background img

Nouvel article

1447 Views

Flaugnac : Passage de relais entre le Fournil de Vilas et le Fournil la Castagnal


Nouveau chapitre. 

Depuis mi-juillet 2021, le Fournil la Castagnal a pris la succession du Fournil de Vilas.  Ce dernier était dirigé par Catherine Duhornay depuis 2014. Elle avait basé son laboratoire Bio dans un petit écrin de verdure avec une vue imprenable sur Flaugnac. L’heure de la retraite ayant sonné elle a cédé « son bébé » à de nouveaux propriétaires Isabelle Hochu et Sébastien Poirier. Le Fournil de Vilas est ainsi devenu  Le Fournil la Castagnal.

Le duo propose des pains, viennoiseries et des biscuits élaborés avec des matières premières issues de l’agriculture biologique. « Nous voulions changer de vie et l’opportunité de reprendre l’activité du Fournil de Vilas s’est présenté » explique-t-il.  Après avoir décidé de se lancer dans une reconversion professionnelle, Isabelle Hochu a passé son CAP boulangerie. Aujourd’hui, avec l’aide de son compagnon, la boulangère sait exactement ce qu’elle veut. Pour le moment, le couple prend ses marques afin de se mettre dans le bain. Tous les deux s’habituent aux marchés, aux points de livraison et font connaissance avec le territoire qui n’est pas le leur.

« C’est vraiment un choix de vie pour nous deux tant dans son ensemble. Nous avons repris la certification Bio et toute l’activité de Catherine avec notamment les livraisons pour les collège de Castelnau, de Lalbenque, les magasins Bio et les marchés. Les recettes sont les mêmes mais nous souhaitons développer toute la partie biscuiterie » confie Sébastien Poirier.

Pour le moment toutes les commandes se font par Internet : https://www.facebook.com/Fournil-la-Castagnal-262775272248108 ou sur https://www.local.bio/producteur/fournil-la-castagnal. En février le Fournil la Castagnal s’installera à Cahors.

> Contact et renseignements : 06 48 56 34 13 ou fournilacastagnal@yahoo.fr

> Une page se tourne

Catherine Duhornay est ravie de laisser son fournil à des jeunes qui vont continuer ce qu’elle a développé. Elle qui avait débuté en 2014 envisage paisiblement sa retraite. « Cette expérience était vraiment super. Cela m’a permis de développer un bon réseau de connaissance et d’amis. J’ai beaucoup aimé faire les marchés, rencontrer les gens même si ce n’est pas un des métiers les plus faciles. Ce qui m’a apporté le plus, c’est de pouvoir créer mes produits, les vendre et avoir de bons retours. Maintenant j’en profite pour marcher tous les jours et je vais me consacrer à la peinture, à la couture et faire quelques voyages » précise-t-elle. 

Photo @DR

Récemment Publié

»

Carton plein pour le marathon des vignobles de Cahors 2024 !

Retour en images sur cette 2ème édition (dans ...

»

Rugby : Luzech se qualifie pour les 8èmes de finale du Challenge de France 

Victoire des Rouge et Blanc contre Aytré.  L’USL l’a emporté ...

»

Rugby : Les Espoirs du GSF défaits en 8ème de finale face à Côte Landes Rugby

Les Rouge et Noir ont tout donné.  7 petits points. Les Espoirs ...

»

Le festival de cinéma de Gramat reprend ses droits du 24 au 26 mai 2024

Il y en aura pour tous les goûts.  Du film documentaire au ...

»

Cahors Rugby : Fin de l’aventure pour les Espoirs battus par Soustons 

Défaite en 8ème de finale. Les Espoirs de Cahors Rugby se sont ...

»

Cahors : Les Éphémères du Patrimoine vont mettre les ponts de la ville et la Résistance à l’honneur 

3ème édition du 29 mai au 30 septembre 2024 organisée par ...

»

Arcambal : Le gala 2024 de L’Swing, c’est le 25 mai 

Coup d’envoi à 21 h.  L’Swing présentera son gala annuel le ...

»

Limogne : Brocante, vide-grenier, bourse toutes collections et d’échanges mécaniques ce 20 mai

Une exposition de voitures anciennes est également prévue.  Le ...

»

Invité aux Jeux Olympiques, ce Lotois s’y ennuie

C’est à Athènes que se déroulent en avril 1896 les premiers ...

Menu Medialot