background img

Nouvel article

1231 Views

Groupe Cahors : Carole Delga demande « des actes concrets à la direction et au gouvernement pour sauver l’emploi et assurer l’avenir »


La présidente de la Région Occitanie soutient les salariés.

Alors que la grève a été suspendue dans les filiales du Groupe Cahors et que les négocations vont reprendre la semaine prochaine, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, tient aujourd’hui à réaffirmer sa position : « J’apporte mon soutien plein et entier aux salariés du groupe. Mes deux vice-présidents Vincent Labarthe et Marie Piqué se sont d’ailleurs joints hier à la mobilisation sur place pour représenter la Région Occitanie. Un dialogue social qui s’enlise, un avenir industriel incompréhensible : la situation actuelle ne peut plus durer. J’ai déjà invité le PDG, M. Libert, en décembre par courrier à s’expliquer sur cette situation lui rappelant ses obligations envers ses salariés mais aussi envers l’outil industriel qu’est le Groupe Cahors. Je n’ai à ce jour eu aucune réponse et ce dirigeant ne semble pas vouloir travailler avec les pouvoirs publics. Je ne peux accepter qu’on bafoue le travail des femmes et des hommes dont les compétences font vivre une entreprise stratégique qui irrigue tout le territoire. Cela s’apparente à une forme de mépris intolérable. Je vais demander de nouveau au gouvernement d’agir suite à mes courriers restés sans réponse de décembre aux ministres Le Maire et Borne. Il ne fait aucun doute que les dernières décisions de la direction remettent en cause la pérennité du groupe. En effet, le changement de directions sur plusieurs entités dans un délai très court, la multiplication des PSE, le transfert du siège de Cahors International de Cahors à Paris, les nombreux litiges au conseil des prud’hommes, la mauvaise volonté manifeste d’organiser un dialogue social sincère et serein avec les représentants du personnel ne font que confirmer mes craintes et celles des salariés : l’absence de stratégie industrielle et donc un avenir incertain pour le groupe, acteur majeur du secteur stratégique de l’énergie ».

Et de conclure : « J’appelle aujourd’hui tous les acteurs à prendre leurs responsabilités. Des négociations en bonne et due forme avec les organisations syndicales doivent reprendre apportant des garanties sur l’emploi et sur les investissements ! La priorité de toutes et tous doit être l’avenir industriel du groupe et l’emploi. La Région continuera à prendre sa part dans ce combat. »

Photo d’illustration archives

Récemment Publié

»

François Hollande à Cahors, Caillac, et aux Arques ce jeudi

La culture est le fil conducteur de la visite de l’ancien ...

»

Saint-Paul-de-Loubressac : La petite randonnée du week-end

Elle est programmée ce 19 juin. « Chemins en Quercy » propose ce ...

»

Elections départementales 2021 : Les priorités de la liste « Un Territoire d’avenir ensemble » pour le canton de Gramat

Les candidats dévoilent leur programme. Ils sont soutenus ...

»

Venez jouer les détectives dans quatre châteaux lotois

Rendez-vous le 3 juillet (inscriptions dès aujourd’hui). A ...

»

Elections départementales 2021 : « L’union fait la force » pour les candidats du « Lot en commun » sur Cauvaldor

Ils ont rappelé l’importance de travailler en équipe. « Unité ...

»

Succès des Défis Solaires lotois 2021 !

Les résultats ont été dévoilés. Du 7 au 11 juin 2021, les 130 ...

»

Elections départementales 2021 : Les réunions publiques de Denis Marre et Martine Hilt sur le canton de Cahors 1

Les candidats mettent également les points sur les i sur les « ...

»

Etudes post-bac : Des opportunités à Cahors

Phase complémentaire de Parcoursup. La phase complémentaire de ...

»

Rugby à 7 : Sevens Of Lot en mode préparation à Cahors

Rassemblement avant un tournoi international en Andorre. Ce 13 ...