background img

Nouvel article

566 Views

Label AB : Bio 46 se réjouit des résultats de la dernière étude nationale


Il est officiellement bon pour l’environnement mais pas que… 

Ce mardi 28 septembre dernier, l’UFC Que Choisir, Greenpeace et le WWF France ont sorti un rapport d’analyse complet sur les démarches de durabilité dans le domaine alimentaire. Pour cela, ils ont épluché les cahiers des charges de 11 labels afin de comparer les intentions affichées avec les garanties réellement offertes. Bio 46, le groupement des agriculteurs bio du Lot, ne peut que se réjouir de l’analyse rendue sur le cahier des charges de l’agriculture biologique. En effet, l’étude atteste officiellement de l’impact positif sur les quatre enjeux environnementaux que sont : la qualité des sols, la ressource en eau, la biodiversité et la qualité de l’air. De plus, l’étude offre une comparaison complète entre les différents labels et positionne le label AB comme une réponse forte et concrète pour le développement des bénéfices socio-économiques et environnement.

A contrario, des démarches comme la HVE (Haute Valeur Environnementale) sont pointées du doigt. Mal notée, la démarche semble finalement présenter des impacts très faibles pour l’environnement et crée en conséquence une confusion pour les consommateurs. Arnaud Gauffier, le directeur des programmes de WWF France va jusqu’à dire que « considérer le HVE au même titre que le bio dans les écorégimes au niveau de la réforme de la PAC est une aberration ».

Un constat que partage totalement, Olivier Garrigues, président de Bio 46 : « Aujourd’hui, la HVE bénéficie d’un fort soutien public alors qu’elle est avant tout une démarche d’intention et non de résultat. A Bio 46, nous nous félicitons qu’un grand nombre d’agriculteurs fassent évoluer progressivement leurs pratiques dans le respect de l’environnement. La HVE peut être alors un premier pas dans une démarche plus vertueuse. Mais le passage à la labellisation AB demande un fort engagement aussi bien financier que technique. Il n’est pas normal que l’Etat cherche à réduire la différenciation de reconnaissance entre un agriculteur certifié et engagé et un agriculteur dont les intentions sont les meilleures. Pour donner une image, on ne décerne pas automatiquement de CAP pâtisserie à tous les parents qui font de bons gâteaux d’anniversaire ! Pourquoi le ferait-on pour les pratiques agricoles respectueuses de l’environnement ? ».

> Bio 46, un soutien pour ceux qui veulent faire évoluer leurs pratiques

Bio 46, en tant qu’association apolitique, garde à cœur de soutenir tous les agriculteurs qui veulent faire évoluer leurs pratiques vers des pratiques plus respectueuses. « Nous accompagnons tous ceux qui viennent chez nous, labellisés ou non. » explique Didier Jammes, directeur de Bio 46. « D’ailleurs, se convertir à la Bio n’est pas forcément à la portée de tous. Nous ne cherchons pas à faire du nombre en convertissant à tout bout de champs ! Il est important de comprendre que devenir agriculteur bio, ce n’est pas simplement changer ses produits phyto par des produits labellisés bio. C’est un véritable changement de mentalité et de comportement. »

Mais au-delà de ce travail de fond, Bio 46 reste une association sous l’égide de la Fédération Nationale de l’agriculture Biologique (la FNAB) et gardera à cœur de défendre les intérêts des agriculteurs officiellement labellisés tout en montrant au grand public l’intérêt pour l’environnement, l’emploi et la santé.

> Pour toute information – bio46@bio-occitanie.orgwww.bio46.fr

Récemment Publié

»

Cahors : Rencontre à Calligramme avec Geneviève Dreyfus-Armand autour du livre  « Les Républicains espagnols à Rivesaltes »

Elle est programmée le 21 octobre, à 20 h.  Dans le cadre de ses ...

»

Cahors Rugby : Un plateau pour les moins de 6 ans

Sourires et soleil étaient de la partie ce samedi. Ce 16 octobre, ...

»

Gourdon : Le Secours Populaire du Lot en congrès

La solidarité pour limiter les dégâts de la crise.  Le congrès ...

»

Rocamadour les fait jaser 

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Cahors : Succès pour les ateliers sur le réaménagement de la place Chapou

Habitants et professionnels ont pu s’exprimer.  Ce 16 octobre,  ...

»

Cahors-Figeac : 240 personnes ont manifesté ce 16 octobre contre le pass sanitaire

Aucun incident n’a eu lieu. 14ème samedi. 90 personnes à Cahors ...

»

Cahors : Inauguration du Pocom46 et du réaménagement de l’école des métiers du Lot

Elus et personnalités étaient au rendez-vous.  Ce vendredi 15 ...

»

Villesèque : Soirée Flamenco  y vino le 23 octobre au K-où

Ça va être caliente ! Au K-où vous n’auriez rien de prévu le ...

»

Les pompiers du Lot : Remise de médailles à Luzech

Cérémonie en présence des élus. Les pompiers de Luzech, en ...