Nouvel article

1111 Views

Huguette Tiegna : « Nous mettons fin à une inégalité qui frappait le monde rural »


article

La députée du Lot revient sur « la revalorisation historique des retraites agricoles ».

C’est « un vote historique » qui s’est déroulé ce jeudi 18juin 2020, dans l’hémicycle de l’assemblée nationale, avec le vote des députés en faveur de la loi de revalorisation des pensions des retraités agricoles actuels et futurs, à hauteur de 85% du SMIC net soit 1025 euros mensuels. Cette proposition de loi, tout d’abord rejetée par les sénateurs et sénatrices en mai 2018, a été votée à l’unanimité par les députés(es) afin de renforcer les dispositifs de solidarités bénéficiant aux retraités agricoles.

Huguette Tiegna, députée du Lot,  s’est exprimée aux côtés de Laurent Pietraszewski, secrétaire d’Etat chargé des retraites : « Dans le Lot comme au national, les pensions de retraites agricoles sont faibles. Cela dure depuis des décennies. Le monde agricole a souvent été oublié par les réformes sociales menées sous les majorités précédentes. Nous mettons fin à une inégalité qui frappait le monde rural. Un de nos engagements de campagne était une plus juste rétribution des agriculteurs, mais aussi des retraités agricoles, engagement tenu ! C’est une façon de reconnaitre l’importance de leur labeur nourricier et de les considérer plus dignement, une fois arrivés à la fin de leur carrière professionnelle. Les travaux de la loi EGAlim et la revalorisation des pensions de retraites vont dans ce sens. Nous avons donc de manière collective, consensuelle et responsable amélioré le dispositif et garanti son financement. »

Sur le fond, cette Loi prévoit : Premièrement, de revaloriser les pensions de retraite les plus faibles du régime des non-salariés agricoles à hauteur de 85 % du SMIC net agricole pour une carrière complète ; deuxièmement, de revaloriser les faibles pensions des anciens chefs d’exploitation des départements d’outre-mer en leur permettant d’accéder à une retraite garantie à 75 % du SMIC sans condition de durée d’assurance ; troisièmement d’étendre la retraite complémentaire des salariés agricoles dans les collectivités d’outre -mer non couvertes.

« J’ai eu de nombreux échanges avec les agriculteurs et agricultrices du Lot afin d’affiner les travaux législatifs concernant une production alimentaire plus justement rétribuée. Cette revalorisation des retraites est une avancée sociale importante, tout comme l’introduction d’une alimentation bio et locale dans les cantines scolaires de nos enfants, mais ce n’est qu’une étape. Le domaine agricole, son savoir-faire, son impact positif sur l’environnement dès lors qu’il en est respectueux, restent à défendre pour l’avenir, à la hauteur de l’énergie que nos agriculteurs fournissent chaque jour » a conclu Huguette Tiegna.

Photo @DR

Récemment Publié

»

Lot – Sécurité routière : Coup d’envoi pour les contrôles renforcés de l’été

Gendarmerie et police sont sur le pont. Ce vendredi, en fin  ...

»

Tourisme : Les collectivités s’unissent pour promouvoir « le spot » du Lot

Une campagne de communication est lancée. Le Département du Lot, ...

»

Ecomusée de Cuzals : Paysages et architecture au programme des visites

Première journée à thème de la saison ce dimanche 5 ...

»

Grand Figeac : Les réouvertures de piscines se poursuivent

Tour d’horizon des structures. Les piscines du Grand Figeac ...

»

Deux femmes, deux brunes, deux Gazelles

Emilie et Virginie vont participer au Rallye Aïcha des Gazelles du ...

»

Cahors : CBO ouvre ses portes ce samedi

L’enseigne est située 112, Chemin de Belle Croix. « Nous sommes ...

»

Les pompiers du Lot solidaires de leurs collègues de Corse du Sud

Bel exemple d’entraide entre les services. Suite aux intempéries ...

»

Gouffre de Padirac : Début des soirées « Explorateurs »

Coup d’envoi ce samedi. Ce 4 juillet, le Gouffre de Padirac ...

»

Saint-Laurent-les-Tours : La fête aura bien lieu

Elle se déroulera en respectant les règles sanitaires. Le comité ...