background img

Nouvel article

1280 Views

Grand Cahors – services aux familles : La Convention Territoriale Globale a été signée


L’objectif est d’améliorer les actions existantes.

Ce 21 septembre, Jean-Marc Vayssouze, maire de Cahors, et président du Grand Cahors, Valérie Guillon, directrice de la CAF, Bénédicte Lanes, maire de Douelle, et vice-présidente du Grand Cahors, Denis Marre, maire de Pradines, Ludovic Dizengremel, maire de Mercuès, Eric Marousseau, directeur adjoint de la DDCSPP, et Martine Hilt, adjointe à la mairie de Pradines ont signé la Convention Territoriale Globale. Cette démarche partenariale, menée en collaboration avec la Caisse d’Allocations Familiales du Lot (CAF), a pour objectif de renforcer l’efficacité, la cohérence et la coordination des actions existantes en direction des habitants du territoire du Grand Cahors dans les domaines de :

– la petite enfance,

– de l’enfance,

– de la jeunesse,

– du soutien à la parentalité,

– du logement et du cadre de vie,

– de l’animation de la vie sociale,

– de l’accès aux droits.

article

La CTG permet de formaliser une vision globale, de grandes orientations et un plan d’actions prioritaires adaptés au territoire concerné. La démarche se base sur un diagnostic partagé et sur la coconstruction du projet avec l’ensemble des partenaires du territoire. Il s’agit d’aboutir à un plan d’action répondant aux besoins identifiés qui mobilisent les ressources du territoire de manière complémentaire. Elle doit prendre le relais à terme du Contrat Enfance Jeunesse et couvrira la période allant du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2023. Elle constitue une démarche aboutie de façon à :

– conforter le positionnement et le champ d’intervention de la CAF : clarifier le champ institutionnel vis-à-vis du Département, poser les priorités respectives et celles partagées par chacun des intervenants ;

– définir et mettre en œuvre un projet global de territoire découlant et s’inscrivant en cohérence avec les priorités d’intervention identifiées sur le territoire, dans le respect des champs d’intervention de chacun ;

 

– gagner en efficience et donner du sens en rationalisant les engagements contractuels et financiers.

Sont également signataires les communes de Cahors, Pradines et Mercuès liées par un Contrat Enfance Jeunesse (CEJ). L’Etat et le Département sont associés à la démarche.

Afin de favoriser l’émergence d’un projet partagé, il a été organisé plusieurs rencontres avec les acteurs, séparément lors de la phase d’élaboration du diagnostic partagé, puis collectivement lors de la phase de construction du plan d’actions. Renforcer et valoriser l’action des centres sociaux ;  créer un conseil local de la jeunesse ; conforter et développer l’existant en termes d’accueil des 0/3 ans ; accueil inclusif dans les ALSH ; et conforter les services publics en proximité sont notamment au programme.

Récemment Publié

»

Cahors Sud : Les jeunes de la Mission Locale en visite au centre de tri de La Poste

Bel échange. Un groupe de jeunes de la Mission Locale en Garantie ...

»

Gourdon : Le Cross de la Bouriane annulé

Il aurait dû avoir lieu le 8 novembre. Le 42ème Cross de la ...

»

Carayac : Place au premier parc solaire sur support en bois brut

Le chantier est en train de s’achever. Coupés début septembre ...

»

Confinement : Aurélien Pradié et son équipe restent mobilisés et poursuivent le travail à distance

Le député du Lot a également écrit au premier ministre pour lui ...

»

Une vache mutilée à Gourdon

Sinistre découverte. Dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 ...

»

Confinement : Organisation des services publics de Cahors et du Grand Cahors

Le point sur la situation. A la suite des annonces du président de ...

»

Les tournées de calendriers des pompiers du Lot reportées

Décision prise en rapport avec le confinement. Les pompiers du Lot ...

»

Sibelle garde (quand même) le moral

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Le Medef du Lot dénonce les inégalités commerciales du confinement

L’organisation ne cache pas sa colère. « C’est un cri du ...