque attestant qu’alors, l’ancien repaire du seigneur de Saint-Chamarand puis de la famille Séguy, des marchands de Gourdon ayant accédé à la noblesse et qui le conserveront jusqu’en 1782, était en piteux état et tenait de l’Arche de Noé. Avec en vedette la célèbre guenon Pépée que l’artiste considérait quasi comme son propre enfant…

Sous la houlette de John Manchec, le domaine et ses éléments typiques (tour donjon, tours d’angles, murs crénelés) a retrouvé tout son lustre. Les équipements modernes en plus : 19 chambres (toutes avec salles de bain ou spas), centre de remise en forme, multiples salles de réception, piscine, court de tennis… Sans compter quelque 45 hectares de vignes (du merlot) !

Faute d’acquéreur selon un mode transaction classique lors d’une première mise en vente à l’automne 2018, le château partira aux enchères. C’est un site spécialisé auquel le mandat a été confié. Mais le plus étonnant est ceci : en 2018, le prix avait été fixé à 4,7 millions d’euros. Or, cette fois, aucun prix de réserve n’a été établi. Autrement dit, cette merveille du patrimoine lotois peut sans doute être vendue pour une somme plus modeste. Bref, une belle affaire. Attention quand même : rien que pour soumissionner, il est exigé une caution de 100 000 euros. Les enchères dureront 48 heures à compter du 13 octobre.

Crédit Photo : Concierge Auctions

Récemment Publié

»

Enedis Lot : Sensibilisation aux risques électriques à la mairie de Gourdon

Réunion avec les différents acteurs. Le 12 janvier dernier, ...

»

Cahors-Souillac : Le Drop Burger vise le championnat de France du Burger 2021 

Sélection à venir pour le Burger 100 % lotois parrainé par Thierry ...

»

Les pompiers du Lot : Formation conducteur d’engin pompe à Figeac

5 stagiaires y ont participé. Les pompiers du Lot ont organisé du ...

»

Le festival de Rocamadour dévoile sa programmation 2021

La thématique s’intitule « Authentiques ...

»

Lot – Carte scolaire 2021 : La dotation départementale officielle connue

L’UNSA Education revient sur cette première étape. « Une ...

»

Le Grand Figeac adapte ses services au couvre-feu à 18 h

Les modalités dans l’article. La généralisation du ...

»

Souillac : « Faire pour apprendre » avec Thierry Marx

Il a animé un atelier ce 18 janvier pour les étudiants du ...

»

Une voiture en feu à Calamane

Intervention rapide des pompiers de Cahors. Les sapeurs-pompiers du ...

»

Lot – Coronavirus : Les chiffres de ce 18 janvier

Les indicateurs épidémiques se dégradent rapidement. L’ARS ...