background img

Nouvel article

1466 Views

L’adjoint au maire de Toulouse et Rémi Branco travaillent sur un partenariat agricole entre Toulouse et le Lot


Premiers jalons posés. 

En visite récemment dans le Lot, Jean-Jacques Bolzan, adjoint de Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, en charge du bien manger et Rémi Branco, vice-président du Conseil départemental du Lot chargé de l’agriculture, et candidat aux législatives ont posé les premiers jalons d’un partenariat agricole prometteur entre les deux collectivités. Suite à l’arrivée d’un groupement d’agriculteurs lotois (paysans bio du Quercy) au MIN de Toulouse en janvier dernier, les deux élus souhaitent développer encore davantage leurs liens agricoles et commerciaux.

« La venue de Jean-Jacques Bolzan et de la Métropole toulousaine dans le Lot est un signal fort. Le Lot produit 5 fois ce qu’il consomme. L’enjeu pour notre agriculture, au-delà des circuits courts que nous développons, est de trouver des débouchés valorisants pour nos agriculteurs, qui plus est dans une période très difficile pour eux. Toulouse et son million d’habitants sont un marché d’avenir pour nous. Je suis heureux et fier que Toulouse se tourne aujourd’hui vers le Lot. A nous de transformer l’essai » explique Rémi Branco.

Jean-Jacques Bolzan partage cette ambition : « La crise internationale nous oblige à revoir nos politiques, à relocaliser nos productions, à travailler en direct avec les terroirs proches de Toulouse. Le Lot et ses productions de grande qualité ont tout pour plaire aux Toulousains. Avec Rémi Branco et les acteurs du monde agricole lotois, nous travaillons à un véritable partenariat de réciprocité. »

Suite à cette première réunion de travail avec les élus de la chambre d’agriculture et de Bio 46, l’ensemble des parties prenantes ont convenu de se revoir dans le Lot au second semestre pour définir les contours d’une rencontre-événement à Toulouse début 2023 pour mettre en valeur les produits lotois dans le capitale régionale.

En attendant, les premiers résultats concrets apparaissent comme en témoigne Rémi Branco : « Des producteurs lotois sont d’ores et déjà rentrés en contact avec les services de la métropole Toulousaine pour intégrer les marchés de producteurs. Je me félicite de cette rapidité .»

Et Jean-Jacques Bolzan de conclure : « Quand la qualité est là, les débouchés sont là. Les produits lotois ont toute leur place à Toulouse, nous y travaillons. »

Récemment Publié

»

Cahors : Pôle intergénérationnel, entrée sud de la ville, rénovation de l’école Jean-Calvet, Palais de Via, et un départ au conseil municipal 

La séance a eu lieu ce 29 juin. Le conseil municipal enfant était ...

»

Cahors : 20 heureux gagnants au jeu des « super-héros » d’ÔCahors 

Le tirage au sort a eu lieu ce 28 juin. Ce 28 juin, c’est dans le ...

»

Assemblée générale à tous les étages au GEIQ 46

Bilan positif.  Les trois Groupements d’employeurs que sont le ...

»

Cahors : Plusieurs arrestations dans une affaire de séquestration et de violences 

La police est intervenue ce jeudi matin. Ce jeudi 30 juin, la police ...

»

Gourdon – Coronavirus : Le point sur la situation du service des urgences de l’hôpital 

L’accueil des urgences est donc réservé aux patients orientés ...

»

Pradines : Un gala de danse mémorable !

L’école de danse Christine Lalo-Marre a enchanté le ...

»

Lot – Coronavirus : Le préfet en appelle à la responsabilité et au bon sens de chacun 

Le représentant de l’Etat a fait le point sur l’épidémie ce ...

»

Lot : Inf’eau loisirs lance sa saison 2022 

On peut consulter la page infeauloisirs.fr chaque jour à partir de ...

»

RD 9 entre Luzech et Castelfranc : Suite à la chute d’un rocher, la falaise sera sécurisée

L’intervention devrait avoir lieu d’ici une quinzaine de ...

Menu Medialot