background img

Nouvel article

1710 Views

La lutte contre l’habitat indigne dans le Lot monte en puissance


La préfète du Lot, Catherine Ferrier, a fait le point sur le dossier.

article

« Il y a 3600 logements potentiellement indignes sur 80 000 dans le département » a annoncé la représentante de l’Etat, Catherine Ferrier, qui n’a pas manqué de souligner le chemin parcouru : « La mobilisation des acteurs de terrain, les actions de sensibilisation portent leurs fruits. On est passé d’une vingtaine de signalements par an en 2011, à 54 l’année dernière, et depuis le début de l’année, nous en sommes déjà à 35. » Depuis février 2011, les acteurs de la lutte contre l’habitat indigne sont rassemblés au sein d’un pôle départemental présidé par le préfet. Cette instance a pour mission de centraliser les signalements de mal logement, d’en assurer le suivi et la résolution, en lien avec les élus. Les acteurs du pôle se mobilisent pour apporter une réponse collective et adaptée, toujours dans le souci de la personne, en privilégiant la recherche de solutions à l’amiable (des aides financières de l’ANAH peuvent être ainsi proposées). A défaut, des mesures coercitives peuvent être engagées : consignation des allocations logement tant que le propriétaire ne réalise pas les travaux (mise en oeuvre sur 13 cas de logements non décents dans le Lot depuis début 2015), arrêtés avec prescriptions de travaux (péril, insalubrité) qui peuvent déboucher sur des mesures d’office ou l’obligation de paiement d’une astreinte administrative en cas de non respect… « Il y a également un phénomène nouveau qui devient une problématique émergente : l’incurie. Ces cas précis nécessitent une prise en charge psychologique » a précisé la préfète.  Le combat continue.

300x38

> Pour faire un signalement :

– pôle départemental de lutte contre l’habitat indigne – DDT du Lot, 127, quai Cavaignac, 46 000 Cahors, 05 65 23 60 96

– ADIL du Lot, maison de l’habitat, 124, boulevard Gambetta, 46000 Cahors, 05 65 35 25 41

> Sur les signalements, 10 % relèvent de cas graves (incurie, péril…), 60 % de cas d’indécence et 30 % de manques au règlement.

Récemment Publié

»

Cirque, spectacles, jeu, concert, ateliers… tout un festival à Grézels

Riche programme avec un coup d’envoi ce 2 juillet.  Le cirque ...

»

Le Vigan : Concert participatif ce samedi à l’Espace Culturel Jean Carmet

Création musicale partagée à 18 h 30 ce 2 juillet. Depuis ...

»

Sibelle, le job dating de l’Education nationale et le voyage au Danemark 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors : Pôle intergénérationnel, entrée sud de la ville, rénovation de l’école Jean-Calvet, Palais de Via, et un départ au conseil municipal 

La séance a eu lieu ce 29 juin. Le conseil municipal enfant était ...

»

Cahors : 20 heureux gagnants au jeu des « super-héros » d’ÔCahors 

Le tirage au sort a eu lieu ce 28 juin. Ce 28 juin, c’est dans le ...

»

Assemblée générale à tous les étages au GEIQ 46

Bilan positif.  Les trois Groupements d’employeurs que sont le ...

»

Cahors : Plusieurs arrestations dans une affaire de séquestration et de violences 

La police est intervenue ce jeudi matin. Ce jeudi 30 juin, la police ...

»

Gourdon – Coronavirus : Le point sur la situation du service des urgences de l’hôpital 

L’accueil des urgences est donc réservé aux patients orientés ...

»

Pradines : Un gala de danse mémorable !

L’école de danse Christine Lalo-Marre a enchanté le ...

Menu Medialot