background img

Nouvel article

1272 Views

Huguette Tiegna : « Nous mettons fin à une inégalité qui frappait le monde rural »


article

La députée du Lot revient sur « la revalorisation historique des retraites agricoles ».

C’est « un vote historique » qui s’est déroulé ce jeudi 18juin 2020, dans l’hémicycle de l’assemblée nationale, avec le vote des députés en faveur de la loi de revalorisation des pensions des retraités agricoles actuels et futurs, à hauteur de 85% du SMIC net soit 1025 euros mensuels. Cette proposition de loi, tout d’abord rejetée par les sénateurs et sénatrices en mai 2018, a été votée à l’unanimité par les députés(es) afin de renforcer les dispositifs de solidarités bénéficiant aux retraités agricoles.

Huguette Tiegna, députée du Lot,  s’est exprimée aux côtés de Laurent Pietraszewski, secrétaire d’Etat chargé des retraites : « Dans le Lot comme au national, les pensions de retraites agricoles sont faibles. Cela dure depuis des décennies. Le monde agricole a souvent été oublié par les réformes sociales menées sous les majorités précédentes. Nous mettons fin à une inégalité qui frappait le monde rural. Un de nos engagements de campagne était une plus juste rétribution des agriculteurs, mais aussi des retraités agricoles, engagement tenu ! C’est une façon de reconnaitre l’importance de leur labeur nourricier et de les considérer plus dignement, une fois arrivés à la fin de leur carrière professionnelle. Les travaux de la loi EGAlim et la revalorisation des pensions de retraites vont dans ce sens. Nous avons donc de manière collective, consensuelle et responsable amélioré le dispositif et garanti son financement. »

Sur le fond, cette Loi prévoit : Premièrement, de revaloriser les pensions de retraite les plus faibles du régime des non-salariés agricoles à hauteur de 85 % du SMIC net agricole pour une carrière complète ; deuxièmement, de revaloriser les faibles pensions des anciens chefs d’exploitation des départements d’outre-mer en leur permettant d’accéder à une retraite garantie à 75 % du SMIC sans condition de durée d’assurance ; troisièmement d’étendre la retraite complémentaire des salariés agricoles dans les collectivités d’outre -mer non couvertes.

« J’ai eu de nombreux échanges avec les agriculteurs et agricultrices du Lot afin d’affiner les travaux législatifs concernant une production alimentaire plus justement rétribuée. Cette revalorisation des retraites est une avancée sociale importante, tout comme l’introduction d’une alimentation bio et locale dans les cantines scolaires de nos enfants, mais ce n’est qu’une étape. Le domaine agricole, son savoir-faire, son impact positif sur l’environnement dès lors qu’il en est respectueux, restent à défendre pour l’avenir, à la hauteur de l’énergie que nos agriculteurs fournissent chaque jour » a conclu Huguette Tiegna.

Photo @DR

Récemment Publié

»

Cahors : Le salon du bien-être & de la relaxation n’aura pas lieu

Il était programmé ce week-end. Le salon du bien-être & de ...

»

Rugby : Le match GSF – Saint-Simon reporté

Il devait avoir lieu ce dimanche. Le GSF devait recevoir ...

»

Cahors : L’hommage rendu aux harkis

La cérémonie s’est déroulée place Charles de Gaulle. Ce 25 ...

»

Cahors : Biocoop bien dans ses murs à Terre Rouge

Le 3ème magasin de l’enseigne a ouvert ses portes le 9 ...

»

Figeac : Une soirée débat pour mieux gérer l’agressivité de l’enfant 

Elle aura lieu le 29 septembre, à 20 h 30. Régulièrement, le ...

»

Gourdon : La MSAP vous ouvre ses portes du 12 au 16 octobre prochain

Programme varié sur 5 journées. La MSAP de Gourdon, grâce à la ...

»

Cahors : Deux accidents côte de Roquebillière

La police appelle à la prudence. Ce jeudi 24 septembre 2020, 2 ...

»

Causse de Labastide-Murat : Une aide financière pour la pratique sportive

La Communauté de communes est partenaire de l’opération. La ...

»

Cahors : Qui va garder les enfants ? sur la scène du théâtre

Le spectacle est à l’affiche le jeudi 1er octobre, à 20 h 30. A ...