background img

Nouvel article

2733 Views

Groupe Cahors – MAEC : Aurélien Pradié souhaite que Bercy nomme un médiateur


Le député du Lot sera reçu ce jeudi au ministère.

« Je n’accepterai pas que nous ayons été trompés ». Devant « la situation extrêmement grave » que traversent le Groupe Cahors et la MAEC, Aurélien Pradié, député du Lot, a obtenu un rendez-vous à Bercy au pôle de la direction industrielle ce jeudi 25 mars afin d’évoquer le dossier et plus particulièrement la situation de blocage actuelle. « Cette entreprise, fleuron de notre département et au-delà, a été reprise en octobre 2019 avec des engagements fermes du dirigeant actuel : investissement, pérennisation de l’emploi. Il y a eu une véritable confiance à l’origine. Et aujourd’hui, on voit bien que les engagements n’ont pas été tenus… Nous sommes dans un brouillard total. Nous ne savons pas ce que M. Libert veut faire… nous n’avons aucune réponse à nos interrogations sur la fermeture de filiales, la circulation de flux financiers entre filiales… Je salue l’implication exemplaire des salariés. Ils tirent la sonnette d’alarme dans un conflit social qui n’est pas comme les autres » rappelle le parlementaire avant de (re)demander des explications à Grégoire Libert : « Je souhaite de la transparence sur les flux financiers entre filiales. Cahors International a été liquidé injustement et je ne veux pas que cela arrive à d’autres. Et quelle est la situation de l’emploi sur l’ensemble du Groupe et de MAEC en particulier ? » Et de préciser ce qu’il espère de son rendez-vous au ministère : « Je souhaite qu’un médiateur soit nommé pour rétablir le dialogue dans l’entreprise. Je vais dire au ministère qu’il faut qu’il y ait une implication de l’Etat. » Aurélien Pradié conclut : « Il faut désormais qu’il y ait des réponses précises à nos questions. »

> 6ème jour de grève à la MAEC. La mobilisation ne faiblit pas et le mouvement est suivi également à Transfix. « On ne voit pas d’issue s’il ne revient pas à la table des négociations. On a l’impression que c’est une question d’ego » a confié un élu de l’intersyndicale (CGT, FO, CFDT, CFE-CGC)

Récemment Publié

»

Lot – Coronavirus : Le point sur la situation sanitaire ce 19 octobre

Dernier bilan de l’ARS Occitanie.  Dans son bulletin ...

»

Cahors : Le village « Mois sans tabac » prend ses quartiers place Bessières ce 20 octobre

Journée d’animations de 9 h à 17 h. La Maison des Ados et des ...

»

Cahors Rugby : Soirée DJ Jim X et aligot saucisse pour la réception de Nègrepelisse ce samedi

Le public est attendu en nombre ce 23 octobre pour soutenir les Ciel ...

»

Figeac : Intervention des démineurs pour un colis suspect à la déchetterie

Une enquête est en cours.  Le procureur de la République ...

»

Elections Chambre de métiers : La liste La Voix des Artisans menée par François Breil l’emporte

Le verdict est tombé.  Avec 61 % des votes pour 1127 votants, la ...

»

Cahors : Travaux de raccordement rue Daurade et square Olivier-de-Magny

Le chantier fait l’objet d’un mode opératoire adapté. Dans le ...

»

Figeac : Risque de disparition de RFM Quercy-Rouergue

Un PSE est à l’ordre du jour.  Virgin Radio et RFM font ...

»

Cahors : La fête foraine ouvre ses portes ce samedi 23 octobre 

Coup d’envoi à 14 h.  La fête foraine est de retour dès ce ...

»

Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, en visite dans le Lot ce vendredi 

Son agenda n’a pas encore été dévoilé. Amélie de ...