background img

Nouvel article

2133 Views

Groupe Cahors – MAEC : Aurélien Pradié souhaite que Bercy nomme un médiateur


Le député du Lot sera reçu ce jeudi au ministère.

« Je n’accepterai pas que nous ayons été trompés ». Devant « la situation extrêmement grave » que traversent le Groupe Cahors et la MAEC, Aurélien Pradié, député du Lot, a obtenu un rendez-vous à Bercy au pôle de la direction industrielle ce jeudi 25 mars afin d’évoquer le dossier et plus particulièrement la situation de blocage actuelle. « Cette entreprise, fleuron de notre département et au-delà, a été reprise en octobre 2019 avec des engagements fermes du dirigeant actuel : investissement, pérennisation de l’emploi. Il y a eu une véritable confiance à l’origine. Et aujourd’hui, on voit bien que les engagements n’ont pas été tenus… Nous sommes dans un brouillard total. Nous ne savons pas ce que M. Libert veut faire… nous n’avons aucune réponse à nos interrogations sur la fermeture de filiales, la circulation de flux financiers entre filiales… Je salue l’implication exemplaire des salariés. Ils tirent la sonnette d’alarme dans un conflit social qui n’est pas comme les autres » rappelle le parlementaire avant de (re)demander des explications à Grégoire Libert : « Je souhaite de la transparence sur les flux financiers entre filiales. Cahors International a été liquidé injustement et je ne veux pas que cela arrive à d’autres. Et quelle est la situation de l’emploi sur l’ensemble du Groupe et de MAEC en particulier ? » Et de préciser ce qu’il espère de son rendez-vous au ministère : « Je souhaite qu’un médiateur soit nommé pour rétablir le dialogue dans l’entreprise. Je vais dire au ministère qu’il faut qu’il y ait une implication de l’Etat. » Aurélien Pradié conclut : « Il faut désormais qu’il y ait des réponses précises à nos questions. »

> 6ème jour de grève à la MAEC. La mobilisation ne faiblit pas et le mouvement est suivi également à Transfix. « On ne voit pas d’issue s’il ne revient pas à la table des négociations. On a l’impression que c’est une question d’ego » a confié un élu de l’intersyndicale (CGT, FO, CFDT, CFE-CGC)

Récemment Publié

»

Saint-Céré : Aquí l’Òc se félicite de l’adoption de la loi Molac

Le député Aurélien Pradié a également pris la parole dans ...

»

Cahors : Report et annulation de spectacles de la saison culturelle

« J’ai des doutes » avec François Morel n’aura pas ...

»

Carole Delga : « La Région va voter vendredi une aide exceptionnelle aux viticulteurs et arboriculteurs et je demande la création d’un fonds commun avec l’Etat »

La présidente de la Région Occitanie rencontrera également des ...

»

L’opération « Premières pages » enchante toujours les petits

12ème édition organisée par le Département du Lot et la ...

»

Elections départementales et régionales : L’Union régionale des Associations de maires d’Occitanie dénonce « une méthode inacceptable »

Communiqué de l’URAMO et de son président, Jean-Marc ...

»

Coronavirus : Un « vaccinodrome » mis en place à Lalbenque le vendredi 16 avril

Les modalités dans l’article. Un « vaccinodrome » prendra ...

»

Les pompiers du Lot : Formation d’équipier prompt secours à Figeac

Elle s’est déroulée du 29 mars au 3 avril. Une formation ...

»

A Padirac, le Gouffre souffre mais ne rompt pas

Où il est question du #Lot et des #Lotois sur les réseaux ...

»

Arcambal : L’atout formation de Transm’ETRE-46, l’école de la transition écologique

Belle initiative. Rencontrer des acteurs locaux (maraîchers, ...