background img

Nouvel article

1298 Views

La lutte contre l’habitat indigne dans le Lot monte en puissance


La préfète du Lot, Catherine Ferrier, a fait le point sur le dossier.

article

« Il y a 3600 logements potentiellement indignes sur 80 000 dans le département » a annoncé la représentante de l’Etat, Catherine Ferrier, qui n’a pas manqué de souligner le chemin parcouru : « La mobilisation des acteurs de terrain, les actions de sensibilisation portent leurs fruits. On est passé d’une vingtaine de signalements par an en 2011, à 54 l’année dernière, et depuis le début de l’année, nous en sommes déjà à 35. » Depuis février 2011, les acteurs de la lutte contre l’habitat indigne sont rassemblés au sein d’un pôle départemental présidé par le préfet. Cette instance a pour mission de centraliser les signalements de mal logement, d’en assurer le suivi et la résolution, en lien avec les élus. Les acteurs du pôle se mobilisent pour apporter une réponse collective et adaptée, toujours dans le souci de la personne, en privilégiant la recherche de solutions à l’amiable (des aides financières de l’ANAH peuvent être ainsi proposées). A défaut, des mesures coercitives peuvent être engagées : consignation des allocations logement tant que le propriétaire ne réalise pas les travaux (mise en oeuvre sur 13 cas de logements non décents dans le Lot depuis début 2015), arrêtés avec prescriptions de travaux (péril, insalubrité) qui peuvent déboucher sur des mesures d’office ou l’obligation de paiement d’une astreinte administrative en cas de non respect… « Il y a également un phénomène nouveau qui devient une problématique émergente : l’incurie. Ces cas précis nécessitent une prise en charge psychologique » a précisé la préfète.  Le combat continue.

300x38

> Pour faire un signalement :

– pôle départemental de lutte contre l’habitat indigne – DDT du Lot, 127, quai Cavaignac, 46 000 Cahors, 05 65 23 60 96

– ADIL du Lot, maison de l’habitat, 124, boulevard Gambetta, 46000 Cahors, 05 65 35 25 41

> Sur les signalements, 10 % relèvent de cas graves (incurie, péril…), 60 % de cas d’indécence et 30 % de manques au règlement.

Récemment Publié

»

Cahors : Le salon du bien-être & de la relaxation n’aura pas lieu

Il était programmé ce week-end. Le salon du bien-être & de ...

»

Rugby : Le match GSF – Saint-Simon reporté

Il devait avoir lieu ce dimanche. Le GSF devait recevoir ...

»

Cahors : L’hommage rendu aux harkis

La cérémonie s’est déroulée place Charles de Gaulle. Ce 25 ...

»

Cahors : Biocoop bien dans ses murs à Terre Rouge

Le 3ème magasin de l’enseigne a ouvert ses portes le 9 ...

»

Figeac : Une soirée débat pour mieux gérer l’agressivité de l’enfant 

Elle aura lieu le 29 septembre, à 20 h 30. Régulièrement, le ...

»

Gourdon : La MSAP vous ouvre ses portes du 12 au 16 octobre prochain

Programme varié sur 5 journées. La MSAP de Gourdon, grâce à la ...

»

Cahors : Deux accidents côte de Roquebillière

La police appelle à la prudence. Ce jeudi 24 septembre 2020, 2 ...

»

Causse de Labastide-Murat : Une aide financière pour la pratique sportive

La Communauté de communes est partenaire de l’opération. La ...

»

Cahors : Qui va garder les enfants ? sur la scène du théâtre

Le spectacle est à l’affiche le jeudi 1er octobre, à 20 h 30. A ...