Nouvel article

706 Views

Huguette Tiegna et la défense de la Biodiversité


La députée du Lot a rencontré les représentants des apiculteurs du département.

Huguette Tiegna, députée du Lot, a rencontré, le 20 juillet, les représentants de La Ruche du Quercy, du Groupement de Défense sanitaire des abeilles et du Rucher école de Figeac, afin d’échanger à propos de l’augmentation de la mortalité des abeilles dans le département. En effet, le département a connu un nouvel épisode de forte mortalité au cours de l’hiver 2017-2018, à la fin duquel les apiculteurs ont recensé 33% de perte de leur cheptel, sur un total de 12 000 ruches. Le Lot n’étant pas le plus touché, puisque certains départements ont constaté une perte de 100 % des ruchers. Les causes apparaissent diverses : le changement climatique, la présence du frelon asiatique, celle du varroa, ainsi que certaines pratiques agricoles et apicoles qui mettent en danger les populations d’anthophila. 

« Monsieur le Premier ministre a présenté, le 4 juillet dernier, les mesures du grand plan Biodiversité. Dans le cadre de la dynamique enclenchée, la protection des écosystèmes et des espèces m’apparait comme une priorité gouvernementale et doit être mise au cœur de toutes les politiques publiques. Il s’agit d’accroitre la protection en faveur de la population et des pollinisateurs » a indiqué la parlementaire.

L’apiculture représente également un secteur économique fort en France, où 10 000 tonnes de miel sont produites chaque année, et 45 000 tonnes sont consommées, ce qui atteste d’un différentiel de + 35 000 tonnes à l’import. Un soutien financier aux apiculteurs impactés par les pertes, par le biais du déclenchement de fonds calamités agricoles dans les départements, complétés par les aides régionales, leur permettrait de faire face à la concurrence internationale et de préserver le savoir-faire français.  

« J’ai porté à la connaissance du ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Stéphane Travert, ainsi qu’au ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, l’urgence de la révision de larrêté, du 28 novembre 2003, relatif aux conditions d’utilisation des insecticides et acaricides à usage agricole en vue de protéger les abeilles et autres insectes pollinisateurs » a conclu Huguette Tiegna.

article

Récemment Publié

»

Gare de Figeac : « La Région est pleinement en capacité d’assurer ce projet de reconstruction »

Carole Delga, Vincent Labarthe, et André Mellinger haussent le ton ...

»

Renforcement des limitations aux usages de l’eau dans le département du Lot 

Les principales mesures seront en vigueur à partir de ce samedi 20 ...

»

Montcuq-Sainte-Alauzie : Soirées contes à la belle étoile

Elles auront lieu les 29 juillet et 2 août. L’Office de ...

»

Molières : « Les Pitchouns en campagne » sur Public Sénat

Le documentaire sera diffusé le 27 juillet et le 6 août. Le ...

»

Cahors : Un été dans l’eau à l’Archipel

Il est ouvert jusqu’au 30 août. L’Archipel, l’espace eau et ...

»

La Fédération des Travaux Publics du Lot en assemblée générale 

Le président a notamment alerté les élus sur la baisse ...

»

Cahors : Afterwork décanté à la Villa Malbec

Il aura lieu ce jeudi soir. Besoin de décompresser à la sortie du ...

»

Contre les féminicides : Les élues du Lot lancent un appel 

Un rassemblement devrait avoir lieu à l’automne. 76 mortes, plus ...

»

Cahors : La musique, c’est place de la Libération tous les jeudis soirs

Les concerts sont gratuits (à partir de 19 h). La saison estivale ...

Menu Medialot