background img

Nouvel article

1395 Views

Grand Figeac : Philippe Landrein, candidat à la présidence de la Communauté de communes 


La tête de liste de Figeac Autrement se présente.

Ce mercredi 15 juillet aura lieu le 1er conseil communautaire faisant suite aux élections municipales. Lors de celui-ci se dérouleront notamment les élections du président et des vice-présidents du Grand Figeac.  Tête de liste de Figeac Autrement et désormais élu de l’opposition à la mairie de Figeac, Philippe Landrein a décidé de soumettre sa candidature à la présidence de la Communauté de communes.

« Beaucoup de sujets importants y sont traités et il me paraît nécessaire de proposer aux élus deux approches différentes du territoire », explique-t-il. Dans cette logique, il n’a pas pré-établi de liste de vice-présidents et préfère laisser les candidatures se faire jour au moment du Conseil. « Il y a eu un renouvellement important au sein des élus et c’est l’occasion d’exploiter de nouvelles compétences. Contrairement à ce qui nous a été reproché récemment, nous sommes attentifs à la parité mais ce qui prime ce sont la disponibilité et les compétences » rajoute le candidat.

Dans son programme, le nouvel édile figeacois envisage l’organisation d’un séminaire regroupant les élus, les chambres consulaires, les entreprises… autour du thème de l’apprentissage dès la rentrée. Autre sujet qui lui tient à coeur : le TEPOS (Territoire à énergie positive). « Peu de personnes sont au courant. Notre volonté est de mettre le citoyen au coeur de ce projet, qu’il se le réapproprie. L’offre de santé fait également partie des priorités du candidat. Chacun doit avoir son médecin référent. La place de la personne âgée et l’autonomie sont aussi des points essentiels », souligne Christine Delestre, également élue au conseil municipal. 

article

Même s’il est moins critique que vis à-vis de la municipalité figeacoise, Philippe Landrein regrette le manque de pro-activité de la Communauté de communes et espère introduire au sein de l’hémicycle un souffle de modernité : « On peut par exemple imaginer la mise en place d’un système de vote digitalisé qui permettrait de gagner du temps et ainsi d’en passer davantage sur le fond du dossier plutôt que sur le vote lui-même. »

Récemment Publié

»

Castelnau-Montratier – Coronavirus : Le point sur la situation sanitaire dans les écoles

Retour à l’organisation habituelle. La municipalité de ...

»

Cahors : 300 personnes ont défilé « pour réformer la chasse »

Le rassemblement était également l’occasion de rendre hommage à ...

»

L’Etrier de Cahors Bégoux s’adapte

Le centre équestre et poney club a pu déplacer les heures de cours ...

»

Cahors : Les syndicats enseignants appellent à manifester ce 26 janvier

Le rendez-vous est fixé à 11 h, place Chapou. L’intersyndicale ...

»

Saint-Cirq-Lapopie : Relire le monde en vision-rencontre ce dimanche

Coup d’envoi « surréaliste » avec plusieurs auteurs et ...

»

RNT Records : La naissance d’un label, lancé par Ren’Art

Belle initiative de l’association basée à Lalbenque. En cette ...

»

Biographie, moto, corps… Chamizo, l’art en livres

Riche actualité littéraire pour l’artiste. Chamizo, l’artiste ...

»

Sibelle et le chat de la Maison Blanche

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Lot – Coronavirus : Les indicateurs de l’épidémie ce 22 janvier

Les chiffres de ce vendredi. Les indicateurs de l’épidémie de ...