Nouvel article

2689 Views

Grand Cahors : La tournée du car des services publics a commencé


Retrouvez le parcours du bus qui fait partie des nouvelles solutions du dispositif Carte Blanche.  

Mardi 2 octobre, Jérôme Filippini, préfet du Lot, et t Thomas Cazenave, délégué interministériel à la transformation publique, ont inauguré deux solutions (sur 5) nouvelles du dispositif Carte Blanche expérimenté sur le territoire du Grand Cahors : le car des services publics et l’agent polyvalent. « C’est une démarche inédite lancée en France. Le défi a été largement relevé et doit nous inspirer pour le reste » s’est félicité le délégué.

> Le car des services publics. Pour répondre à l’éloignement des services publics et à la problématique du franchissement du dernier kilomètre, un service public itinérant (car des services publics) est une des réponses imaginée par les usagers et les agents du bassin de vie pour les communes les plus rurales où la présence du service public est devenue rare. Un certain nombre d’expérimentations similaires sont en cours dans des territoires ruraux au niveau national, sans nécessairement offrir une gamme de services étendue. 

Pensée et construite spécifiquement pour le bassin de vie de Cahors, l’offre itinérante va apporter un accompagnement le plus complet possible, marqué par la capacité à couvrir une large palette de démarches et services pour les populations les plus isolées. Le parcours du bus est conçu pour les personnes les plus éloignées des services existants (communes hors des pôles constitués par Cahors et les gros bourgs), peu ou pas desservies par les transports en commun.  « L’équipage » a été dimensionné pour répondre aux besoins identifiés par et pour les populations des communes desservies et sera composé d’un binôme avec 

– un agent polyvalent, animateur généraliste;

– un agent au profil « travailleur social » pour diagnostiquer les  besoins, personnaliser l’accompagnement des usagers et aborder les problématiques les plus complexes. Ce dernier a également été formé à la facilitation des démarches administratives.  

A certaines périodes de l’année, une permanence d’agents spécialisés pourra compléter le binôme pour des campagnes d’informations, comme par exemple avec la présence d’un agent de la direction départementale des finances publiques pendant la période de déclaration sur le revenu. Pour l’expérimentation qui va durer quelques mois, les agents polyvalents seront des agents du Grand Cahors et/ou de la préfecture du Lot, des travailleurs sociaux et des salariés de l’Union départementale des associations familiales (UDAF).

 

> L’agent polyvalent. Lors des ateliers « terrain » organisés à Cahors, les usagers ont clairement exprimé le souhait d’avoir une réponse complète à leurs demandes à l’endroit où il s’adressait. Pour y répondre, les usagers et les acteurs de terrain ont construit une solution qui consiste à donner un engagement de service à l’agent situé en front office (au guichet). Ce dernier devient ainsi garant de la réponse fournie à l’usager, plaçant l’offre apportée dans une logique de résultats plutôt que de moyens.  L’agent, qui peut appartenir à tout type de services publics – service de l’Etat, collectivité, opérateur – est mis en capacité de traiter les demandes des usagers grâce à un outillage sur-mesure, à sa mise en réseau avec d’autres acteurs, mais surtout à la possibilité qui lui est donnée de répondre à des questions et de traiter des formalités dans des domaines autres que ceux de son organisme de rattachement. Dans le bassin de vie de Cahors, ce sont 15 agents des collectivités (présents notamment en MSAP, à l’UDAF et dans le car des services publics), de l’Etat (en préfecture et sous-préfecture), de La Poste et des secrétaires de mairie qui sont mobilisés pour l’expérimentation.  Ils seront situés aux guichets de leur organisme d’appartenance ou dans des lieux d’accueil mutualisés et dans le car des services publics itinérants.

article

> Les autres solutions à venir : 

le partage des données entre opérateurs sociaux afin « de simplifier les démarches de l’usager et de lutter contre le non-recours aux droits »

le centre de services RH pour les TPE qui « vise à tester l’opportunité de confier à Pôle emploi (service public), certaines fonctions RH pour favoriser le développement des TPE du bassin de vie de Cahors et les encourager à développer leur offre d’emploi ». Concrètement, d’octobre 2018 à janvier 2019, il s’agira de décharger temporairement 10 TPE volontaires de certaines fonctions RH en mettant à leur disposition deux agents.

la plateforme d’offre de mobilité solidaire

Récemment Publié

»

Cahors Natation dans les temps à Tarbes

Une délégation a participé aux 29èmes nautiques. Le week-end ...

»

Rocamadour : Yves Pujol sort les dossiers à Côté Rocher

Le spectacle est à l’affiche les 24, 25 et 26 mai. Yves Pujol au ...

»

Cahors : 2ème rencontre lotoise pour Sport en Tête

Elle s’est déroulée le 16 mai dernier. Dans le cadre des ...

»

Portes ouvertes au jardin d’enfants de Mercuès

Elles auront lieu ce samedi, de 10 h 30 à 12 h 30. Ce samedi 25 mai ...

»

Soirée théâtre d’improvisation à Varaire 

Elle se déroulera ce samedi 25 mai, à 21 h, à la salle des ...

»

Cahors : La Halle s’empare du parvis de l’Hôtel de ville 

Pendant la parenthèse du chantier, conservez le réflexe « Halle » ...

»

Pradines Lot Basket : Finale régionale pour les cadettes

Elles seront opposées à l’équipe du Toulouse Cheminots Marengo ...

»

Cahors : Falaise de la fontaine des Chartreux, nouvelle résidence rue Victor Hugo, et un peu de sable au conseil municipal

La séance a eu lieu ce 21 mai. 15 délibérations au menu. ...

»

Grand Figeac : Alain Bernard dans le grand bain pour l’inauguration de la LocÔ

Le champion Olympique sera présent le 29 mai. Pour son inauguration ...

Menu Medialot