Nouvel article

1809 Views

Lalbenque : Le Collectif de parents mobilisés pour le retour des accompagnateurs dans les transports scolaires interpelle les élus


Le dossier refait surface.

Le Collectif de parents mobilisés pour le retour des accompagnateurs dans les transports scolaires sur le secteur de Lalbenque communique : « Il n’aura cette fois fallu que quelques jours pour qu’un incident survienne dans les transports scolaires du secteur de Lalbenque et ce alors même que nombreux sont les parents de maternelle qui ne mettent plus leurs enfants au bus. Il faut dire qu’en plus de l’absence d’accompagnateur cette année encore, les chauffeurs changent maintenant régulièrement, ne connaissant ni les parents, ni les enfants (qui peuvent donc partir avec n’importe qui à leur descente du bus)… Après des difficultés, déjà exposées aux élu.e.s par le Collectif de parents mobilisés, l’an passé, difficultés qui avaient pour certaines entraîné (à la demande de chauffeurs) plusieurs interventions de contrôleurs mandatés par la région, c’est cette fois un enfant de 3 ans qui s’est retrouvé au terminus de la ligne de Cremps alors que ses parents l’attendaient…à Laburgade ! D’autres témoignages d’enfants et d’adultes mettent par ailleurs déjà au jour un certain nombre de problèmes et force est de constater que cette année dans les transports scolaires locaux commence mal. Le Collectif de parents mobilisés sur ce sujet depuis plus d’un an rappelle aux élu.e.s auprès desquels il a déjà largement communiqué, que si toutes les communes du département ne financent certes pas ce service, l’immense majorité de celles qui ont des maternelles concernées le font ! Le Collectif rappelle également que le secteur de Lalbenque présente des particularités en la matière puisque certaines lignes de bus transportent des enfants de 3 à 15 ans et que les trajets, qui ont parfois plusieurs arrêts, peuvent durer jusqu’à 40 minutes ! Il rappelle également que dans les autres départements de la région les enfants ne sont pas seuls dans les bus et que, sur un plan plus local, la mairie de Tour-de-Faure a rétabli ce service dans ses lignes après un grave incident qui aurait pu vraiment mal se terminer… Le Collectif rappelle enfin que dans le cadre des sorties scolaires et ALSH, la présence d’adultes aux côtés des enfants ne se négocie pas puisqu’elle est imposée par la loi. Les mêmes enfants auraient-ils donc des besoins d’encadrement différents selon l’heure de la journée ? On parle ici de 80 enfants qui voyagent plus de 200 fois/an sur ces lignes, 2 fois/jour pour certain.e.s. Le Collectif des parents mobilisés rappelle qu’il a activement travaillé à faire des propositions constructives auprès des élu.e.s pendant plus d’un an pour remédier à cette situation. L’enquête qu’il a réalisée auprès de plus de 100 communes du département, les réunions publiques, recherche de financements, etc. n’ont toutefois manifestement pas suffi à les convaincre de rétablir ce service, puisqu’en juillet dernier, 3 des 7 communes concernées s’opposaient, dans leurs conseils municipaux respectifs, au rétablissement du service mettant ainsi un terme aux discussions avec les parents. Aussi, le Collectif demande à tous les élu.e.s des communes dont les enfants sont scolarisés à Lalbenque, a fortiori à celles et ceux de Laburgade et de Cremps qui se sont à nouveau opposés au financement de ces personnels au mois de juillet dernier (arguant de la non existence de problème sur leurs lignes -ironie !-), de prendre leurs responsabilités envers toutes celles et ceux qui confient chaque jour leurs enfants au service de transport scolaire ainsi qu’envers celles et ceux qui ne le font plus depuis un an faute de sécurité. Si les communes refusent de mobiliser leurs fonds propres pour financer ces emplois, nous rappelons aux élu.e.s qu’il est de leur responsabilité de trouver des financements ailleurs. Après tout, en juin dernier, Mme Delga n’écrivait-elle pas à ces mêmes parents, dans une lettre qui accompagnait le bulletin d’inscription dans les transports, « que la Région (…) veill(ait) à offrir un service de qualité, dans les conditions de sécurité optimales » ? Alors, Mmes et Messieurs les élu.e.s, quelles sont vos propositions ? Choisirez-vous d’attendre l’inévitable pour réagir ? »

article

Photo archives

Récemment Publié

»

Causse de Labastide-Murat : Des animations pour les enfants et les ados cet été

Elles ont été élaborées en respectant un protocole strict et sont ...

»

Salviac : Nouvelle organisation pour le marché

Le 1er aura lieu le 10 juin. Le marché hebdomadaire de Salviac aura ...

»

L’Agence départementale pour le spectacle vivant aux côtés des acteurs culturels lotois

L’équipe reste mobilisée. Depuis le 11 mai, l’équipe de ...

»

Marc Gastal réélu maire de Parnac

La séance s’est déroulée dans les conditions sanitaires ...

»

« Quand il fait nuit dans le ciel », le premier livre d’Angélique Garcia

Il sort ce 2 juin. « Tous les jours, je vais voir l’océan. Les ...

»

Cahors : Le Coin des Halles se remet en route

Réouverture ce 2 juin. Toute l’équipe du Coin des Halles était ...

»

Figeac : Réouverture du Musée Champollion – Les Ecritures du Monde

Plusieurs mesures sanitaires sont au programme. Le Musée ...

»

Le Rotary Club de Cahors lance une cagnotte pour aider les restaurateurs locaux

Le lien dans l’article. « Restons solidaires. j’aime mon ...

»

Cahors : L’Orange Bleue rouvre ses portes

Coup d’envoi ce 2 juin. L’Orange Bleue Cahors a fait peau neuve ...

Menu Medialot