background img

Nouvel article

717 Views

Huguette Tiegna salue la mesure adoptée en faveur des aidants


La députée du Lot a souligné leur rôle notamment dans les territoires ruraux.

Ce vendredi 25 octobre 2019, dans le cadre des travaux du Projet de Loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2020 (PLFSS), les députés ont adopté à l’unanimité, sur proposition du gouvernement, une mesure permettant aux aidants salariés, travailleurs indépendants et agents publics de bénéficier de trois mois de congés fractionnables et indemnisés pour leur soutien à un proche âgé, malade ou en situation de handicap. Cette disposition était une initiative clé du PLFSS 2020, en faveur de laquelle Huguette Tiegna, députée du Lot, s’était engagée dès 2018, dans le cadre de la consultation citoyenne concernant la prise en charge de la perte d’autonomie. La parlementaire avait, à la suite d’une concertation lotoise et d’une réunion publique des acteurs et citoyens engagés autour de cette problématique, organisée à Bio le lundi 12 novembre 2018, rendu son rapport sur la Dépendance du Grand Âge à Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, le mercredi 20 février 2019.

« Il était essentiel de reconnaître le rôle des aidants par une mesure forte. Il s’agit là de la mise en place d’une véritable politique publique en faveur des aidants qui aura un impact prépondérant dans nos territoires ruraux, où de nombreuses personnes décident d’assumer ce rôle auprès de leurs proches. Une grande avancée, puisque jusqu’alors, le congé du proche aidant était possible mais non indemnisable. A compter d’octobre 2020, les aidants salariés, travailleurs indépendants et agents publics seront indemnisés à hauteur de 43 euros par jour pour une personne aidante en couple, de 52 euros pour une personne isolée. Un montant similaire à celui du congé pour un enfant malade. La mesure coûtera 100 millions d’euros en année pleine » a précisé Huguette Tiegna.

article

Cette mesure, saluée par la ministre de la santé, intervient en perspective du projet de loi « Grand Âge et autonomie » prévu à l’Assemblée Nationale en 2020, et qui devra encadrer l’avenir de la prise en charge du vieillissement de la population française.

« La prise en charge de la dépendance du Grand-Âge engage de nombreuses réflexions. Je le vois lorsque j’échange avec les habitant(e)s du Lot, un large panel des problématiques est abordé et de nombreuses idées sont évoquées : cela va de la prévention et du parcours de santé des personnes âgées, au soutien aux aidants, aux conditions de travail des personnels en EHPAD, au maintien à domicile, jusqu’à l’adaptation des lieux de vie, en passant par la qualité des soins et l’accompagnement en établissement, le soutien des professionnels, la prise en charge des personnes en situation de handicap, le financement pérenne et solidaire » a souligné la députée.

Récemment Publié

»

Saint-Céré – Cahors : Des lycéens toujours mobilisés

Les Premières (les Terminales n’étant plus en présentiel) ...

»

Cahors : Un manga au cinéma Le Grand Palais pour la réouverture

Les places sont déjà en vente sur le site internet. A partir du ...

»

« LOL », le chien d’assistance judiciaire, dans « 66 Minutes »

Reportage diffusé dans l’émission de M6 ce dimanche 9 mai ...

»

OPECST : Mission commune pour Huguette Tiegna et Angèle Préville

La députée et la sénatrice du Lot rendront prochainement leurs ...

»

Cahors : Alain Astruc tourne « La chambre obscure » au lycée Gaston Monnerville

En résidence « Occit’avenir », il travaille avec les ...

»

Cahors : L’hommage rendu aux morts de la police nationale

La cérémonie a eu lieu ce 7 mai. Emotion et tristesse. La ...

»

Elections départementales 2021 : Patricia Gontier et Vincent Salero, candidats sur le canton de Figeac 2

Leurs remplaçants sont Mélanie Maulien Baeza, et Pascal ...

»

Solidarité : Ça roule pour Emmaüs Cahors

Généreux don au profit de l’association. Mercredi 5 mai 2021, ...

»

Sibelle pense à Martine, déportée à l’âge de 2 ans

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...