background img

Nouvel article

494 Views

Huguette Tiegna salue le vote d’un « budget historique pour les policiers et les gendarmes »


La députée du Lot est revenue sur la loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur.

La loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur (LOPMI) pour la période 2023-2027 vient d’être adoptée à l’assemblée nationale.

« C’était un engagement du président de la République à la suite du Beauvau de la sécurité́ lancé lors de la précédente législature. Cette loi poursuit un objectif clair : plus de « bleu » sur le terrain.  Ce texte était attendu par nos policiers, nos gendarmes et nos sapeurs-pompiers. Il permettra d’assurer, pour la période 2023-2027, les moyens humains, juridiques et matériels nécessaires pour agir dans la proximité́ , prendre ̀ le tournant du numérique, mieux prévenir les menaces futures. Depuis 2017, nous avons déjà augmenté le budget du ministère de l’Intérieur de dix milliards d’euros, ce qui a permis le recrutement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires », souligne Huguette Tiegna. 

Avec l’adoption de la LOPMI, le Gouvernement alloue 15 milliards d’euros supplémentaires d’ici à 2027 et crée 8 500 emplois partout sur le territoire.

« Cet effort budgétaire inclut la création de 200 brigades de gendarmerie partout en France, dont notre département du Lot bénéficiera. Le 18 novembre dernier, la préfète, Mme Mireille Larrède, a lancé une concertation auprès des élus locaux pour faire le point sur les besoins de notre département, à la suite de quoi nous ferons remonter nos observations au ministre de l’Intérieur. La consultation nationale s’étend jusqu’à la fin du mois de janvier 2023, avant les premières implantations de gendarmeries au début du printemps », ajoute la députée de la seconde circonscription du Lot.

Pour alléger la charge administrative des forces de l’ordre, 4 400 assistants d’enquête seront recrutés. Par ailleurs, la LOPMI prévoit de généraliser les caméras-piétons et l’équipement des véhicules de caméras embarquées dès 2023. Pour lutter contre la cybercriminalité́ , 1 500 cyberpatrouilleurs supplémentaires seront recrutés. 

Parmi les mesures de ce texte de loi, il faut souligner que la lutte contre les violences intrafamiliales et sexuelles sera renforcée : les effectifs dédiés seront multipliés par deux, des postes d’intervenants sociaux seront créés et l’amende pour outrage sexiste sera triplée à 3 750 euros. 

Récemment Publié

»

Villesèque : Le projet « Le Mas de l’Essentiel » présenté à Carole Delga 

La présidente de la Région Occitanie était dans le sud du Lot ce ...

»

Fonction publique : La CGT du Lot mobilisée pour les élections professionnelles 

Elles se déroulent du 1er au 8 décembre 2022.  « Santé, ...

»

Figeac : La Maison de Région met à l’honneur les métiers de la santé et du médico-social au travers de l’expo « Soigner, accompagner : instantanés du quotidien »

Vernissage ce 1er décembre, à 18 h 30.  Dans le cadre des ...

»

Cahors : La Jardinerie du Quercy au rendez-vous des fêtes 2022

Catalogue spécial sur l’univers de Noël (+ une surprise chaque ...

»

Cajarc : 2 livres viennent de sortir chez Rivière Rouge

Premières parutions avec Bleu Moteur et Jours tranquilles à ...

»

Cahors : 100 djembés et la reine du Blues Rock Caribéen sur la scène des Docks ce samedi

Ça va être show ce 3 décembre, à partir de 21 h. Chaud devant ...

»

Cauvaldor : La réunion publique à Biars, c’est ce mercredi soir 

Rendez-vous à 18 h 30 à la salle polyvalente de la commune. Ce 30 ...

»

Capel Bovidoc / Animaux de boucherie : Succès pour la deuxième vente aux enchères  

Elle s’est déroulée à Gramat le 17 novembre dernier.  Le ...

»

Vayrac : Programme d’enfer pour le marché de Noël ce week-end

Petits et grands vont se régaler !  L’Association des ...

Menu Medialot