background img

Nouvel article

692 Views

« Ils achètent du vin du causse, ils boivent du vin de la plaine » 


Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux sociaux. 

– Quel vin buvons-nous exactement?Ou plus exactement,surquelles parcelles aux sous-sols variés les grappes de malbec qui vont lui donner sa couleur et ses arômes sont-elles situées ? Sur les berges de la rivière ou sur les coteaux qui le dominent, voire sur les plateaux ? Et comment bien en informer les consommateurs ? Des questions qui sont toujours de mise aujourd’hui. Pourtant, le problème n’est pas nouveau. Et pour cause : il y a pile 100 ans, suite à de nouvelles prescriptions ministérielles, dans le Journal du Lot, en date du 8 février 1922, le rédacteur en chef d’alors y allait d’un billet bien senti. Jugez plutôt.

– « Répression des fraudes. Un décret en date du 19 août 1921 a modifié sur certains points les dispositions contenues dans les règlements antérieurs, relatifs à la répression des fraudes et falsifications en matière de vins. On fait, on défait, on refait tant de règlements que les propriétaires et les clients surtout finissent par n’y rien comprendre et ignorent où sont, non seulement leurs devoirs vis-à-vis de la loi, mais leurs droits. Il s’agit surtout de la protection des appellations d’origine. Est-il possible, demandent souvent des propriétaires, de vendre du vin qu’on déclare provenir de telle ou telle contrée alors qu’en réalité ce vin provient d’une région diamétralement opposée. Si d’habiles coupages permettent d’obtenir un vin dont le bouquet paraît identique au vin de la région sous la dénomination de laquelle il est vendu, ces coupages sont- ils licites ? Et s’ils ne le sont pas, le service des fraudes n’a-t-il pas le droit de procéder à une enquête, voire à une investigation chez les expéditeurs et même chez les destinataires ? Ces derniers sont le plus souvent victimes de leur bonne foi. Ils achètent du vin du causse, ils boivent du vin de la plaine et vice-versa. L’intérêt des consommateurs est en jeu, sans doute, mais celui des propriétaires l’est encore davantage. Car le consommateur qui s’aperçoit qu’on l’a « roulé » en fait supporter les conséquences aux propriétaires de toute une région. »

– Et le journaliste de 1922 de poursuivre : « Prôner la bonne qualité d’une région qui est réputée pour faire du bon vin, et ne donner aux acheteurs qu’un vin de coupage, aussi habilement soit fait ce coupage, ce vin n’est pas apprécié et un soupçon plane sur la loyauté du vigneron. C’est cela qu’il faudrait éviter, et la protection des appellations d’origine devrait être assurée à tous les vins qui sont indiqués comme provenant d’une région quelle qu’elle soit. Si un consommateur veut du vin de telle ou telle commune, de telle ou telle contrée du Lot, il devrait être possible que ce consommateur fût assuré de l’origine réelle de ce vin. Malheureusement, le Lot semble un peu déshérité à ce point de vue. Le propriétaire n’est pas responsable de cet état de choses, puisque aussi bien ce truquage n’est fait que lorsqu’il a livré sa cave aux courtiers : ce truquage n’est donc pas fait par lui. Ils sont nombreux les propriétaires qui voudraient qu’on remédiât à cette situation. Et les consommateurs donc ! »

– Cela commence ainsi : « En ce jour d’automne, je décide de me lancer à la découverte de Capdenac. Ce village perché, d’un millier d’habitants environ, dénommé également Capdenac-le-Haut, domine de plus de cent mètres deux méandres du Lot (l’un à l’Est et l’autre à l’Ouest) ; il devrait donc offrir un beau panorama sur la vallée. De plus, ce site est chargé d’histoire…. » Et le long article se conclut comme cela : « Mais la gare de Capdenac a-t-elle dit son dernier mot ? En 2019, la première société coopérative ferroviaire de France, Railcoop, est fondée à Figeac. Elle a pour but de faire circuler des trains de marchandises puis des trains de voyageurs entre villes de province (sans desservir Capdenac…). Le 15 novembre 2021, son premier train de fret roule entre Saint-Jory (gare de triage à une vingtaine de kilomètres au Nord de Toulouse), Capdenac et Viviez-Decazeville. Cette liaison est quotidienne : le trajet Viviez – Capdenac se fait le matin, celui de Capdenac à Saint-Jory l’après-midi, et le retour en fin de soirée. On transporte des céréales, des produits alimentaires et surtout des productions industrielles depuis Viviez et Bagnac-sur-Célé (à une quinzaine de kilomètres au Nord-Est de Figeac). Les potentialités sont réelles dans un Grand Figeac qui compte 27% d’emplois industriels. Faut-il y voir les prémices d’une renaissance de la gare de Capdenac ? » Joliment illustré, très renseigné, ce focus sur Capdenac (celui du Lot et celui de l’Aveyron) vient d’être publié sur le site des Cafés Géo, dont le compte Twitter précise qu’il souhaite : « Faire la géographie autrement. La géo déserte les amphis pour les bistrots. » Une excellente lecture en ce dimanche ! 

– Le 24 janvier (pardon pour le retard), un internaute anglophone poste une belle photo de Rocamadour sous la neige. Parmi les réponses, on a relevé ce morceau de bravoure signé Wethecom, et l’on a traduit pour vous : « Il y a ce c… qui vit en haut qui n’arrête pas de nous jeter des patates par la fenêtre, mais à part ça, les loyers sont bon marché ». Ah, les joies et vicissitudes des réseaux sociaux !

– On avait commencé par le vin… Alors on conclut ce rendez-vous par cet article détaillé paru dans L’Usine Nouvelle sur la prochaine unité d’ultrafiltration de l’eau qui va être réalisée à Cahors. Un investissement, évalué à 15,5 millions d’euros, avec une mise en service prévue en 2026.

Récemment Publié

»

Cahors Cyclisme – Section Trial : Retour sur la Coupe Grand Sud 2022

Elle est composée de 6 manches.  Cette année 2022, la section ...

»

Cahors : Nouveaux dispositifs de vidéo-protection et le retour « d’A l’assaut de l’île » 

Les délibérations étaient à l’ordre du jour du conseil ...

»

La première fête du Pâturage à Lugagnac

Riche programme ce samedi 28 mai.  L’Association Foncière ...

»

Elections législatives 2022 : Gérard Larcher aux côtés d’Aurélien Pradié 

Le président du sénat était en visite ce 25 mai dans le ...

»

Raphaelle Levet, le mariage dans l’objectif 

Elle est aussi spécialisée dans les baptêmes, les réunions de ...

»

Rocamadour – Cahors : L’Angélus Trail 2022, c’est ce samedi 28 mai 

On peut encore s’inscrire. Le départ de L’Angélus Trail sera ...

»

Huguette Tiegna s’engage aux côtés des secrétaires de mairie 

La députée a engagé une démarche auprès des ministres de la ...

»

L’école de rugby de Luzech à l’honneur au tournoi Olivier Taule

Les Rouge et Blanc ont conservé le bouclier.  Samedi 14 mai 2022, ...

»

Figeac : Première édition de Fi’Jazz ce week-end 

Le festival a lieu du 27 au 29 mai 2022. Durant trois jours, Figeac ...

Menu Medialot