background img

Nouvel article

1289 Views

Influenza aviaire hautement pathogène H5N8 : Passage en risque élevé sur l’ensemble du territoire


Le risque « élevé » entraîne la mise en place de mesures de protection renforcées.

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

La préfecture du Lot communique : « A la suite de la découverte de plusieurs foyers d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 dans des élevages du Sud-Ouest et de cas dans la faune sauvage dans le Pas-de-Calais et la Haute-Savoie, le ministère de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la Forêt a décidé de relever le niveau de risque vis-à-vis de la maladie au niveau « élevé » sur l’ensemble du territoire national. Ce choix a également été motivé par l’évolution rapide de la situation sanitaire en France et dans plusieurs pays d’Europe et par la dynamique de propagation du virus. Pour rappel, sur la base d’un avis de l’Anses, le 17 novembre, le niveau de risque avait déjà été relevé de « négligeable » à « modéré » sur tout le territoire national. Dans les zones humides considérées comme des zones à risque particulier et qui constituent des arrêts sur la route des oiseaux migrateurs, le risque vis-à-vis de l’influenza aviaire avait été relevé pour atteindre le niveau « élevé ». Certains foyers découverts ces derniers jours se situent en dehors de ces zones. En conséquence, ce jour, par arrêté ministériel, le niveau de risque est désormais qualifié d’« élevé » sur l’ensemble du territoire.

300x38

Le risque « élevé » entraîne la mise en place de mesures de protection renforcées sur l’ensemble du territoire national, à savoir :

–  l’obligation de confinement ou de pose de filets permettant d’empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages pour tous les élevages commerciaux de volailles (sauf dérogation précisée par arrêté) et toutes les basses-cours (sans dérogation possible)

–  l’interdiction de tout rassemblement de volailles vivantes, et en particulier des marchés de volailles vivantes. Les rassemblements peuvent avoir lieu sous dérogation, si notamment des dispositions sont mises en œuvre pour éviter tout risque de contamination par les oiseaux sauvages d’eau (oiseaux de la faune sauvage susceptibles d’être infectés par l’influenza aviaire) et entre volailles issues de différents élevages

– l’interdiction de lâchers de gibiers à plume sur tout le territoire national. Les lâchers de faisans et de perdrix peuvent être, eux, autorisés sous certaines conditions, tout comme l’utilisation des appelants.

article

Enfin, la préfecture du Lot rappelle qu’en parallèle de ces dispositions, des mesures de biosécurité strictes doivent être respectées dans toutes les exploitations de volailles et par toutes les personnes susceptibles de rentrer dans les élevages de volailles du territoire national. La gestion de ce nouvel épisode d’influenza aviaire dépend de la mobilisation et l’engagement de tous les acteurs du secteur. »

agenda-428x60

Photo d’illustration : Flickr

Récemment Publié

»

Cahors : Le salon du bien-être & de la relaxation n’aura pas lieu

Il était programmé ce week-end. Le salon du bien-être & de ...

»

Rugby : Le match GSF – Saint-Simon reporté

Il devait avoir lieu ce dimanche. Le GSF devait recevoir ...

»

Cahors : L’hommage rendu aux harkis

La cérémonie s’est déroulée place Charles de Gaulle. Ce 25 ...

»

Cahors : Biocoop bien dans ses murs à Terre Rouge

Le 3ème magasin de l’enseigne a ouvert ses portes le 9 ...

»

Figeac : Une soirée débat pour mieux gérer l’agressivité de l’enfant 

Elle aura lieu le 29 septembre, à 20 h 30. Régulièrement, le ...

»

Gourdon : La MSAP vous ouvre ses portes du 12 au 16 octobre prochain

Programme varié sur 5 journées. La MSAP de Gourdon, grâce à la ...

»

Cahors : Deux accidents côte de Roquebillière

La police appelle à la prudence. Ce jeudi 24 septembre 2020, 2 ...

»

Causse de Labastide-Murat : Une aide financière pour la pratique sportive

La Communauté de communes est partenaire de l’opération. La ...

»

Cahors : Qui va garder les enfants ? sur la scène du théâtre

Le spectacle est à l’affiche le jeudi 1er octobre, à 20 h 30. A ...