background img

Nouvel article

687 Views

La mise au point de syndicats de retraités


CGT, FO, CFE-CGC, FSU, et FGR-FP communiquent.

Les représentants des syndicats de retraités – Philippe Miquel (CGT), Maurice Lepoint (FO), Francis Escrouzailles (CFE-CGC), Jean-Louis Viguier (FSU), et Yves Mespoulhé (FGR-FP) – ont tenu à faire une mise au point : «  Le jeudi 1er avril, Medialot, dans un article rédactionnel, rendait compte d’une rencontre de syndicats de retraités avec la députée du Lot, Huguette Tiegna. Or le contenu de l’article ne correspond pas à la réalité de l’entretien et nous nous voyons contraints, dans le respect des lecteurs et pour la vérité de l’information, d’apporter les précisions suivantes :

– Cette rencontre avec madame Tiegna s’inscrivait dans le cadre de l’action nationale des retraités initiée par l’intersyndicale dite « groupe des 9 » et regroupant au plan national CGT, FO, CFE- CGC, CFTC, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR, UNRPA-Ensemble & solidaires. Elle avait été demandée par sa déclinaison départementale (CGT, FO, CFE-CGC, FSU, FGR-FP) qui seule était représentée.

– Aucun journaliste n’a assisté à cette rencontre ni pris contact ensuite à aucun moment avec des représentants de l’intersyndicale. Le contenu de l’article n’est donc que le point de vue de madame Tiegna comme en témoigne d’ailleurs la grossière erreur quant à l’identité des participants.

– Les représentants syndicaux n’ont pas « présenté des inquiétudes » mais dénoncé, entre autres, les campagnes âgistes et « anti-vieux », la baisse du pouvoir d’achat des pensions, les difficultés et les errements de la politique de vaccination, le report de la loi sur l’autonomie, … et formulé des revendications, comme le développement de services publics au service de tous, qui figuraient d’ailleurs sur un document remis à la députée. Madame Tiegna a certes essayé de justifier tant bien que mal les choix politiques du gouvernement et de sa majorité. Son argumentation peut se résumer à deux idées : toutes les décisions ne sont pas encore prises et on ne peut pas accuser le Président actuel de tous les maux notamment ceux qui relèvent des gouvernements précédents. Mais elle n’a en aucun cas calmé nos inquiétudes, on pourrait même ajouter, au contraire.

– Il est donc assez incongru de lire qu’elle serait « mobilisée à nos côtés, alors qu’elle soutient un président et un gouvernement qui ont baissé les pensions d’un grand nombre de retraités et se préparent à le faire pour tous avec une réforme des retraites dont la majorité des Français ne veut pas ! 

Ce n’est pas ainsi que le dialogue et le débat démocratiques progresseront dans notre pays. »

Récemment Publié

»

Cahors et l’aéronautique ? Pour les historiens, « c’est une blague ! »

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Cahors : « L’Oubli que nous serons » au cinéma Le Grand Palais ce dimanche en présence de Fernando Trueba

Séance programmée à 18 h 30. La magie du festival Cinélatino ...

»

Accident mortel : La gendarmerie du Lot lance un appel à témoins

Un homme s’était arrêté sur les lieux du drame mais était ...

»

Cahors : Jérôme Tuffal, Jemer Jemone, et Jérôme Theilborie exposent chez Papinou et Ardillier

Leurs univers sont à retrouver dans les boutiques du boulevard ...

»

Elections départementales 2021 : Réunions publiques au programme pour la liste « « Le Lot en commun » sur le canton de Souillac

Elles se dérouleront les 15, 16, et 17 juin. Les candidats « Le ...

»

Pradines Badminton : Reprise des cours pour les adultes

Des compétitions sont également au programme. Depuis ce mercredi ...

»

Atelier-musée Jean-Lurçat : Le programme des animations

Deux rendez-vous les 18 et 20 juin. Deux rendez-vous à ne pas ...

»

Reprise des entraînements de MMA et Kick Boxing au Cahors Fight Team

L’association propose des entraînements pour les enfants (de 9 ...

»

Sibelle se fait vacciner sans broncher, elle !

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...