background img

Nouvel article

5078 Views

La ville de Cahors retenue pour accueillir un service du ministère de l’intérieur 


La cité accueillera une antenne de l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) comptant 32 agents.

Lors de son déplacement à la préfecture de Corrèze en septembre 2021, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, avait annoncé que des agents du ministère, en poste en Ile-de-France, seraient réinstallés dans des villes candidates à les accueillir. Cette initiative faisait suite au comité interministériel à la transformation publique du 23 juillet dernier à Vesoul, lors duquel le Premier ministre avait annoncé poursuivre la relocalisation des emplois hors de l’Ile-de-France, hors des grandes métropoles. Le souhait du président de la République et du gouvernement est ainsi de contribuer à renforcer la proximité de l’État avec les Français, d’offrir une opportunité pour les villes qui accueilleront ces nouveaux emplois et de répondre à l’aspiration de nombreux agents de l’État de travailler dans un autre cadre de vie.

Le ministère de l’Intérieur a reçu de très nombreuses candidatures de villes disposées à accueillir l’un des 20 services de l’État destinés à se relocaliser, issus de l’administration centrale du secrétariat général du ministère, de la direction générale de la Police nationale, de la direction générale de la gendarmerie nationale, de la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises et de la délégation à la sécurité routière. Ces candidatures ont été examinées à partir d’une grille de critères tenant compte de l’offre immobilière, mais aussi du cadre de vie, de la mobilisation locale autour du projet, et de l’appui que pourrait apporter cette implantation pour soutenir le développement local. 20 villes ont ainsi été retenues pour accueillir des services d’administration centrale. La ville de Cahors a été retenue (elle fait partie des deux villes d’Occitanie avec Montpellier) pour accueillir une antenne de l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN), représentant 32 agents du ministère de l’Intérieur. L’installation est prévue à compter de l’année 2025, après une phase de travaux. 

> Cahors avait déjà été retenue pour accueillir un service déconcentré de la Direction générale des finances publiques organisé dans le cadre du projet de relocalisation des services de la DGFiP au profit des villes moyennes. Ce sont ainsi 45 agents qui vont travailler en coeur de ville dès septembre 2022. 

Récemment Publié

»

15 petits taekwondoïstes lotois à la rencontre d’une championne du monde

Les jeunes ont participé à un stage avec Yasmina Aziez. Le ...

»

Hôpital de Gourdon : Le soutien d’Edith Lagarde et de Frédéric Gineste

Les conseillers départementaux en appellent au ministre.  Edith ...

»

Sibelle, le rendez-vous manqué avec le député et les moutons d’Ouessant 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : « Pablo, y’a encore du boulot !», performance artistique pour l’Ukraine et tous les migrants ce samedi 

Rendez-vous ce 28 mai, à partir de 9 h, sur le parvis de la ...

»

Budget participatif à Lalbenque : Derniers jours pour voter !

Clap de fin ce 28 mai.  Dix projets imaginés par les ...

»

Rocamadour : « Le mariage nuit gravement à la santé » toujours à l’affiche à Côté Rocher 

Comédie à (re)découvrir les 27, 28 et 29 mai. Sophie est ...

»

Yma, Clara, et Camille sur les traces du Petit Prince 

Elles ont décollé de l’aérodrome de Cahors-Lalbenque pour ...

»

Saint-Céré : Bal’Ograph Tropical Sound ce samedi au Théâtre de l’Usine

Coup d’envoi à 20 h 30.  Venez retrouver Fanny Aguado et son ...

»

Espaces naturels sensibles du Lot : Découvrir et reconnaitre les oiseaux

Deux rendez-vous sont au programme.  Les prochaines animations ...

Menu Medialot