background img

Nouvel article

1644 Views

Lalbenque-Limogne : Les Visages de Syrie s’achèvent ce week-end


Derniers rendez-vous les 7 et 8 octobre.

Lundi 2 octobre, l’association Visage d’Ailleurs accueillait dans les locaux de la mairie de Lalbenque,  lors du vernissage des « Portes de la paix », trois artistes syriens (Mohamad Al Roumi, Walid El Massri et Najah Albukai), ainsi que les organisateurs et fondateurs de « la Caravane Culturelle Syrienne » qui sillonne depuis 2014, la France et l’Europe. Dans la salle de la mairie se côtoyaient, tableaux, sculptures, dessins, photographies, des créations d’une vingtaine d’artistes plasticiens exposées jusqu’au 8 octobre. Dans son mot de présentation, Benoît Rammaert, le président de l’association, rappelait l’importance de découvrir un pays, une culture. Le maire de Lalbenque, Jacques Pouget, rajoutait « c’est une chance de pouvoir mettre en place une programmation aussi diversifiée sur la commune ». Il se souvenait avec une pointe de nostalgie de son voyage en Syrie et des principaux sites culturels qui l’ont touché comme l’oasis de Palmyre, Alep, et la découverte du fourmillement des souks.

300x38

Photographe, cinéaste et principal pilier avec Amélie Duhamel du projet de la caravane, Mohamad Al Roumi, aimerait que l’on regarde le peuple syrien autrement qu’avec l’association de noyaux intégristes, d’ailleurs cette réflexion a été le déclencheur du projet : « L’origine de la caravane est née quand les médias ont plus parlé des intégristes et oublié le peuple syrien. Il était important de présenter un peuple, avec ses artistes du pays qui s’expriment dans leur art, aller à la rencontre des personnes, parler avec elles. C’est cette créativité libérée malgré les bombes et la répression que la caravane culturelle syrienne s’attache à promouvoir avec, dans son véhicule, des œuvres des artistes syriens qui présentent l’exposition au public avec la volonté de parler le langage universel de l’art ». Les trois artistes présents ont été très à l’écoute de toutes les questions qui se bousculaient après la présentation de l’exposition. A voir absolument.

ambulot-428x60

> Le programme :

– Samedi 7 octobre à Beauregard

14 h 30 : atelier d’écriture cunéiforme sur argile et de calligraphie araméenne animé par Behnam Keryo

Tarif : 12 euros/ renseignements & inscriptions médiathèque : 05 65 24 22 56

– Samedi 7 octobre à Limogne (La Halle)

20 h 30 : concert Zyriab par Bab Assalam Quatuor

Tarif : 12 euros/ réservation Office de tourisme de Limogne (05 65 24 34 28) ou Lalbenque (05 65 31 50 08)

article

– Dimanche 8 octobre à Limogne (La Halle)

18 h : concert De Damas à Lyon par Bab Assalam Trio

Tarif : 12 euros/ réservation Office de tourisme de Limogne (05 65 24 34 28) ou Lalbenque (05 65 31 50 08)

Récemment Publié

»

Eagle Experience, des voyages sur mesure autour du golf

Un Lotois a co-fondé l’agence.  La petite balle blanche au centre ...

»

Gramat : Découvrez le Grand Couvent et ses mille trésors…

Menu exceptionnel les 18 et 19 septembre.  Comme chaque année, ...

»

L’association des amis des moulins de Boisse et du canton au rendez-vous des journées du patrimoine

Riche programme ce dimanche. Le conseil d’administration de ...

»

Les pompiers du Lot : Le sergent Fel quitte les rangs après 50 ans de volontariat

Le temps de la retraite pour « petit Léon ». Les pompiers du ...

»

Emilie Goncalves expose à Douelle ce week-end

Son univers est à découvrir lors des journées européennes du ...

»

Festival le Lot en Meule Bleue : 200 places de concert (gratuites) pour Michael Jones à retirer chez Peugeot Cahors

GGB Cahors du groupe Pierre Chardard, route de Toulouse, organise ses ...

»

Causse de Labastide-Murat : Une aide financière pour la pratique sportive

La Communauté de communes est partenaire du dispositif d’aide à ...

»

Cahors : Le festival de danse Traces Contemporaines a débuté entre Ciel et Terre

Programme exceptionnel jusqu’à dimanche. Magique. Ce 16 ...

»

Limitations aux usages de l’eau dans le département du Lot à partir de ce samedi 18 septembre

Nouvelles mesures. Les dernières pluies, très bienvenues, mais ...