background img

Nouvel article

2888 Views

« Gilets jaunes » : Ça bouge encore ce vendredi à Gramat (pour l’instant)… et commerçants et PME réagissent


La préfecture a fait un point ce 23 novembre.

Des «gilets jaunes » étaient encore mobilisés ce vendredi 23 novembre au matin aux ronds-points de Cahors mais ils laissaient passer les véhicules. Présents également aux péages de Cahors Sud  et Gignac, ils n’ont pas levé les barrières. A 10 h, c’est à Gramat que les manifestants sont passés à l’action avec un barrage filtrant au niveau du rond-point de la route de Saint-Céré (RD 807/840). 

> L’association Cahors Actif et l’Union des Entreprises Lotoises communiquent : « Plus que quiconque les petites et moyennes entreprises peuvent comprendre le ras le bol fiscal. Depuis de nombreuses années, elles subissent un mouvement constant de hausses de leurs charges qui a englouti le peu de marges qui leur restaient et qui les empêche aujourd’hui d’investir et de recruter comme elles souhaiteraient pouvoir le faire. Mais, même si les motivations du mouvement actuel peuvent être comprises, les modalités d’action choisies sont elles contestables car elles ont des conséquences à l’exact opposé des objectifs poursuivis. Mesdames et Messieurs les gilets jaunes vous dites mener le combat des territoires ruraux particulièrement impactés par la hausse des carburants et l’évolution du monde moderne, nous voulons bien vous croire. Mais :

– en quoi entraver la circulation routière, seul moyen pour bon nombre de nos concitoyens d’aller travailler, va améliorer le pouvoir d’achat ?

– en quoi bloquer les ronds points va-t-il favoriser l’activité de nos entreprises lotoises qui sont celles qui créent les emplois ?

– en quoi éloigner les clients des commerces de centre ville va-t-il améliorer la vie de nos territoires ?

Vos actions sont en train de faire des dégâts que vous n’imaginez pas, vous aggravez notamment  la situation des commerces de proximité déjà tellement fragilisés par des années de taxation à outrance.

Nous savons que tel n’est pas votre objectif, nous voulons croire que, comme nous, vous êtes profondément attachés à la défense de notre département. Alors, puisque vous vous définissez comme un mouvement citoyen nouvelle génération, n’utilisez pas les moyens d’action éculés du siècle dernier, soyez inventifs :

– favoriser la proximité au lieu de la pénaliser,

– faites vivre les commerces de proximité au lieu de pousser leurs clients vers des offres dématérialisées lointaines,

– aidez la mobilité et les solidarités en zone rurale. »

article

Récemment Publié

»

Rugby : Bonus offensif pour le COC

Les Castelnaudais ont fait plus que confirmer ! Ce 28 novembre, le ...

»

Gramat : Noël exceptionnel au Grand Couvent le 18 décembre !

Crèche provençale, marché des artisans, concert avec La ...

»

Noms de lieux, noms de pierre : Une veillée sur la toponymie à Puyjourdes

Elle aura lieu le 3 décembre, à 20 h 30.  Vendredi 3 décembre, ...

»

Le sénateur Jean-Claude Requier regrette le rejet prématuré du budget 2022 par une majorité du sénat

Le parlementaire ne mâche pas se mots.  Mardi 23 novembre, le ...

»

Figeac : Débat sur «  Les enjeux de la laïcité pour l’avenir de la République »  le 6 décembre

Il se déroulera à 18 h, salle Balène.  La laïcité, inscrite ...

»

Ça bouge bien au Taichi Chuan Pradines-Chansi !

AG et stage étaient au menu.  L’assemblée générale, occasion ...

»

Le Cahors Football Club remporte le derby face au PSVD’Olt

L’équipe 2 a également gagné. Ce samedi 27 novembre, le derby ...

»

Trains : Pour Jean-Noël Boisseleau, « la LGV Toulouse-Bordeaux  est complémentaire de la ligne POLT qui doit être modernisée, donc performante d’ici 2025  »

Entretien avec l’expert ferroviaire du Département et ...

»

Rugby : Le COC veut confirmer 

Les Castelnaudais reçoivent Garonna XV ce dimanche. Les hommes de ...