background img

Nouvel article

973 Views

Kira et le muguet du 1er mai 


Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et surtout par ses chats. 

« Il est parfois stupéfiant de constater à quel point les chats peuvent demeurer insensibles à nos tourments, à nos émotions. A moins, c’est une hypothèse qu’il serait imprudent d’écarter, que leur instinct ne leur permette de faire le tri, de deviner dans l’instant ce qui est grave ou léger parmi ce qui nous trouble. J’en ai encore eu la preuve cette semaine. Jeudi soir, par exemple. Il est largement plus de 23 heures. Je saute comme un cabri sur le canapé, les yeux rivés devant la télé. L’OM souffre, l’OM plie, mais l’OM ne rompt pas. Puis Rolando marque le but de la délivrance. Je bondis, je crie, j’ai les larmes aux yeux. Et les chats pendant ce temps ? Kira, l’aînée, Sibelle, la petite dernière et Churos, leur cousin toulousain en vacances quelques jours à la maison sont immobiles. Des statues. Tous trois alignés devant leurs gamelles absolument vides. Dans leur regard, je lis ce qui ressemble à du désappointement. Je comprends que je les déçois. Comment, à plus de 50 ans, ne suis-je pas en mesure de me contrôler, de faire la part des choses, de hiérarchiser les informations, comme on dit dans mon métier. La demi-finale de foot m’a fait oublier le dîner de mes protégés félins… Je bredouille des excuses. Trop tard.

300x38

Je passe pour un illuminé. Pour ne pas dire un fada, en cette circonstance précise.  Une fois la petite troupe rassasiée, je tenterai bien d’expliquer que le football – comme d’autres sports – peut s’avérer un spectacle où la chorégraphie et la poésie ont leur place, où par séquences, se joue sur un carré de gazon un peu de la tragique épopée humaine. Rien. Kira, Sibelle et Churos refusent de comprendre. Il en fut tout autrement le 1er mai. Quand, rassuré que les garnements ne figurassent point parmi les raveurs qui ont troublé Aujols et les alentours trois jours et trois nuits durant – ce qui prouve au passage que le Lot n’est pas en retard dans tous les domaines, même si l’on s’y passerait volontiers de certains aspects de la vie dite moderne -, je suis allé chercher du pain. Peine perdue. La boulangerie du village était fermée. J’ai eu la paresse de courir jusqu’à la ville. On ferait sans. Il restait d’ailleurs du pain de mie dans le frigo. Peine perdue, mais pas complètement. Sur le chemin du retour, sur le bas-côté de la route, j’ai aperçu à temps un stand improvisé où un garçonnet et son père – ou son frère aîné, je n’ai pas demandé – vendaient du muguet.

L’emplacement n’était pas le mieux adapté. Dans le petit seau, il restait encore des dizaines de brins emmaillotés dans du papier alu. Je me suis arrêté, j’ai baissé la vitre de la Peugeot. J’ai tendu une pièce de 2 euros. Le visage de l’enfant s’est illuminé. Un client ! Le sourire de l’enfant était radieux, le muguet un peu moins. Tant pis. Ce sourire m’a illuminé toute la journée. J’ai raconté cela aux chats. Croyez-moi si vous voulez, j’ai distingué dans les yeux de Kira comme une larme, comme une tendresse non feinte.  C’est évident. Je le sais désormais si tant est que j’en aie jamais douté. Quand nos émotions leur paraissent dignes d’être partagées, nos petits félins les font leurs. Et c’est pourquoi ils me sont, ils nous sont indispensables. » 

article

 

Récemment Publié

»

Cahors Rugby chute à domicile face à Castelnaudary

2ème défaite pour les Ciel et Blanc. Ce samedi 18 septembre, ...

»

Cahors-Figeac : 570 manifestants contre le pass sanitaire ce 18 septembre

Mobilisation en berne. Ce 18 septembre, pour le 10ème samedi de ...

»

« Danse avec les stars » : Bilal Hassani et Jordan Mouillerac ont impressionné pour le retour de l’émission

Entretien avec le danseur originaire de Cahors. Tous les ...

»

Figeac : Les artisans ont fait leur show

Ils sont présents à la Foire Exposition. Le 17 septembre dernier ...

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation sanitaire

Les derniers chiffres du 17 septembre. Dans son bulletin ...

»

Cahors : Tout est maintenu pour le festival de danse Traces Contemporaines !

Repli au Palais des Sports ce samedi après-midi.  Le festival de ...

»

La reprise est bel et bien lancée pour Pradines Badminton

Les joueurs, petits et grands, sont au rendez-vous. C’est ...

»

Saint-Pierre-Lafeuille : Place à la finale du championnat de France Cross-Country ce dimanche 

Grand spectacle à l’horizon. Ce dimanche 19 septembre, le ...

»

La pétanque Marnhacoise toujours en lice en coupe du Lot

Le club est en forme.  L’équipe senior de la pétanque ...