Nouvel article

539 Views

Kira et l’illustre poète de Saint-Cirq 


Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et surtout par ses chats. 

« Un verre d’eau du robinet « potable » à portée de main… ou de patte, ce qui nous permet de saluer la patience des habitants de Cahors qui en ont été privés durant plus d’une semaine, Kira et moi ne pouvons commencer cette chronique sans féliciter les Nordistes de Cassel. La localité vient d’être élue Village Préféré des Français (millésime 2018). Un véritable exploit car figuraient cette année dans la course de vrais caïds, tels le Mont-Saint-Michel, l’île de Sein ou encore Roussillon, dans le Lubéron. Mais ce sont les téléspectateurs qui ont le dernier mot. On souhaite évidemment à Cassel des retombées aussi importantes que mesurées à Saint-Cirq Lapopie, qui ouvrit le bal en 2012. Cette année-là, la commune lotoise avait surclassé des villages aussi réputés que Barfleur, les Baux-de-Provence ou Collonges-la-Rouge ! 

article

Sur ce, un verre d’eau fait toujours du bien, surtout quand l’été semble enfin s’installer, mais on ne vit pas que d’amour et d’eau fraîche. Ni les humains, ni les félins ! Et comme il faut donc aussi manger, autant voyager via les papilles. Ma chère Kira a donc envié ces jours-ci les collégiens de Martel. Les cuisiniers de l’établissement ont concocté en effet des menus spéciaux à l’occasion de la première semaine de la coupe du monde de foot ! De quoi conjuguer sport, apprentissage de la géographie et découverte de nouvelles saveurs. Vu le nombre d’équipes, il a fallu faire des choix. Mais jugez plutôt de la carte qui fut proposée : salade russe et goulasch pour saluer le pays organisateur, tajine à l’agneau pour le Maroc, guacamole et fajitas pour les Mexique, moules frites et gaufres liégeoises pour la Belgique ! « Fort bien, fort appétissant » a salivé ma gourmande protégée… Qui n’a pu s’empêcher toutefois de persifler.

« Certes déjà qualifiés pour les 8èmes de finale sans pour autant pratiquer un jeu de haute volée, espérons que pour les Bleus de Didier Deschamps, cette campagne de Russie ne s’achèvera pas par une soupe à la grimace… »  L’avenir proche nous le dira. Comme on l’espère on en saura bientôt davantage sur ce que proposera, quand elle sera restaurée et ouverte au public, la maison de vacances d’André Breton à Saint-Cirq Lapopie (nous y revoilà). Récemment,  la région Occitanie a confirmé son aide financière. Le rapport voté en commission permanente salue un « projet de laboratoire culturel multidisciplinaire en milieu rural » (sic). Une dénomination qui aurait sans doute amusé le poète et fondateur du surréalisme, qui aimait tant, depuis l’ancienne Auberge des Mariniers, descendre vers le fleuve pour y ramasser des agates. Nul besoin en revanche d’être un spécialiste pour deviner que peu enclin aux honneurs et aux cérémonies, l’inauguration samedi prochain d’une plaque apposée sur son ancienne résidence, intitulée « Maison des Illustres », l’aurait plutôt déconcerté. Ce label décerné par le ministère de la Culture « signale des lieux dont la vocation est de conserver et transmettre la mémoire de femmes et d’hommes qui se sont illustrés dans l’histoire politique, sociale et culturelle de la France ». Bigre ! C’est donc pour la bonne cause. Et pour faciliter aussi l’octroi d’aides publiques sonnantes et trébuchantes. Gageons donc qu’enfin, le 30 juin, le grand public comme les passionnés de poésie puissent connaître quelle alchimie sera déclinée dans cet illustre « laboratoire ». « En faire une Maison des Ailleurs propice à la rêverie et à la création comme l’est devenu l’immeuble où vécut Rimbaud à Charleville, dans les Ardennes ? » suggère Kira. En tout cas, le chemin est étroit car « mon père ne voulait pas d’un musée » nous avait confié en son temps la fille d’André, si joliment prénommée Aube.

Ultime question qui n’a (presque) rien à voir. Les deux députés lotois élus il y a bientôt un an seront-ils de la cérémonie ? On a pensé à eux, cette semaine, quand a été diffusée une carte qui traduit la réduction du nombre de députés prévue en 2022 (ils ne seront plus que 400 et quelque, dont un contingent national sera élu à la proportionnelle). En un mot comme en 100, il n’y aurait plus alors qu’un ou une député(e) dans le Lot. Kira imagine déjà que du côté de Labastide-Murat, il y en a un qui bichonne sa Méhari. Elle va devoir encore en avaler, des kilomètres, quand le département sera une seule et unique circonscription. »

300x38 

Récemment Publié

»

Objectif Capitales et Urgence Ligne POLT côte à côte pour moderniser les lignes ferroviaires 

Paris-Clermont et Paris-Orléans-Limoges-Toulouse sont ...

»

« LOL », premier chien d’assistance judiciaire au soutien des victimes

C’est une première en Europe ! La C.A.V.E CANEM (Convention ...

»

La Grande Marmite va bouillonner à Assier 

Le concert aura lieu ce samedi, à partir de 20 h 30, à la salle des ...

»

Catus : Un centre de tri « nouvelle génération » en construction 

Il remplacera l’ancien. Le Lot a été un territoire pionnier en ...

»

Festival de Rocamadour : La conception d’émotions uniques

Les expériences inédites se multiplient. Avec ses 14 éditions, le ...

»

Cahors : Plus de 800 offres d’emplois à pourvoir au salon TAF

L’inauguration a eu lieu ce mercredi 20 mars (les portes ferment à ...

»

Cahors : Les policiers lotois rendent hommage à Xavier Jugelé

Un rassemblement a eu lieu ce mercredi. Mercredi 20 mars, des ...

»

Entraînement interclubs pour l’école de Cahors Rugby

Belle initiative. En cette période un peu terne pour le XV de ...

»

Albert Meslay « délocalise » ses jeux de mots subtils AVEC Pradines !

L’humoriste sera sur la scène de la salle Daniel Roques ce ...

Menu Medialot