background img

Nouvel article

1282 Views

Guerre en Ukraine : Réactions de soutien et appel à un rassemblement pour la paix à Cahors 


Il est prévu ce samedi 26 février à 10 h, place Mitterrand, Fontaine de la Paix. 

Suite à l’invasion lancée ce jeudi par la Russie contre l’Ukraine, les réactions s’enchaînent : 

> Serge Rigal, président du Département du Lot : « Au nom du Département du Lot, je tiens à adresser dans ces heures sombres un message de solidarité à l’Ukraine et au peuple ukrainien. Face à l’attaque brutale décidée par Vladimir Poutine envers une nation pacifique, aucun démocrate, aucun partisan de la paix ne peut rester silencieux. J’appelle les citoyens et les élus du Lot à exprimer et manifester leur solidarité envers le peuple ukrainien et les personnes déplacées qui viennent de tout perdre. Fidèle à son histoire accueillante et pour la défense des valeurs démocratiques, le Département du Lot s’engagera pour prendre sa part et aider les victimes de cette guerre. »

> Huguette Tiegna, députée du Lot : « Je condamne fermement l’invasion russe en Ukraine et apporte mon soutien indéfectible au peuple ukrainien souverain, aux blessés et aux familles des victimes. La paix, la liberté et les valeurs humaines doivent primer sur les intérêts individuels. Je voudrais également dire tout mon soutien à nos ressortissants français et lotois en Ukraine et les inviter à joindre l’ambassade de France en Ukraine. En lien avec le ministère des affaires étrangères, je reste à l’entière disposition des lotoises et lotois, le numéro de la cellule de crise téléphonique à l’ambassade de France en Ukraine est : +380 44 590 36 39, et le numéro du centre de crise du quai d’Orsay à Paris est : 01 53 59 11 00. La décision du président russe est dramatique, au-delà de la menace pour l’équilibre institutionnel mondial, c’est un drame humain qui se joue au coeur de l’Europe. La Russie n’attaque pas seulement l’Ukraine mais bafoue le principe de souveraineté et porte atteinte à la paix et à la stabilité en Europe. Elle remet en cause le droit international, au nom d’une puissance militaire. Comme l’a dit notre président de la République, notre réponse doit être sans faiblesse, avec sang-froid, détermination et unité. Depuis 8 ans, la France soutient l’Ukraine, nous nous tiendrons à ses côtés. Evidemment des sanctions rapides sont étudiées, mais nous devons anticiper l’impact de cette guerre sur le moyen et le long terme. »

> Isabelles Eymes de Génération écologie 46 : « Après des semaines d’escalade des tensions, le Kremlin a déclenché une attaque militaire de grande ampleur sur le territoire ukrainien. Génération écologie condamne fermement cette action illégale déclenchée par Vladimir Poutine. Ce qui se joue aujourd’hui en Ukraine est l’expression d’une attaque contre la démocratie et d’une volonté expansionniste. Nos premières pensées vont au peuple ukrainien, auquel nous témoignons tout notre soutien.  Génération écologie appelle chacune et chacun des Lotois à se mobiliser aux côtés de la communauté ukrainienne lors des rassemblements qui seront organisés localement comme nationalement.  Cet expansionnisme russe est facilité par la faiblesse diplomatique de l’Europe face aux exigences de Poutine. Il s’agit d’une guerre de l’Anthropocène, qui a pour toile de fond la volonté prédatrice de la Russie de faire main basse sur les importantes ressources naturelles de l’Ukraine. Les valeurs fondatrices de l’Union européenne que sont la paix et la démocratie sont mises à l’épreuve comme jamais. Nous appelons à la prise de sanctions économiques fortes et rapides et appelons au déploiement immédiat d’une force de maintien de la paix dans la région, afin de protéger les populations civiles ukrainiennes. »

> Marie-Annick Floch, secrétaire du Comité du Lot du Mouvement de la Paix, et  Jérôme Delmas,  secrétaire général de l’UD/CGT du Lot : « Dans la nuit du 24 février, Poutine a déclaré la guerre à l’Ukraine. C’est une situation terrible pour le peuple Ukrainien et qui aura des conséquences pour l’ensemble de la planète. Quand on met le doigt dans l’engrenage de la guerre, on ne sait jamais où cela va s’arrêter. Rappelons que la Russie est une puissance nucléaire. Plus que jamais le Droit International et la résolution des conflits par la négociation, tels qu’ils sont définis par la Charte des Nations Unies doivent se substituer aux solutions guerrières, qui n’apportent que destructions et souffrances des humains. D’une façon un peu précipitée liée aux circonstances, plusieurs organisations progressistes, dont le Mouvement de la Paix, la CGT, Ensemble … etc., proposent de se rassembler demain samedi 26 février à 10 h Place Mitterrand à Cahors, Fontaine de la Paix à Cahors. Partout en France et ailleurs, nous devons montrer notre refus de la guerre et des solutions militaires. »

> Le PCF du Lot : « Le président russe Vladimir Poutine a annoncé dans la nuit le début d’une « opération militaire » russe en Ukraine. Nous condamnons cette grave décision dont les conséquences peuvent être incontrôlables. Poutine prend ainsi la responsabilité du déclenchement de la guerre et de l’embrasement de l’ensemble de la région. L’Ukraine vient de décréter la loi martiale. C’est un échec pour tous car la sécurité de l’Europe, de l’Ukraine et de la Russie sont indissociables. Le président russe s’enfonce dans l’ultranationalisme et avec son gouvernement et ses soutiens, il porte la responsabilité militaire – au mépris absolu des instances multilatérales et du droit international – de cette guerre. La responsabilité collective revient aussi à tous ceux qui ont nourri le feu de la confrontation aux portes de la Russie en laissant entendre que l’Ukraine pouvait intégrer l’OTAN. Ce désastre pouvait être évité. L’histoire jugera ; dans l’immédiat, il est indispensable de protéger les populations civiles des deux côtés de la ligne de front. Le terreau que cette guerre offre aux nationalistes, aux extrémistes de tous bords, en Russie, en Ukraine, en Europe, qui poussent à la guerre, à la haine, à la soif de vengeance est inquiétant. La France ne peut pas prendre part à ce conflit, ni directement, ni indirectement par l’intermédiaire de livraisons d’armes. La France trouvera des appuis en Europe et dans le monde pour engager sans délai, sous égide de l’ONU, une initiative paneuropéenne extraordinaire, en toute indépendance de l’OTAN et des États-Unis, pour remettre toutes les parties autour de la table de négociations. Il est nécessaire de porter fermement l’offre d’une conférence européenne de coopération et de sécurité collective incluant la Russie, pour parvenir à un règlement politique du conflit sur la base du contenu des Accords de Minsk et des principes de sécurité collective. Le PCF du Lot est solidaire de toutes les forces de paix, en Ukraine, en Russie et en Europe qui se lèvent contre la guerre. Nous appelons à participer au rassemblement du samedi 26 février à 10 h Place Mitterrand, Fontaine de la Paix à Cahors. »

> Vincent Labarthe, premier secrétaire fédéral du Parti socialiste du Lot : « L’Europe vit une agression sans précédent, menée avec préméditation par un président tout puissant au mépris de la diplomatie et des négociations qui auraient pu, qui auraient dû aboutir au maintien de la paix. Cette invasion jusqu’au cœur de l’Ukraine mérite une vive réaction des 27 qui doit être conduite en collaboration étroite avec tous nos alliés. Ce 24 février restera dans l’histoire et nous oblige à repenser l’avenir. Cet épisode doit nous ouvrir les yeux sur les dégâts du populisme, du sectarisme et du déni de démocratie que Vladimir Poutine a imposé à la Russie. Nos pensées vont à l’ensemble du peuple Ukrainien persécuté par la folie d’un homme qui plonge un pays tout entier dans ce cauchemar. J’exprime toute ma solidarité et tout mon soutien aux Ukrainiens victimes de cette entreprise de déstabilisation dont on ne mesure pas encore l’ampleur. Ensemble où que nous soyons qui que nous soyons faisons front à l’ignominie imposée par toutes les formes de dictatures qui trouvent toutes leur propre terreau mais qui terminent toutes dans la même impasse que sont la violence et la persécution des peuples.»

Récemment Publié

»

Cahors : Opération gratuite de marquage vélo et sensibilisation au vol ce mercredi 25 mai

Rendez-vous place Bessières de 9 h à 17 h.  Les animations ...

»

Rugby : Luzech en 16ème de finale du championnat de France contre Naves

Coup d’envoi ce dimanche 22 mai à 15 h sur le terrain de ...

»

Cahors – Le Montat : La fête des vins au lycée des Territoires, c’est ce dimanche 

On va se régaler.  18ème édition de la fête des vins du lycée ...

»

Cahors Cyclisme – Section Trial : Retour sur la 1ère manche de la Coupe de France 

Elle s’est déroulée à Saint-Gervais le Port (38). Pour la ...

»

Cahors : Le festival régional de théâtre est de retour du 25 au 28 mai

Edition 2022 exceptionnelle.  « Le festival régional de ...

»

Pradines : Les musiciens du lycée Clément Marot en concert ce lundi à La Prade

Coup d’envoi à 20 h 30.  Ce lundi 23 mai, à 20 h 30, salle de ...

»

Sibelle, les combats de coqs et le printemps des cimetières

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Elections législatives 2022 : Et les candidats sur la ligne de départ sont…

La liste dans l’article.  La date de dépôt des candidatures ...

»

Lalbenque : Ressourcerie éphémère ce samedi

Nouvelle initiative du tiers-lieu.  Le tiers-lieu organise une ...

Menu Medialot