Nouvel article

725 Views

Grand Débat National : Les propositions des Radicaux du Lot


Elles seront transmises au préfet.

Le Mouvement Radical, Social et Libéral du Lot a souhaité « faire une contribution au Grand Débat National ». Raphaël Daubet, président, et Guillaume Baldy, secrétaire général, ont détaillé les propositions qui ont été élaborées par des groupes de travail et validées en assemblée générale à Gourdon le 15 mars dernier : 

> Transition écologique :

– Exiger de l’Etat que le réseau électrique soit adapté à cette nouvelle réalité

– Donner les moyens d’avoir une production locale et publique d’énergies renouvelables dans les territoires (« un peu sur l’exemple de l’eau potable »)

> Institutions : 

– Création d’un septennat non renouvelable pour le Président de la République

– Possibilité d’un cumul des mandats sous certaines conditions mais limitation des cumuls des indemnités et limitation du renouvellement d’un mandat à une seule fois dans le temps

– Proportionnelles à deux tours dans les départements où le nombre de parlementaires est supérieur à trois

– Ouverture à l’ensemble des conseillers municipaux de l’élection des sénateurs

article

> Fiscalité et dépenses publiques : 

  Impôt sur le revenu avec plus de tranches et plus progressif

– Egalité des dotations par habitant entre le rural et l’urbain

– Création d’une zone franche expérimentale pour les départements ruraux les plus éloignés des métropoles (Lot, Cantal, Corrèze, Creuse, Aveyron, Dordogne). Zones franches ciblant les Communautés de communes et non les agglomérations avec exonération totale des taxes foncières, cotisations patronales et impôts sur les sociétés pour toutes les créations d’activité sur ces territoires pendant une durée de 5 ans

> Démocratie et citoyenneté : 

– Il faut cesser d’opposer démocratie représentative et démocratie participative

– Il faut revaloriser l’engagement citoyen dans la démocratie représentative car un citoyen est un élu potentiel

– Tout le monde doit pouvoir être élu. Il faut lutter contre la confiscation des postes par les technocrates, les experts ou les apparatchiks. Deux mesures pour y parvenir :

– Créer un statut de l’élu transparent, juste, et profitable à tout un chacun. L’engagement (responsabilité dans un conseil municipal ou une association d’utilité publique) doit ouvrir des droits.

– Rendre le droit de vote obligatoire ou assujettir certains droits qui relèvent de la solidarité nationale à la participation aux scrutins

Ces propositions seront transmises au préfet du Lot

Récemment Publié

»

Gare de Figeac : « La Région est pleinement en capacité d’assurer ce projet de reconstruction »

Carole Delga, Vincent Labarthe, et André Mellinger haussent le ton ...

»

Renforcement des limitations aux usages de l’eau dans le département du Lot 

Les principales mesures seront en vigueur à partir de ce samedi 20 ...

»

Montcuq-Sainte-Alauzie : Soirées contes à la belle étoile

Elles auront lieu les 29 juillet et 2 août. L’Office de ...

»

Molières : « Les Pitchouns en campagne » sur Public Sénat

Le documentaire sera diffusé le 27 juillet et le 6 août. Le ...

»

Cahors : Un été dans l’eau à l’Archipel

Il est ouvert jusqu’au 30 août. L’Archipel, l’espace eau et ...

»

La Fédération des Travaux Publics du Lot en assemblée générale 

Le président a notamment alerté les élus sur la baisse ...

»

Cahors : Afterwork décanté à la Villa Malbec

Il aura lieu ce jeudi soir. Besoin de décompresser à la sortie du ...

»

Contre les féminicides : Les élues du Lot lancent un appel 

Un rassemblement devrait avoir lieu à l’automne. 76 mortes, plus ...

»

Cahors : La musique, c’est place de la Libération tous les jeudis soirs

Les concerts sont gratuits (à partir de 19 h). La saison estivale ...

Menu Medialot