background img

Nouvel article

406 Views

Gouffre de Padirac : Bilan en demi-teinte pour la saison 2020 et ambitions pour 2021


Le site fait le point.

En 2019, le Gouffre de Padirac fêtait les 130 ans de sa découverte et battait son record de fréquentation avec 503 000 visiteurs. L’année 2020, marquée par la crise du Covid-19, impacte cruellement la fréquentation du site. Ce sont 284 000 personnes qui sont venues découvrir ou redécouvrir le Gouffre de Padirac cette saison. Le lieu n’avait pas connu une fréquentation aussi faible depuis l’année 1970. Du fait de cette pandémie, le Syndicat National des Espaces de Loisirs, d’Attractions et Culturels révèle une baisse moyenne de 48% du chiffre d’affaires de ses adhérents. Le Gouffre de Padirac affiche quant à lui, une baisse de 35,5% de son chiffre d’affaires annuel et réalise 4,9 millions d’euros de chiffre d’affaires contre 7,6 millions d’euros en 2019, du fait des 4 mois d’ouverture au lieu de 7 mois et demi les années précédentes.

La sécurité des visiteurs a été une priorité de l’année 2020 pour le Gouffre de Padirac qui a su s’adapter et mettre en œuvre toutes les règles sanitaires demandées et approuvées par les autorités préfectorales. De fait, la capacité d’accueil du gouffre a été limitée afin de pouvoir réguler au mieux le flux et ainsi offrir des conditions de visite optimales pour les 106 jours d’ouverture du Gouffre de Padirac en 2020. La billetterie uniquement en ligne a permis de réguler les flux de visiteurs, d’ajuster la masse salariale à la fréquentation et d’éviter des temps d’attente en billetterie sur le site. Les consignes gouvernementales ont rapidement été mises en place malgré les messages sanitaires flous au moment du déconfinement. Grâce à une organisation agile, adaptée et suivie, la qualité d’accueil et la sécurité des visiteurs ont été garanties durant toute la saison 2020.

Le Gouffre de Padirac se prépare à maintenir le cap en 2021. Malgré des perspectives encore incertaines dues au prolongement de la crise sanitaire, le site est prêt à s’adapter de nouveau et à maintenir sa qualité d’accueil. La billetterie restera 100% en ligne, et les jours et horaires d’ouverture seront à consulter sur son site internet. Pour cette nouvelle année, le Gouffre de Padirac prépare plusieurs temps forts comme le déconfinement et la dégustation de sa cuvée des 130 ans, enfouie à 103 mètres sous terre en mai dernier. Le calendrier des événements de la saison sera dévoilé en début d’année 2021. Le Gouffre de Padirac travaille à devenir le leader européen dans le monde des grottes ainsi que des gouffres et de fait, détrôner l’actuelle première grotte d’Europe située en Slovénie qui accueille près de 700 000 visiteurs par an.

Un ambitieux projet de refonte des infrastructures d’accueil du Gouffre de Padirac est en préparation avec le support de la région Occitanie. A terme, 800 000 explorateurs seront attendus sur une année avec des retombées économiques accrues sur le territoire de la Vallée de la Dordogne. Troisième site le plus visité de la région Occitanie, le Gouffre de Padirac est un acteur économique et social clé de son territoire.Véritable moteur économique, le Gouffre de Padirac a plus que doublé son chiffre d’affaires en 15 ans pour atteindre les 7 millions d’euros en 2019 (contre 2,7 millions d’euros en 2005). Pour 6 visiteurs sur 10 de la région, le Gouffre de Padirac constitue la première motivation de visite.

La société d’exploitation du Gouffre de Padirac emploie en moyenne 49 équivalents temps plein soit 150 personnes en haute saison. Elle génère chaque année 304 emplois directs, indirects sur le territoire. Pour un emploi ETP créée dans sa structure, ce sont 6 ETP qui sont créés sur le territoire. Pour 1 euro dépensé au Gouffre de Padirac, 3 euros sont dépensés localement.  En tant qu’acteur de proximité, le site privilégie les circuits courts dans la mesure de l’offre de produits et services que présente le territoire régional.

article

> www.gouffre-de-padirac.com

Récemment Publié

»

Mercuès-Espère : Un sanglier sème la panique sur la D811

La police est intervenue. Ce samedi 16 janvier, aux alentours de ...

»

Le Lot à la télé, c’est ce samedi soir sur France 5

Coup de projecteur dans « Echappées Belles » à 20 h 50. Ce ...

»

Château de Mercuès – Château de Haute-Serre : Le festival Toques N’Truffes à emporter !

L’édition 2021 passe en Click & Collect. Contraints par ...

»

Lot – Coronavirus : Les centres de vaccination se déploient

La campagne de vaccination s’accélère.  La campagne de ...

»

Grand Cahors : Fermetures anticipées d’équipements liées au couvre-feu

Divonéo, médiathèque, centres sociaux… sont notamment ...

»

Sibelle court après le « temps long »

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Lot – Coronavirus : Les indicateurs de ce 15 janvier

L’ARS fait le point. Dans son bulletin récapitulatif n°135, ...

»

Saint-Céré : Des nouvelles du Théâtre de l’Usine

Le point sur les spectacles. L’équipe de ScènOgraph communique ...

»

Figeac : Signature de convention entre les pompiers du Lot et Chassint Peinture

Elle concerne Elodie Rossetto, sapeur-pompier volontaire. Les ...