background img

Nouvel article

576 Views

La foule, cet été, sur les chemins de Saint-Jacques ?


Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux sociaux.

« La fête de Saint-Jacques tombant un dimanche, c’est une année sainte qui s’ouvre pour Compostelle. 2021 marquera le retour progressif des pèlerins qui ont déserté les chemins en raison des contraintes sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19 » expliquait notre confrère La Croix en début de semaine. Le journal a mentionné le pape lui-même qui a adressé ce message à Mgr Julián Barrio, archevêque de Saint-Jacques : « En marchant sur les traces de l’Apôtre, nous laissons de côté les sécurités auxquelles nous nous accrochons, mais ayant un but clair, nous ne sommes pas des vagabonds, tournant toujours autour de nous-mêmes sans arriver nulle part ». Plus prosaïquement, dans le Lot, on se questionne : si la pandémie s’est éloignée, quelles seront les retombées touristiques ? On peut les imaginer conséquentes. Ainsi, on a repéré ce tweet de Clelia : « Objectif : repartir en avril pour dix jours. De Cahors jusque… Où les pieds ampoulés pourront me porter ! » En 2019, l’ADT, Agence de développement touristique du Lot, avait relevé « un peu plus de 16 000 cheminants entrés dans le Lot par le chemin de Saint-Jacques – une fréquentation en hausse de 7% par rapport à l’année précédente mais équivalente aux années antérieures. Avec une évolution de la répartition qui se confirme d’année en année : un tassement sur la voie historique (Via Podensis) au profit des itinéraires secondaires. »

Il est agrégé de maths, adore les animaux, les voyages, la musique (dixit la petite bio de son compte Twitter). Et il précise : « Vous avez le droit de ne pas avoir les mêmes idées, mais à la moindre insulte, vous serez bloqué ! ». Cela n’empêche pas le Gersois Eric Tanaïs de compter plus d’un millier de « followers ». Et il y a quelques jours, arrivé au 1332e, il a posté ce message : « 1332 : fondation de l’université de Cahors par le pape Jean XXII (le Cadurcien Jacques Duèze). Elle dépasse longtemps celle de Toulouse avant d’être intégrée à celle-ci au XVIIIe siècle. Vive l’Occitanie ! ». Quel sera l’événement choisi par notre ami qui est donc aussi historien à ses heures pour célébrer son 2020e follower ? A suivre.

Déjà remarquée dans cette rubrique, Camille Lvlt, médiatrice et guide- conférencière, évoque cette semaine sur Twitter l’artiste lotoise Edmée Larnaudie (1911-2001) et nous informe qu’à sa réouverture, le musée Henri-Martin attribuera une salle entière à son œuvre. « Elle avait une prédilection pour l’art sacré et les paysages lotois de son enfance », note Camille. Née à Saint-Pierre-Toirac, la peintre et sculptrice fréquenta l’école nationale supérieure des Beaux-Arts. « En 1937, elle n’obtient que le 1er second Grand prix de Rome alors que de l’avis général elle aurait mérité le 1er Grand Prix. Ses condisciples manifestent contre la misogynie du directeur de l’Ecole. Parallèlement, elle expose dans plusieurs Salons et réalise costumes et décors pour l’Opéra de Paris et l’Opéra Comique… » lit-on par ailleurs sur la fiche consacrée à Edmée Larnaudie sur le site des musées d’Occitanie. Où l’on relève encore qu’après avoir beaucoup créé et enseigné, c’est dans le Lot qu’Edmée Larnaudie se retira et « continua inlassablement de dessiner, peindre et sculpter, toujours habitée par une foi profonde et sincère ».

Puisque l’on parle d’art, saviez-vous que grâce aux technologies numériques, il était possible de disposer désormais d’un puzzle de 500 ou 1000 pièces figurant le Pont Valentré ? Le cliché a été signé en 2018 par le photographe RicardMN (qui s’illustre, c’est le mot, sur tous les continents). Et l’objet dérivé, en quelque sorte, est en vente sur cette plate-forme basée aux USA… Pour ceux qui préfèrent, notre cher Pont du Diable est aussi disponible sur un mug ou floqué sur tee-shirt ! Voilà qui participe au rayonnement du Lot !

D’autres créateurs permettent aussi au Lot de se faire une belle réputation. Comme le romancier Serge Joncour : le lauréat du Prix Femina pour « Nature Humaine » (Flammarion) en avait vendu au 2 janvier pas moins de 93 871 exemplaires, nous apprend le site spécialisé ActuaLitté. C’est moins que le Goncourt (plus de 400 000) mais c’est déjà le double du Femina de l’année dernière ! Une sacrée « perf » en ces temps de pandémie… Pour rappel, « Nature Humaine » se déroule dans le Lot et évoque l’itinéraire d’un jeune paysan qui reprend la ferme de ses parents. Le récit débute en 1976 (année de la sécheresse) et s’achève en 1999 (année de la tempête).

Le tacle de la semaine pour conclure. Il est signé de la députée de la majorité Huguette Tiegna. Alors que le site parodique Le Gorafi suggérait que « 97 % des Français seraient favorables au vaccin (contre le Covid) s’il était testé d’abord sur les députés LREM », elle répond sur Twitter : « 97 % des députés LREM sont jeunes et ne sont pas prioritaires, mais aucun d’entre-nous ne ratera cette prouesse scientifique jamais égalée (…). Comme toujours, le Sénat passe naturellement avant nous. » Pas bien ! On avait dit : « Pas le physique ni les affaires. Ni l’âge ! »

Récemment Publié

»

Castelnau-Montratier-Sainte-Alauzie : Cas avérés de Covid-19 dans les deux écoles

La municipalité s’adapte à la situation. Ce dimanche 17 ...

»

Gourdon : Le marché aux truffes revient le samedi 23 janvier

Il se déroulera place du général de Gaulle. Gourdon maintient ...

»

Puy-l’Evêque : Un sanglier renverse une personne âgée place Savournin

L’animal a dû être neutralisé. Ce samedi 16 janvier était ...

»

Cahors-Pradines : Graines d’Etoiles Lot se projette

Deux concerts sont programmés. Le traditionnel concert de fête de ...

»

Railcoop s’envole mais son site s’est crashé

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Mercuès-Espère : Un sanglier sème la panique sur la D811

La police est intervenue. Ce samedi 16 janvier, aux alentours de ...

»

Le Lot à la télé, c’est ce samedi soir sur France 5

Coup de projecteur dans « Echappées Belles » à 20 h 50. Ce ...

»

Château de Mercuès – Château de Haute-Serre : Le festival Toques N’Truffes à emporter !

L’édition 2021 passe en Click & Collect. Contraints par ...

»

Lot – Coronavirus : Les centres de vaccination se déploient

La campagne de vaccination s’accélère.  La campagne de ...